undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Plus d'options
Flowers In The Dirt
 
Agrandissez cette image
 

Flowers In The Dirt

23 novembre 2010 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:17
30
2
4:43
30
3
3:11
30
4
4:39
30
5
4:56
30
6
2:07
30
7
3:25
30
8
4:10
30
9
3:17
30
10
4:18
30
11
4:13
30
12
6:17
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 2010
  • Date de sortie: 23 novembre 2010
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2010 MPL Communications Ltd under exclusive license to StarCon LLC
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 48:33
  • Genres:
  • ASIN: B004DGU1GK
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.995 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bertrand le 2 décembre 2002
Format: CD
Cet album est non seulement celui du grand retour en forme (c'est définitivement ce que je me suis dit a l'ecoute des premieres notes de We Got Married...10 ans qu'on attendait ça !) mais aussi un des meilleurs albums de Pop/rock en cette année 1989. Album particulièrement solide, équilibré, bien senti, sans fautes de goût et qui s'écoute encore merveilleusement bien des années après, à la différence d'autres albums de Paul. De très belles melodies (Distractions, Figure of Eight est aussi un des sommets de sa carriere solo) et surtout, la voix est claire, volontaire et assurée. Il sort vfraisemblablement d'une depression (qu'il reconnait a demi-mots dans 'Motor of Love') et termine donc en beauté des années 80 si pénibles qu'on souffrait pour le pauvre homme ('Press To Play', 'Broadstreet'). Mais cela semble un mauvais souvenir, et Paul n'echappe finalement pas a son destin de Beatle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 21 décembre 2014
Format: CD
Revenons au début des années 80 : TUG OF WAR a été un triomphe pour McCartney (n° 1 partout !) et il va lui donner une suite immédiate avec PIPES OF PEACE, une copie carbone un (petit) cran en-dessous. Les cinq années suivantes seront celles des seuls bides de sa carrière : un film bidon (GIVE MY REGARDS TO BROAD STREET), un album terrible (PRESS TO PLAY, son plus mauvais) et un autre de reprises du rock n’roll destiné au seul marché russe (Снова в СССР !), ce dernier étant de loin le plus intéressant. Certainement conscient qu’il tournait en rond et désireux de partir à nouveau en tournée, il va mettre toutes les chances de son côté en réunissant une nouvelle équipe et en créant une vraie complicité avec le chanteur Elvis Costello, co-auteur de cinq de ses nouvelles chansons.
FLOWERS IN THE DIRT est l’album le plus proche du McCartney originel depuis LONDON TOWN. Dès MY BRAVE FACE l’évidence s’impose : on retrouve le vrai Paulo des flashs pop montés en refrains d’or. Ecrit avec Costello, ce titre est un hit sur pieds, du Beatles à l’état pur et, à l’image de tout l’album, ne tombe jamais dans la production passéiste ou la nostalgie forcée. Au contraire et c’est là la force du disque, Paul retrouve ici sa veine authentique (PUT IT THERE, THIS ONE), sa sève intrinsèque (DISTRACTIONS), sans tourner ringard ni obsolète (ROUGH RIDE, FIGURE OF EIGHT) et lâche simplement une bombe pop dont chaque époque a besoin. Un album qui a été reçu comme un courant d'air Beatles soufflant sur la fin de ces terribles années 80 finissantes. Le meilleur de Paul de cette décennie, c'est sûr.
Tops : MY BRAVE FACE, THIS ONE, PUT IT THERE, WE GOT MARRIED, DISTRACTIONS, THAT DAY IS DONE, ROUGH RIDE
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Paul B' le 29 novembre 2009
Format: CD
Assez d'accord avec l'ensemble des commentaires. C'est un album un peu inégal mais qui garde un certain charme. Quitte à faire grincer les dents de certains je trouve pour ma part qu'il est meilleur que le "Off the Ground". On peut citer les très bons : My Brave Face (qui me file une pêche d'enfer) - Rough Ride (impossible de ne pas taper du pied) - We Got Married (qui aurait sans doute mérité une meilleure orchestration) - Put It There (irresistible cette pop dont seul Macca a le secret) - Figure Of Height (quand il braille comme ça, je me retrouve au temps des Beatles) - This One (c'est frais et délicieusement rétro)... Pas si mal pour un album malmené par les critiques à sa sortie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
J'ai plus ou moins suivi la carrière solo de Paul Mc Cartney ou avec les Wings et je trouve que cet album " Flowers in the Dirt " est vraiment bien.
J'apprécie beaucoup ce que fait PMC, bien qu' il y ait eu une période musicale pas très créatrice et qui a donné des albums moyens. Ce Flowers in the Dirt" montre bien la capacité du chanteur à rebondir. La chanson avec Elvis Costello, "you want her too", est celle que j'aime le plus. Pour ceux qui aiment PMC je le conseille.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 2 août 2001
Format: CD
Certainement un des meilleurs albums de la carrière solo de Paul (avec "Band on the run" et "Flaming pie")! Très inspiré quant aux mélodies, aux paroles et aux arrangements, Macca nous offre du plaisir pur pour les oreilles. Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter "We got married" (une des meilleures chansons jamais écrites par Paul), "Rough ride" ou encore "Figure of eight"). Cinq étoiles largement méritées!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS le 20 août 2011
Format: CD
En 1989 (when I was younger, so much younger than Today), je lisais dans la presse musicale que cet album était celui du renouveau. Fichtre, diantre !

Si on se remémore les souvenirs douloureux de "Press to Play" ou "Pipes of Peace" (quand à évoquer "Give My regards to Broad Street", je n'y pense même pas : zut, c'est fait !), ça ne devait pas être difficile.

Mais, de toute façon, avant même la sortie du disque, les critiques souvent paresseuses, avaient décidé que ce disque devait marquer le retour de PMcC.

Pourquoi ? D'abord, parce que c'était ce qui figurait dans le dossier de presse. Ensuite, parce qu'ayant décidément du mal à admettre qu'il est un des rares génies musicaux pop-rock, elles préféraient gloser sur l'apport extraordinaire d'Elvis Costello qu'elles présentaient déjà en deus ex-machina. Il est à noter que la même comédie nous sera rejouée des années après (when he's 64) quand les critiques attribueront la qualité de "Chaos...", à son producteur Nigel Godrich qui avait su taper sur les doigts de l'enfant paresseux.

Tout ça est risible.

S'agissant de "Flowers in the dirt", il suffit de se pencher sur les compositions conjointes Mc Cartney et Mc Manus pour s'en convaincre : "My Brave Face" est une bonne chanson, "You want her too" est agréable, mais "Don't be careless love" et "That day is done" sont moyennes (je l'écarte pour les besoins de la démonstration, mais j'adore par contre "Back on my feet" qu'on trouve au hasard de certains bonus).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique