Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 10,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Folklore And Superstition a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 12,99

Folklore And Superstition

4.2 étoiles sur 5 8 commentaires client

39 neufs à partir de EUR 4,19 11 d'occasion à partir de EUR 4,18
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Black Stone Cherry


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Folklore And Superstition
  • +
  • Black Stone Cherry
  • +
  • Between The Devil And The Deep Blue Sea
Prix total: EUR 40,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (8 septembre 2008)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Roadrunner
  • ASIN : B001B43IRG
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 46.938 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
3
30
4:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
4
30
3:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
3:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
7
30
4:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
8
30
4:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
9
30
4:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
10
30
4:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
11
30
You
You
4:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
12
30
3:45
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
13
30
3:50
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
14
30
3:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
15
30
4:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
16
30
3:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
17
30
3:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
18
30
3:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
19
30
3:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
20
30
3:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
21
30
4:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
22
30
4:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
23
30
3:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

FOLKLORE AND SUPERSTITION

Critique

Black Stone Cherry fait preuve d'une maturité de bon aloi pour son deuxième album. Black Stone Cherry, sorti en 2006, est déjà largement estimable, sans être vraiment au-dessus Folklore and Superstition confirme, ce qui est le plus dur pour un second album.

D'abord la voix de Chris Robertson est vraiment impeccable, gorgée de ce feeling propre au rock sudiste, cette modulation romantique tellement vieux sud. Ensuite les guitares, Ben Wells et Chris Robertson sans être des virtuoses, sonnent juste en permanence. Lyriques quand il faut, rageurs quand il se doit, un régal. Sans compter des arrangements parfaits de finesse et une section rythmique parfaitement adaptée.

Sans aucun temps mort, Folklore and Superstition offre seize titres extrêmement compacts, « Things My father Said » est déjà un classique , « Blind Man » , « Reverend Wrinkle », « Long Sleeves » et surtout « The Key » sont des morceaux de bravoure qui gagneraient à être encore étirés.

Black Stone Cherry, sans copier qui que ce soit, sonnent comme un groupe de rock classique, les concernant c'est un véritable compliment.

- Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Après un 1er album prometteur, les BSC reviennent avec une petite "bombe" de rock and roll gras aux riffs lourds et tranchants.
La voix de C. Robertson fait étonnament penser à celle de C. Cornell (Soundgarden), les compositions sonnent très "seventies" avec parfois un coté "rock sudiste" du meilleur effet. De plus, le groupe possède un réel sens de la mélodie et du refrain accrocheur.
"Blind man" qui ouvre l'album est imparable tout comme "Please come in" et "Reverend Wrinkle" qui suivent. On notera aussi les titres "The bitter End" "Long sleeves" "Devil's Queen" "The key".
Du vrai et bon rock and roll.
6 commentaires 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Les "Black Stone Cherry" comme les "Stone Rider" semblent enfin être la relève tant attendue du classic-rock, ou classic Hard-rock (comme vous voulez) des mythiques Led-Zep, AC/DC, Aerosmith, Lynyrd, Black-Sabbath, Metallica ...
Ces petits jeunes ne se prennent pas la tête, pas de pose à 2 francs à la The Machin, pas de look pseudo gothique, pas trop de tristesse exacerbée ; non ils ont juste bu à la fontaine originelle du rock et avec le respect des ancêtres, (regardez les batteurs de ces 2 groupes et dites moi si on ne dirait pas les fils adoptifs du grand "Bonzo" Bohnam), ils balancent des riffs d'acier, et des mélodies chromées, avec la légèreté d'enfants devenus adultes dans un monde de brutes.
Mais ne nous égarons pas... cet album est vraiment bon. Certes ce n'est pas encore AC/DC ou Led-Zep, mais c'est du lourd. Comme le précédent mais un peu plus roots, un peu plus Suddiste.
Ecoutez donc "Soulcreek", "Please come in", et "Reverend Wrinkle" vous m'en direz des nouvelles !
Remarque sur ce commentaire 5 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Téléchargement MP3
On tape dans le lourd, grosse prod à l'américaine avec tous les vu-mètres dans le rouge.
C'est efficace, les influences 70's sont très présentes et à la fois remises au goût du jour.
C'est pas hyper original, le côté "toutadonf" peut lasser, mais dans le registre, c'est top !!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 21 février 2009
Format: CD Achat vérifié
Lu dans la presse et aux travers des commentaires vu sur cette page, je me suis procuré ce deuxième album des jeunes Black Stone Cherry.

La pochette et tout ce qui m'avait été rapporté sur le combo me laissait entrevoir un Hard Rock aux forts accents Sudistes et Blues. Tout faux !

Ce qui étonne de suite, c'est la tessiture vocale du chanteur: A la croisée d'un Chris Cornell et de Zack Wylde version Black Label Society. Rugueuse, nourrie au Jack Daniel's 23 ans d'age, l'effet est garantie et la surprise de taille. De même, le son guitare gras et poisseux m'invite de nouveau à cette même filiation que celle d'avec le guitariste d'Ozzy Osbourne.

L'album, porté par une production éclatante (genre "mur du son") s'ouvre sur un morceau que l'on rangera sitôt dans la catégorie: Grosse baffe. Le second, "Please Come In", confirme que le Hard Rock houblonné des américains est de ceux qui nous conduisent irrémédiablement vers le nirvana auditif (assurément mon titre préféré). S'en suit un autre bon titre bien musclé faisant rapidement place à une nouvelle déflagration. Du genre à faire réagir instantanément les foules. Puis vient la première ballade. Intro Piano, puis cordes, "Things my Father Said" est un joli morceau, mais je ne peux cependant m'enlever de l'esprit que voilà bien le genre de titre à finir sur n'importe quelle B.O de films de super héros (plutôt en générique de fin d'ailleurs).
Lire la suite ›
4 commentaires 1 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?