Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 30,96

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 10,83
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Football, Histoire de la coupe du monde [Relié]

Keir RADNEDGE

Prix : EUR 34,95 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 19 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 10,83
Vendez Football, Histoire de la coupe du monde contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 10,83, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

13 mars 2014 HISTOIRE SR VIF
Dans cet ouvrage interactif et illustré, vous trouverez le compte rendu de toutes les Coupes du Monde disputées depuis 1930, ainsi qu’un avant-goût de l’édition 2014 au Brésil. Joueurs de légende, matches inoubliables, cartes des pays organisateurs avec présentation détaillée des stades, résultats complets, tout est réuni pour vous faire entrer dans la magie du Mondial. Issus du National Football Museum ou de collections privées, les documents d’époque que propose cet ouvrage font toute la différence : un billet officiel, le programme d’une rencontre mythique, des affiches et cartes postales pour conserver intact le souvenir d’un match qui vous aura fait chavirer. On n’attend plus que le coup de sifflet de l’arbitre. Fac-Similés : 1934 – Italie : Règlement officiel de la FIFA pour la phase finale 1950 – Brésil : Affiche publicitaire d’un film sur la Coupe 1950 1954 – Suisse : Rapport officiel sur le célèbre Hongrie-Brésil 1958 – Suède : Timbres-poste et cartes postales commémoratives 1962 – Chili : Billet d’entrée pour la finale 1966 – Angleterre : Trois billets pour des matches de la phase finale 1970 – Mexique : Vignettes réalisées pour la phase finale 1974 – Allemagne de l’Ouest : Photo de l’équipe allemande qui remporta la Coupe 1978 – Argentine : Photos d’identité officielles de joueurs argentins 1982 – Espagne : Fiches sur les villes et les stades des matches 1990 – Italie : Plan et horaires des trains pour les spectateurs 1994 – États-Unis : Calendrier des groupes et des rencontres 1998 – France : Feuilles de match officielles de la finale 2002 – Corée du Sud/Japon : Billet pour le match Uruguay-France 2006 – Allemagne : Compte rendu officiel de la finale 2010 – Afrique du Sud : Billet pour la finale Espagne-Pays-Bas Et une présentation de la Coupe du Monde 2014 au Brésil

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Extrait

Introduction

L'histoire de la coupe du monde entre vos mains

Le National Football Museum est le musée du jeu anglais, mais il est aussi le dépositaire de la collection officielle de la FIFA et de la plus importante collection de souvenirs de football au monde. Cette collection comprend de nombreux objets liés à quelques-uns des moments clés du football mondial, dont certains illustrent ce livre, et quelques trésors inattendus qui nous ramènent sous une forme tangible dans l'ambiance de chaque Coupe du monde, de l'Uruguay en 1930 à l'Afrique du Sud en 2010.

Offrir un foyer permanent à la collection de la FIFA a été la motivation première pour développer le National Football Muséum. Harry Langton, un journaliste londonien, a commencé à assembler la plus belle collection de souvenirs de football dans le monde, à partir d'une petite image offerte dans les années 1950 par sa femme Ann, qu'elle avait payée 5 shillings. Harry a commencé à recueillir une grande variété de peintures, brochures, affiches, ballons, chaussures, chemises, jouets, céramiques et sculptures partout dans le monde. C'est devenu la passion de sa vie. Sa collection a été exposée lors de la Coupe du monde en Italie en 1990 et aux États-Unis en 1994, où le secrétaire général de la FIFA, Joseph «Sepp» Blatter, aujourd'hui président de la FIFA, la remarqua. La FIFA en a acquis la copropriété pour en assurer la préservation à long terme et a ensuite travaillé avec le National Football Muséum naissant, afin d'obtenir un financement pour le nouveau musée à Preston, Lancashire, en Angleterre, sur le site du plus ancien stade de football au monde, et pour l'achat de la collection. Le but était de rendre visible à tous, de manière permanente, ces trésors. En 2012, le musée a été réimplanté à Manchester, dans un lieu approprié, un bâtiment d'une grande modernité, l'immeuble Urbis.
Quand l'Écosse a rencontré l'Angleterre dans le premier match de football international, le 30 novembre 1872, personne ne pouvait prévoir la façon dont ce jeu deviendrait une dévorante obsession mondiale, surtout après un match nul 0-0. Étonnamment, la lourde chemise de laine portée lors de ce match par le capitaine de l'Angleterre, Arnold Kirke-Smith, a survécu et a pu être acquise par le musée en 1999. L'Angleterre, l'Écosse, l'Irlande et le Pays de Galles ont commencé à se rencontrer annuellement à partir de la saison 1883-1884, mais il a fallu attendre les Jeux Olympiques de Londres, en 1908, pour que le football international débute réellement.
Le National Football Muséum a le privilège de pouvoir présenter les deux ballons utilisés lors de la finale de la première Coupe du monde, en 1930 à Montevideo, entre l'Uruguay et l'Argentine, ainsi que le seul trophée Jules Rimet officiel encore existant.
Les collections du musée contiennent également des souvenirs de deux des moments les plus controversés de l'histoire de la Coupe du monde. Personne ne peut regarder le ballon de la finale de la Coupe du monde 1966 sans se demander s'il a effectivement franchi la ligne de but lors du troisième - très contesté - but de l'Angleterre contre l'Allemagne de l'Ouest. Quand au maillot que Diego Maradona portait pour le quart de finale contre l'Angleterre en Argentine, en 1986, il sera à jamais associé à sa «main de Dieu» ainsi qu'à l'un des plus grands exploits individuels de la Coupe du monde. Que serait la Coupe du monde sans ses héros ? Le musée détient une grande richesse de documents concernant la plupart des grands noms qui ont animé la scène de la Coupe du monde. On en retrouve dans ce livre, et outre le maillot de Diego Maradona, les visiteurs peuvent voir la casquette de Stanley Matthews, pour la campagne décevante de l'Angleterre à la Coupe du monde 1950, et le maillot du gardien de but tchèque, Villem Schroiff, porté lors de la finale au Chili en 1962. Un ballon du choc décisif du groupe F de 2002 entre l'Angleterre et l'Argentine, évoque le penalty transformé par David Beckham, qui a éliminé l'Argentine et marqué sa revanche après son carton rouge contre les mêmes Argentins lors de la Coupe du Monde 1998, à Saint-Étienne.
Mais ce ne sont pas seulement les éléments du jeu comme les ballons et les maillots qui vont donner vie à chaque tournoi de la Coupe du monde. Ce sont aussi les objets souvenirs, badges, mascottes, affiches dans sa chambre à coucher, tasses qui vous aident à vous souvenir des grands noms et des grands tournois du passé ou peut-être découvrir des légendes de la Coupe du monde tels que le grand entraîneur italien, Vittorio Pozzo, le sensationnel buteur hongrois Ferenc Puskas, au pied gauche dévastateur, ou ce génie brésilien qui s'appelle Pelé. Les années 1970 ont vu la Coupe du monde se transformer en événement mondial, avec l'avènement de la photographie en couleurs, de la communication à travers le monde et de la diffusion télévisuelle mondiale. Mais à travers ce livre et les collections du National Football Muséum, vous pouvez comprendre comment la passion pour le beau jeu a progressé avec chaque Coupe du monde.

National Football Museum

Biographie de l'auteur

Keir Radnedge est une autorité dans le monde du football international. Ancien rédacteur en chef du magazine World Soccer, il a couvert chaque Coupe du Monde depuis 1966 et a régulièrement écrit pour des journaux anglais et américains et pour la radio et la télévision tout autour du monde.

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?