Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Fork In The Road a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,99

Fork In The Road

CD inclus dans notre promotion 5 CD/DVD = 30€*

3.1 étoiles sur 5 14 commentaires client

42 neufs à partir de EUR 4,50 10 d'occasion à partir de EUR 3,50 1 de collection à partir de EUR 20,39
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Neil Young


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Fork In The Road
  • +
  • Psychedelic Pill
Prix total: EUR 13,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (6 avril 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Reprise
  • ASIN : B001TEKHCC
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.1 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 46.878 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:13
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:31
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:37
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
5:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

Préoccupé depuis des lustres par les problèmes liés à l'écologie, dont le reste du monde attend qu'il soit trop tard pour prendre toute la mesure, Neil Young publie Fork On The Road, enregistré rapidement avec son groupe de scène l'hiver dernier. Ce nouvel album est une ode à la route et à la voiture, mais également au projet LincVolt qui anime le barde du folk parfois corrosif depuis qu'il s'est mis en tête de mettre un moteur électrique à l'intérieur de sa Lincoln de 1959 ! Les dix chansons présentes ici défilent à la vitesse des panneaux de signalisation lorsqu'on ne respecte pas les limitations de vitesse, et sont la preuve que Young n'est pas sensible à l'âge. Par contre, le temps qui passe continue de l'inspirer puisqu'en plus des odeurs d'huile et de pneu brûlé, il se dégage un parfum de nostalgie de cet album résolument rock qui ne ralentit que pendant la crépusculaire Off The Road et l'acoustique Light A Candle.

Critique

L’automobile, depuis Chuck Berry, a toujours été un moteur de l’inspiration des plus grands ; le Loner, Neil Young, ne déroge pas à cette règle induite avec son trente-cinquième album, inspiré par Lincvolt. Cet intitulé mystérieux est un projet aussi sérieux que le bonhomme, qui a consisté à transformer le moteur gourmand de sa Lincoln Continental de 1959 (un monstre, donc) en engin économe et soucieux de green attitude.

Énoncé comme ça, l’histoire pourrait faire sourire si on ne savait pas que Neil Young est : 1 - un vieil hippie utopiste comme on les aime, 2 – un animal borné qui ne fait que ce qu’il veut... Or ce projet écolo n’est pas qu’une lubie, il est le départ d’une sorte de croisade pour les énergies renouvelables, et il s’appuie sur une réalité (la voiture fonctionne), et un documentaire (sur un trajet à travers les USA). En 3, on pourrait insister que cette nouvelle passion lui a inspiré une grosse poignée de chansons bien ficelées, qui tournent aussi rond que le huit cylindres made in Detroit.

On pourrait soupçonner l’argument d’être mince, même s’il est en phase avec l’actualité (récession, plans de sauvetage Obamesques, faillite de l’industrie automobile américaine), mais l’album, sous ses aspects lo-fi (les photos de pochette faites par l’intéressé avec son mobile !) reste fondamentalement attachant. Le roboratif « When the World Collide » ouvre les hostilités, et annonce la couleur : guitares rugueuses, mélodies qui démarrent au quart de tour, et hymnes à la route qui sont un précipité d’americana bien sentie. Le boogie « Get Behind the Wheels » est certes convenu et on en voit la trame sous l’usure, mais « Fuel Line », ou « Just Singing a Song » finissent par coloniser le cerveau très vite. La ballade « Light a Candle », en déshabillé de steel guitar, est calibrée pour en remontrer à tous les néo folkeux du jour, qui y verront là la pure essence du truc.

Comme le Dylan contemporain (ces deux sexagénaires tout verts n’ont pas fini de se tirer la bourre sur l’autoroute du génie inoxydable), ce Neil Young là n’est pas un chef d’œuvre, mais il sait comment nous prendre : au charme, et au savoir-faire d’un artiste qui n’a plus rien à prouver que la durabilité de sa capacité de passion. - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Pour ce nouvel album, beaucoup de commentaires peu élogieux me poussent à écrire. Tout d'abord, pour pleinement apprécier ce disque, plusieurs écoutes sont nécessaires. Certes, nous n'avons pas là un des meilleurs disques du Loner mais il n'est pas mauvais pour autant, loin de là. Les titres sont bon et s'enchainent très logiquement. Pas de véritables surprises mais un disque bien ficelé avec de l'énergie, de bonnes chansons et de jolis solis. Que demander de plus à un artiste d'une telle constance (qualité et quantité) dans ses réalisations? Franchement, on en connait d'autres qui devraient en prendre de la graine...
1 commentaire 16 sur 16 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Déconcertant à la première écoute, je passe cet album en boucle depuis sa sortie. J'en suis à la cinquième écoute et plus je l'écoute, plus je le trouve excellent. Il est d'une parfaite cohérence tant sur le plan musical qu'en ce qui concerne son thème. Le son est un pur son de "garageband" sans aucun ajout de production extérieure (ce qui pourra en déconcerter certains). Quant au thème, il s'agit de la dernière lubie de Neil Young à savoir le projet Linc Volt : un modèle de voiture à moteur électrique mis au point par l'ingénieur Johnny Goodwin ("Johnny Magic"). Quelques semaines avant sa sortie, Neil Young disait que "ce n'était pas un album commercial et qu'il fallait l'écouter à très fort volume dans......un musée". A ne pas conseiller cependant aux néophytes: si vous ne connaissez pas Neil Young; ne commencez pas avec cet album.
Remarque sur ce commentaire 13 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Téléchargement MP3
Je ne suis pas d'accord pour dire que ce n'est pas un bon album. Comme toujours Neil sait surprendre. Ecoutez-donc : Light a candle , ça vous fou le frisson...Moi aussi j'ai tout Neil Young et j'ai même plusieurs vidéos. Pour moi, Neil Young , J.J.Cale, the Rolling Stones et Muddy Waters sont des dieux. Je veux, quand l'heure sera venue ( le plus tard possible ) qu'on mette mes vinyles et mes cd dans mon cercueil. Comme ça là-bas , je les ferai écouter à Dieu le père...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
non , ce n'est pas un chef d'oeuvre ,mais non ce n'est pas une nullité! cet album est le reflet et l'état d'ame de neil young a ce moment de sa vie! écoutez get behind the weel,cough up the bucks,johnny magic...et ensuite mirror ball et vous comprendrez que rien a changé...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Vraiment pas terrible. Un manque d'inspiration (passager espérons le), mmais c'est un des rares albums de Neil dont je regrette l'achat (je les ai tous).
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Il est tentant de ranger ce "Fork in the Road" au sommet de la pile constituée au fil des années par ces nombreux albums peu inspirés que le Loner produit pour le moins généreusement. Autour d'un concept confus (la voiture comme symbole de la liberté américaine, ou la voiture comme destruction de la planète... euh, tout cela n'est pas très clair !), Neil ressasse quelques accords rock et bluesy sur des chansons globalement dispensables. Globalement ? Oui, mais il reste ça et là quelques éclairs magiques d'inspiration, et un peu partout, une énergie rageuse et vacharde qui n'est plus (depuis longtemps) de son âge. Et pour ça, il lui sera beaucoup pardonné !
2 commentaires 1 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Benjamin Lab VOIX VINE le 15 avril 2009
Format: CD
Neil Young a une passion: les bagnoles. Est-un prétexte suffisant pour en faire un disque? Pour quelqu'un d'aussi prolifique que lui, qui pond près d'un album par an, il semblerait que lui. Pour l'auditeur qui aime Neil Young, ça peut suffire. D'autant que quelques titres ('Fuel Line') se révèlent diablement efficaces. Le problème, c'est que d'autres le sont beaucoup moins ('Cough up the Bucks'). Ce n'est donc pas que ce disque soit mauvais, il n'était juste pas indispensable. Ni vraiment utile. Un album de plus donc dans la discographie du grand Neil. Un album qui ne viendra pas nourrir sa gloire. Ca tombe bien, il n'a pas besoin de ça. Mais tout de même, on a parfois un peu l'impression de tourner en rond...
Remarque sur ce commentaire 5 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?