ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Fritz Reiner Complete Chicago Recordings on RCA

Fritz Reiner CD
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
Prix : EUR 148,47 Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Fritz Reiner

Discographie

Image de l'album de Fritz Reiner

Photos

Image de Fritz Reiner
Visitez la Page Artiste Fritz Reiner
83 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Fritz Reiner Complete Chicago Recordings on RCA + Vladimir Horowitz Live at Carnegie Hall + Decca Sound - the Analogue Years
Prix pour les trois: EUR 360,55

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: Fritz Reiner
  • Compositeur: Fritz Reiner
  • CD (2 septembre 2013)
  • Nombre de disques: 63
  • Label: Sony
  • ASIN : B00BT70J0Y
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 12.612 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Voir tous les articles

Descriptions du produit

Description du produit

Fritz Reiner fut l un des principaux chefs d orchestre de son époque. Durant la décennie s étendant de 1954 à 1963, la direction de l Orchestre Symphonique de Chicago par Reiner était une association pouvant prétendre sans rougir à concourir dans la même catégorie que les mandats historiques de Karajan à Berlin, Szell à Cleveland ou Bernstein à New York.

RCA Victor enregistre les légendaires interprétations de Reiner dans l antre du Chicago Symphony, qui sont regroupées pour la toute première fois dans un coffret Sony Classical 63 CD remasterisés !

Né à Budapest en 1888, Fritz Reiner y a étudié le piano sous le professorat de Béla Bartók à l Academy of Music avant de diriger l Opera Royal de Dresde, ce qui lui a permis de collaborer en 1919 avec Richard Strauss. Directeur musical de l Orchestre Symphonique de Cincinnati en 1922 puis de l Orchestre Symphonique de Pittsburg en 1938, qu il a tous deux élevés au rang d ensembles de premier plan, Reiner passe ensuite 5 ans à la tête du Metropolitan Opera. C est en 1953 qu il prend la direction de l Orchestre Symphonique de Chicago, et qu il en fait en l espace de 10 ans l une des plus célèbres et respectées phalanges musicales.

Le talent de Reiner ne résidait pas seulement dans sa capacité à transcender un orchestre, mais également dans l étendue de son répertoire. Des sonorités délicates et équilibrées de Mozart à la grande richesse de Strauss en passant par ses collaborations avec des solistes de renom comme Heifetz, Rubinstein, Janis, ou Van Cliburn sur les grands concertos de Beethoven, Brahms, Tchaikovsky ou Rachmaninov... ce ne sont pas moins de 122 oeuvres qu il a enregistrées avec l Orchestre Symphonique de Chicago. Tous les enregistrements de ce coffret 63 CD ont été remasterisés à partir des bandes originales.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
32 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Reiner, ou l'art de la virtuosité maîtrisée 2 septembre 2013
Par Savinien COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 10 COMMENTATEURS
Format:CD
Né fin 1888 (la même année que Knappertsbusch), il y a donc 125 ans, Fritz Reiner s'est inscrit dans l'histoire de la musique (et dans celle du disque) comme l'une plus importantes baguettes de son siècle. Comme d'autres grands chefs hongrois (Szell, Ormandy, Dorati, Solti), c'est aux Etats-Unis qu'il ira forger une toute nouvelle tradition de qualité orchestrale.

En 1922 il prend la tête de l'Orchestre Symphonique de Cincinnati (suite à la disparition d'Eugène Ysaye), où il restera jusqu'en 1931. Il apporte avec lui à la fois une tradition germanique de la musique et une volonté autoritaire de perfectionisme qui fera sa réputation. Directeur de l'Orchestre de Pittsburgh (durant 10 ans) à partir de 1938, chef au Metropolitan de New-York, il se consacre aussi en partie à l'enseignement (avec parmi ses élèves un certain Léonard Bernstein). En 1953, Reiner prend la suite de Rafael Kubelik à la tête de l'Orchestre Symphonique de Chicago. Il y restera jusqu'en 1963, pour céder la place à Jean Martinon et plus tard à un autre hongrois, Georg Solti. Ce coffret regroupe les enregistrements que Reiner réalisa pour RCA durant cette décennie chicagoane.

De nombreux enregistrements constituent des indispensables absolus de la discographie (tous les R.Strauss, Bartok, ou Mahler, pour ne citer que trois compositeurs); pas la moindre petite piècette qui ne constituerait véritablement un point faible.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 On n'a pas fait mieux ! 17 octobre 2013
Par Gautier
Format:CD|Achat vérifié
Reiner et Chicago: le couplé gagnant ! L'homme était imbuvable, intraitable, se moquant cruellement de la moindre erreur de ses musiciens, même des plus grands. J'ai une anecdote à ce sujet: au cours de l'enregistrement du 1er concerto de Tchaikowsky avec Rubinstein, il avait voulu refaire un passage d'orchestre, et avait du s'y reprendre à 2 fois, ce qui l'avait énervé. A ce moment là, Rubinstein lui dit "J'ai fait une fausse note un peu plus loin, ne pourrait-on pas prolonger la prise?" La réponse fut cinglante "Si on commence à corriger vos fausses notes, on va y passer l'après-midi !" Artur s'est levé et est parti sans un mot. Ils ne se sont plus jamais revus et nous ne disposerons hélas jamais de cette version du concerto ...
La perfection orchestrale, il l'avait obtenue à la cravache, mais le résultat est là, indiscutable. Ses tempi étaient souvent rapides, mais jamais frénétiques et fatigants, comme parfois ceux de Toscanini. Il a toujours su préserver l'émotion, et privilégier l'expression musicale. Autant dire qu'il s'est rapproché de la quadrature du cercle !
Ajoutons que la prise de son de ces premières années de la stéréo est étonnante, une trentaine de CD ayant été remastérisés pour l'occasion. Au top, les Strauss (il avait connu le compositeur quand il dirigeait l'Opéra de Dresde, et avait créé "La Femme sans Ombre") les Bartók (son Maître) mais aussi des Beethoven implacables (et une Pastorale tardive souriante et appaisée !) des Debussy et des Ravel plus français que nature, une Shéhérazade de rêve ...
Tout cela n'a pas pris une ride. On peut trouver le minutage des disques un peu chiche, mais à 2 € pièce ! Alors, foncez !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique coffret de joyaux musicaux 31 octobre 2013
Format:CD|Achat vérifié
Pour ceux qui aiment les pavés et aiment y retrouver les facsimilés des anciennes pochettes. Prises de son fantastiques (y compris les quelques unes qui sont en mono) et repiquages impeccables d'interprétations vigoureuses qui n'ont pas été dépassées. Un orchestre puissant, rutilant mais jamais fatigant. Le seul détail reprochable est la systématisation des disques "à l'identique" c'est à dire de disques assez nombreux ne portant, comme les anciens 33T, qu'une quarantaine de minutes de musique. Le système des bonus pratiqué par Decca était plus avantageux... mais ce n'est un détail de mise en disques compensé il est vrai par un prix de vente attractif.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Uniquement des CDs! 7 juillet 2014
Par gloute11
Format:CD
Après avoir longuement lu les commentaires, je me suis décidé à faire quelques écoutes de façon très aléatoires.
Je ne vais parler que de l'enregistrement en lui-même. En effet, alerté par les remarques concernant le type de gravure, SACD ou CD , je me suis fait confirmer cela : l'intégralité du coffret est composée de CDs. Donc nul besoin d'un lecteur spécifique. Ce qui m'a définitivement convaincu de passer à l'achat!
Le peu que j'ai entendu ne m'autorise pas à commenter cette oeuvre, mais je fus ébloui par la qualité des interprétations. Et puis, quelle présentation...
Un défaut? Oui, certainement, son prix! Mais quand on aime...Vous connaissez la suite.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Lecture avec platine CD non SACD? 0 il y a 6 jours
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?