undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Plus d'options
Froberger: Werke Für Cembalo
 
Agrandissez cette image
 

Froberger: Werke Für Cembalo

3 avril 2006 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:12
30
2
5:07
30
3
1:54
30
4
1:54
30
5
2:44
30
6
4:01
30
7
5:09
30
8
2:37
30
9
3:15
30
10
1:24
30
11
2:12
30
12
3:38
30
13
3:45
30
14
2:23
30
15
1:40
30
16
3:26
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 18 juillet 2005
  • Date de sortie: 3 avril 2006
  • Label: deutsche harmonia mundi
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 48:21
  • Genres:
  • ASIN: B0026V5BHS
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 136.778 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 22 mars 2012
Format: CD Achat vérifié
...ce florilège ne doit pas être confondu avec celui de juin 1989 paru chez le même éditeur.
Leurs programmes ne se recoupent d'ailleurs que ponctuellement (Lamentation, Toccata X).
Révéler Froberger, lui consacrer un complet microsillon fut un acte de pionnier. « C'était aussi la révélation d'un instrument historique exceptionnel dont les résonances profondes magnifiaient la densité méditative de cette musique » lit-on dans le magazine Diapason de mars 2012, qui établit cet enregistrement parmi les dix sommets de la discographie de Gustav Leonhardt.

Froberger, il l'aura joué jusqu'à ces derniers mois, lors de ses concerts parisiens.
Dès 1962, on sentait déjà cette extraordinaire connivence avec ce compositeur qui semblait pour lui une seconde nature.
Le style brisé des luthistes, ces courses impérieuses aux quelques endroits que réclame la partition, cet art de la respiration qui étire la phrase jusqu'à son horizon poétique : le jeune Leonhardt dominait déjà toutes ces ressources, comme peu d'autres interprètes en ont montré l'exemple.
Cette main gauche dansante qui taquine le jarret des Gigues est-elle celle d'un ascète comme on s'est complu à le croire ?

Quelques envolées surprennent encore et toujours ! Ecoutez dans la Toccata en sol à 2'01, ou dans celle en fa à 2'05... Non un caprice des doigts mais une fougue spontanément dictée par le tactus.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique