Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 10,75
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Fulfillingness' First Fin... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Fulfillingness' First Finale Enregistrement original remasterisé, Import

4.6 étoiles sur 5 8 commentaires client

40 neufs à partir de EUR 5,08 13 d'occasion à partir de EUR 3,97
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Stevie Wonder


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Fulfillingness' First Finale
  • +
  • Talking Book - Edition remasterisée
  • +
  • Music Of My Mind
Prix total: EUR 31,43
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (29 juin 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Motown
  • ASIN : B00004S35Z
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 46.357 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
5:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

FULFILLINGNESS

Critique

L’enfance, l’Afrique, la route, les Grammy Awards, l’au-delà et un piano à perte de vue…la pochette résume la vie et les préoccupations de Stevie Wonder, musicien béni qui a goûté aux pires difficultés comme aux plus grands honneurs. C’est dans un état d’esprit apaisé, après le brûlant Innervisions, qu’il aborde sa nouvelle œuvre. Un disque de transition, qui revient à ses thèmes de prédilection et réunit sa famille musicale habituelle : les choristes Jim Gilstrap, Deniece Williams, les sœurs Syreeta et Yvonne Wright, la grande Minnie Riperton, les éminences Cecil et Margouleff…et Paul Anka, les Jackson 5, le bassiste James Jamerson et le guitariste pedal-steel « Sneaky » Pete Kleinow en invités-surprise. Ces deux derniers sur « To Shy To Say ».

Fullfillingness First Finale paraît en plein été 1974 au sortir d’un grave accident de voiture qui l’a plongé dans le coma. Il dut son salut à la perspicacité de son ami Ira Tucker le réveillant au son de ses mélodies. Un événement qui a conditionné l’enregistrement de ce disque plus intimiste, privilégiant toujours les nappes de piano électrique mais écartant les contrastes et effets des albums précédents. Seul « You Haven’t Done Nothin’ » et son riff familier sort de la réserve pour énoncer un bilan politique désastreux. L’autre hit « Boogie On Reggae Woman » balance entre un groove synthétique et le retour de l’harmonica et du piano boogie. Rien de révolutionnaire donc, mais il possède à son avantage une atmosphère entêtante qui en fait un parfait disque de soul easy listening réhaussé de précieuses mélodies telles « Please Don’t Go ». Les amateurs de sensations fortes ne seront pas déçus par la suite.

- Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 19 décembre 2004
Format: CD
Fulfillingness' First Finale (1974) est, après Music of My Mind, Talking Book et Innervisions, le quatrième album d'une extraordinaire série commencée seulement deux ans plus tôt par Stevie Wonder. Anticipant sur Prince de plusieurs années, Stevie crée un son minimal et aéré à base d'orchestrations dépouillées dont il joue la plupart des parties, dépouillement mettant en valeur la richesse harmonique, mélodique et rythmique de ses compositions. Stevie n'hésite jamais à laisser exploser sa joie, de plus en plus radieux chaque année, une béatitude qui n'est pas celle de l'idiot mais du sage qui embrasse la vie. D'ailleurs, les chansons les plus marquantes de FFF sont peut-être Creepin', douloureux rêve d'amour et They Won't Go When I Go, qui porte toute l'amertume - pas l'aigreur, attention - du monde. Magnifique !
Remarque sur ce commentaire 16 sur 17 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Stevie Wonder reste bien pour moi l'artiste solo le plus respectable, un mélodiste, musicien, producteur, arrangeur et interprète de génie. "Music of My Mind", "Talking Book", "Innervisions", "Songs in the Key of Life", "The Secrets life of plants".... sont les albums références, une inspiration sans fin pour les jeunes générations. "Fulfilingness First Finale" est le 3ème chef d'œuvre du génial Stevie.
Vérifiez : "Boogie on reggae woman", "They won't go When I Go", "Heaven is 10 Zillion Light Years Away", "Creepin"... Excellent !
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dr. Rock TOP 500 COMMENTATEURS le 8 août 2015
Format: CD
1973. Stevie Wonder vient de rencontrer un nouvel énorme succès avec INNERVISIONS et a glané deux Grammies, dont celui d’album de l’année. Tout semble sourire à notre homme, qui s’embarque pour une tournée US sitôt l’album publié. Le temps de faire un premier concert qu’un drame intervient : un tronc d’arbre se détache d’un camion et vient se fracasser sur la voiture du chanteur endormi, le plongeant dans un coma de quatre jours, duquel il émerge en ayant perdu l’odorat (partiellement retrouvé depuis) et perclus d’angoisses sur la perte de ses capacités musicales. Dieu merci, son retour en studio viendra le rassurer et, s’il n’est plus question de tourner, il sortira son nouvel album en juillet de l’année suivante. Le troisième classique d’affilée.
Nouvellement épris de la jeune Yolanda, Stevie récupère quelques morceaux prévus pour l'album précèdent, en modifie les paroles en fonction du temps présent et axe majoritairement son disque sur les ballades. Celles-ci le voient plus que jamais s’universaliser (HEAVEN IS 10 ZILLION LIGHT YEARS AWAY) et se faire plus sombre aussi (THEY WON'T GO WHEN I GO), mais aussi hélas céder à une soul plutôt orientée Las Vegas (PLEASE DON'T GO), qui annonce ses côtés pénibles des années 80. Néanmoins, son génie s’illumine sur deux chefs-d’œuvre : le jazzy (!) BOOGIE ON REGGAE WOMAN et surtout YOU HAVEN'T DONE NOTHIN', superbe machinerie funk aux propos anti-Nixon (avec les Jackson 5 aux «Do-do-Wouah») qui le voit enfin s’éloigner du sirupeux au profit d’un feeling à la lourdeur pachydermique et avancer les pions de la soul bruyante dix ans avant les excités du rap.
Tops : YOU HAVEN'T DONE NOTHIN', BOOGIE ON REGGAE WOMAN, HEAVEN IS 10 ZILLION LIGHT YEARS AWAY, CREEPIN’
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Kinks TOP 1000 COMMENTATEURS le 14 novembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Album remarquable, sorti en 1974, qui a connu le succès des deux cotés de l'Atlantique (#1 US et #5 UK). Il commence avec une magnifique ballade « Smile please » suivi d'un morceau plus rythmé et captivant « Heaven is 10 zillion light years awway ». Très belle introduction et bon accompagnement au piano pour le mélancolique « Too shy to say » avec une interprétation et un arrangement musical très réussi. S'enchaine le succès « Boogie on raggae woman » (#3 US et #12 UK) que j'aime moyennement, je préfère nettement le morceau suivant « Creepin » qui propose une mélodie que l'on intègre rapidement avec en prime un petit solo d'harmonica. Autre succès, spécialement en USA, avec « You haven't done nothin' » (#1 US et #30 UK) dont l'introduction et le style me rappelle beaucoup « Superstition ». Le morceau « It ain't no use » est bien dans le style de Stevie Wonder avec alternance de douceur et d'énergie canalisée ; il précède mon morceau préféré, le magnifique « They won't go when I go » avec une introduction romantique et un accompagnement au piano très classique, une interprétation bien soutenue par des choristes et des arrangements musicaux parfaits. Changement de rythme avec le très plaisant « Bird of beauty » avant de clore l'album avec « Please don't go » qui débute très bien mais dont j'apprécie modérément la fin.
Encore un album bien fait mais personnellement je préfère l'album « Innervision » bien que cet album ait obtenu plus de succès.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?