Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,99
 
 
 
 

Funhouse

The Stooges CD
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
Prix : EUR 14,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 28 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,99.

‹  Retourner à l'aperçu du produit

Descriptions du produit

Description du produit

"The Stooges irrumpieron en la escena musical de 1969 como un elefante en una cacharrería. Con un sonido crudo, descarnado, salvaje y apocalíptico, la banda de Detroit exterminó la era Hippy e impulsó la revolución Punk a través de dos discos seminales que ahora Rhino re-edita con una presentación de lujo.

Critique

Deuxième et dernier album des Stooges dans leur formation d'origine, Fun House est le classique pré-punk qui imposera le groupe au sein du panthéon des groupes américains les plus influents. Album libérateur et le plus proche de l'esprit du groupe en concert, il se nourrit de la fougue de leur premier album, de transe, de free jazz et de blues urbain et sauvage. Il s'ouvre on ne peut mieux avec le tendu «Down on the streets» rythmé par les «come on» ravageurs d'Iggy Pop. Si des titres comme «Dirt» ou «Loose» sont plus proches du premier opus, et que «1970» sonne comme un «1969» où rien n'aurai changé, la folie réside dans l'arrivée du saxophoniste ténor Steven McKay. Présent sur les deux derniers titres «Fun House» et l'expérimental et fou «L.A. blues», il apporte une touche free jazz inspirée (intellectuelle diront certains, mais jouissive et naturelle pour nous). On approche de la transe libératrice et de l’explosion.

Fun House est à l'image de sa pochette et certainement proche de la véritable Fun House (lieu de débauche ou vivait le groupe), il est indispensable et inspira bon nombre de musiciens. Critiqué à sa sortie pour son extrémité, il sera soutenu avec force par des journalistes tel que Lester Bangs qui verra en lui la naissance du punk le plus brut et sauvage jamais créé.      

Stephen Des Aulnois - Copyright 2014 Music Story
‹  Retourner à l'aperçu du produit