EUR 17,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Géopolitique du sport a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Géopolitique du sport Broché – 14 mai 2014

3.3 étoiles sur 5 24 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,50
EUR 17,50 EUR 32,78

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Géopolitique du sport
  • +
  • Économie du sport
Prix total: EUR 27,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

« Pascal Boniface explique les enjeux du sport, devenu un outil de rayonnement et de puissance des États. Instructif. » France Football
 

« […] pour réellement comprendre en profondeur ses enjeux […] on se jette sur ce livre ! » Sciences Humaines

« L’ouvrage sera une référence indispensable sur la géopolitique du sport. » Trop Libre 

« Le sport aujourd’hui c’est donc plus que du sport. C’est de l’émotion, des sensations, des moments de désespoir, de joie, de fraternité, etc, mais aussi de la géopolitique, de la puissance en version soft. » Sport dans la cité

« Une aproche méticuleuse et structurée sur la globalisation qui efface les identités nationales, et pour le sport qui devient le moyen le plus efficace pour ressouder les nations [...] »

Présentation de l'éditeur

Malraux avait tort. Le XXIe siècle ne sera pas religieux avant tout : il sera sportif. Nous sommes entrés dans l’ère du sport mondialisé. Le sport est devenu le nouveau terrain d’affrontement – pacifique et régulé – des États. C’est la façon la plus visible de montrer le drapeau, d’être un point sur la carte du monde et d’exister aux yeux de tous.
Lorsque la globalisation efface les identités nationales, le sport devient le moyen le plus efficace pour ressouder la nation, autour d’un projet commun et fédérateur. Dans ce « village global » qu’est devenue la planète, les champions sont les habitants les plus connus et les plus populaires. Tout le monde a entendu parler d’Usain Bolt ou de Cristiano Ronaldo. Qui connaît le nom du Premier ministre jamaïcain ou portugais ? Qui se souvient du nom du président du Brésil en 1970 ? Celui de Pelé est gravé à tout jamais dans les mémoires.
Le sport aujourd’hui c’est donc plus que du sport. C’est de l’émotion, des sensations, des moments de désespoir, de joie, de fraternité, etc., mais aussi de la géopolitique, de la puissance en version « soft ». Bref, un élément essentiel de rayonnement pour un État.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Lainie TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 14 août 2014
Format: Broché Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Pour Pascal Boniface, directeur de l’Iris, le 21ème siècle sera sportif. À l’heure où les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de football sont des événements planétaires attendus et suivis par des milliards de téléspectateurs, il nous livre sa réflexion sur l’utilisation du sport par les gouvernements du monde entier. En effet, il remarque, à juste titre, que les sportifs sont aujourd’hui de véritables stars (qui ne connaît pas U. Bolt ou C. Ronaldo ?). Ils sont les étendards de leur pays et deviennent souvent plus influents que les artistes, les politiques ou les grands scientifiques. Il est alors essentiel aujourd’hui pour un pays de réussir dans ces grands événements sportifs, nouveau champ de bataille de cette guerre du 21ème siècle. C’est ce que nomme l’auteur : le soft power.
Fervent croyant du conditionnement de la paix grâce au sport, il ose aborder les cas tant décriés des JO de Pékin, de Sotchi et du dossier qatari dans l’organisation de la Coupe du Monde 2022.
Étant grande amateure de sport, je me suis totalement retrouvée dans le sens que l’auteur donne à l’histoire sportive, que ce soit dans les allusions qui ont écrites la légende du sport (Jessie Owens à Berlin, … ) ou dans sa précision d’athlète dans les dates. J’ai également trouvé très intéressante et très claire l’explication sur l’arrivée du Qatar dans le paysage sportif et notamment français (le PSG et la chaîne BeInSports). J’ai dévoré avec passion ces 180 pages, bien écrites et très concises, en une après-midi.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Louna TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 septembre 2014
Format: Broché Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
J'étais assez intriguée par cet ouvrage qui proposait un thème intéressant rédigé par un homme aux activité nombreuses et ciblées.

Pascal Boniface étant directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques, enseignant à l'Institut d'Études européennes de l'Université de Paris 8, dirigeant de la revue internationale et stratégique et de l'Année stratégique.
Ayant écrit ou dirigé la publication d'une 50ène d'ouvrages sur les relations internationales, les questions nucléaires et de désarmement, les rapports de force entre les puissances, la politique étrangère française ou l'impact du sport dans les relations internationales, ou encore le conflit du Proche-Orient et ses répercussions en France (ouf j'arrête là sinon on n'en finit pas ), je pouvais m'attendre à un ouvrage ardu mais passionnant.

Quant est-il vraiment?
Mon intérêt pour cet ouvrage portait sur deux points:
- l'association "improbable" mais très actuelle du sport "plaisir" à la politique et à la guerre,
- la transposition dans les stades des affrontements des pays occidentaux .

L'attribution de l'organisation d'évènements sportifs mondiaux, que ce soit la coupe du monde de football ou les Jeux Olympiques sont autant de batailles politiques aux enjeux économiques et culturels.
Ces manifestations sont les vitrines d'un pays. Il s'agit de promouvoir sa culture, son dynamisme économique, sa "puissance".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Thomas B. TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 août 2014
Format: Broché Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
La synthèse de cet ouvrage en une phrase : le sport est un puissant outil diplomatique de soft power. Ceux qui n'auraient jamais entendu parler de mondialisation, du village global de Marshall McLuhan ou qui n'auraient pas eu vent du plus récent Mainstream de Frédéric Martel trouveront peut-être là matière à réflexion. Pour les autres, les spécialistes du sport, même du dimanche, et les amateurs passionnés des questions de mondialisation, il ne s'agit nullement d'un scoop et la déception est inéluctable. Cet ouvrage est agaçant car son introduction et sa table des matières nous évoquent la promesse d'une analyse nouvelle et approfondie mais étonnamment pour quelqu'un de cette acabit et de cette position, c'est toujours la même sentence - qui dépasse à peine celle du pilier de comptoir - qui est assénée et ressassée à longueur de page, parfois même de manière bancale et tarabiscotée, si bien que notre esprit finit par vagabonder et que l'on sait à la moitié de l'ouvrage qu'il va falloir boire le calice jusqu'à la lie. En plus de ces répétitions, de légères contradictions, quelques fautes de frappe et des légendes approximatives ou peu claires font également trébucher la lecture par moments, donnant le sentiment général d'un devoir d'étudiant bâclé sur la fin pour être rendu à l'heure.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?