Gal Costa

Top albums (Voir les 92)


Voir les 92 albums de Gal Costa

Gal Costa : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 615
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Gal Costa

Biographie

Le 26 septembre 1945 Maria da Graça Penna Burgos naît à Salvador (Bahia). Deux de ses amies d'enfance sont les futures épouses de Gilberto Gil et Caetano Veloso. Elle devient gérante d'un magasin de disque dans sa ville natale après la faillite du commerce de sa mère, elle peut à loisir s'y imprégner de la musique de João Gilberto qu'elle apprécie tout particulièrement. Elle débute sa carrière par un concert le 22 août 1964 pour l'inauguration du théâtre Vila Velha, aux côtés de Caetano Veloso, Gilberto Gil, Tom Zé, ou Maria Bethânia. 

C'est Maria Bethânia la soeur de Caetano Veloso qui lui ... Lire la suite

Le 26 septembre 1945 Maria da Graça Penna Burgos naît à Salvador (Bahia). Deux de ses amies d'enfance sont les futures épouses de Gilberto Gil et Caetano Veloso. Elle devient gérante d'un magasin de disque dans sa ville natale après la faillite du commerce de sa mère, elle peut à loisir s'y imprégner de la musique de João Gilberto qu'elle apprécie tout particulièrement. Elle débute sa carrière par un concert le 22 août 1964 pour l'inauguration du théâtre Vila Velha, aux côtés de Caetano Veloso, Gilberto Gil, Tom Zé, ou Maria Bethânia. 

C'est Maria Bethânia la soeur de Caetano Veloso qui lui offre son premier enregistrement sous la forme du duo « Sol Negro » en 1965. Son premier album Domingo en 1967 est crédité à Gal e Caetano Veloso. Ce pur album de bossa nova montre les deux débutants encore hésitants, malgré des compositions appelées à devenir des classiques comme « Coração Vagabundo ». En 1968 son ami et complice musical Caetano Veloso lance le mouvement tropicaliste avec le chef d'oeuvre Caetano Veloso. Ce mélange de musique brésilienne, pop, et rock psychédélique est bien sûr adopté par Gal Costa avec Gal Costa en 1969. Ce magnifique disque contient ses premiers tubes « Baby », « Divino Maravilhoso », « Que pena (Ele já não gosta mais de mim) », et « Não identificado », qui deviennent vite des incontournables du répertoire brésilien. La même année sort Gal, album encore plus résolument tropicaliste et qui n'a rien à envier aux meilleurs enregistrements de rock psychédélique de la côte ouest des Etats-Unis.

Elle rentre quelque peu dans le rang en 1970 avec Legal, aux arrangements beaucoup plus traditionnels. Gal Costa provoque le scandale dans un Brésil encore puritain en 1973 avec la pochette de India où son bikini rouge pris en gros plan laisse deviner son intimité. La chanteuse alterne ensuite entre des albums où tantôt elle revient à la bossa nova, tantôt elle officie dans un répertoire plus pop. Le double album Fantasia en 1981 abrite son plus grand hit avec « Festa do interior ». Devenue une véritable icone au Brésil, Gal Costa s'assagit ensuite et ses albums perdent de leur splendeurs, même si figure presque sur chacun d'eux au moins un tube local.

Gal Costa n'oublie jamais la bossa nova qu'elle a tant aimée et qu'elle interprète si bien, elle revient ponctuellement à ce répertoire de prédilection comme sur le double album en public Gal Canta Tom Jobin en 1999. Minha Voz, Minha Vida en 2001 montre que le temps n'altère rien à l'enthousiasme communicatif de sa voix. Gal Bossa Tropical en 2002 est de moins bonne facture et montre une artiste qui n'a plus rien à prouver et se permet parfois d'enregistrer en roue libre. En 2005, l'album Hoje est le premier que Gal Costa sort sur son propre label, une version internationale intitulée Today sort l'année suivante. 

En 2006, Gal Costa enregistre en public Live at the Blue Note, avant de revenir en 2007 sur les titres qui ont bercé son enfance avec Our Moments. Etalée sur plus de quatre décennies, la carrière de Gal Costa est riche, variée, et palpitante, un excellent raccourci - en particulier de ses premières et meilleures années - se trouve sur la compilation Meu Nome é Gal: The Best of Gal Costa sortie en 1990. Les amoureux de sa fougue juvénile préféreront les originaux de sa période tropicaliste. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Le 26 septembre 1945 Maria da Graça Penna Burgos naît à Salvador (Bahia). Deux de ses amies d'enfance sont les futures épouses de Gilberto Gil et Caetano Veloso. Elle devient gérante d'un magasin de disque dans sa ville natale après la faillite du commerce de sa mère, elle peut à loisir s'y imprégner de la musique de João Gilberto qu'elle apprécie tout particulièrement. Elle débute sa carrière par un concert le 22 août 1964 pour l'inauguration du théâtre Vila Velha, aux côtés de Caetano Veloso, Gilberto Gil, Tom Zé, ou Maria Bethânia. 

C'est Maria Bethânia la soeur de Caetano Veloso qui lui offre son premier enregistrement sous la forme du duo « Sol Negro » en 1965. Son premier album Domingo en 1967 est crédité à Gal e Caetano Veloso. Ce pur album de bossa nova montre les deux débutants encore hésitants, malgré des compositions appelées à devenir des classiques comme « Coração Vagabundo ». En 1968 son ami et complice musical Caetano Veloso lance le mouvement tropicaliste avec le chef d'oeuvre Caetano Veloso. Ce mélange de musique brésilienne, pop, et rock psychédélique est bien sûr adopté par Gal Costa avec Gal Costa en 1969. Ce magnifique disque contient ses premiers tubes « Baby », « Divino Maravilhoso », « Que pena (Ele já não gosta mais de mim) », et « Não identificado », qui deviennent vite des incontournables du répertoire brésilien. La même année sort Gal, album encore plus résolument tropicaliste et qui n'a rien à envier aux meilleurs enregistrements de rock psychédélique de la côte ouest des Etats-Unis.

Elle rentre quelque peu dans le rang en 1970 avec Legal, aux arrangements beaucoup plus traditionnels. Gal Costa provoque le scandale dans un Brésil encore puritain en 1973 avec la pochette de India où son bikini rouge pris en gros plan laisse deviner son intimité. La chanteuse alterne ensuite entre des albums où tantôt elle revient à la bossa nova, tantôt elle officie dans un répertoire plus pop. Le double album Fantasia en 1981 abrite son plus grand hit avec « Festa do interior ». Devenue une véritable icone au Brésil, Gal Costa s'assagit ensuite et ses albums perdent de leur splendeurs, même si figure presque sur chacun d'eux au moins un tube local.

Gal Costa n'oublie jamais la bossa nova qu'elle a tant aimée et qu'elle interprète si bien, elle revient ponctuellement à ce répertoire de prédilection comme sur le double album en public Gal Canta Tom Jobin en 1999. Minha Voz, Minha Vida en 2001 montre que le temps n'altère rien à l'enthousiasme communicatif de sa voix. Gal Bossa Tropical en 2002 est de moins bonne facture et montre une artiste qui n'a plus rien à prouver et se permet parfois d'enregistrer en roue libre. En 2005, l'album Hoje est le premier que Gal Costa sort sur son propre label, une version internationale intitulée Today sort l'année suivante. 

En 2006, Gal Costa enregistre en public Live at the Blue Note, avant de revenir en 2007 sur les titres qui ont bercé son enfance avec Our Moments. Etalée sur plus de quatre décennies, la carrière de Gal Costa est riche, variée, et palpitante, un excellent raccourci - en particulier de ses premières et meilleures années - se trouve sur la compilation Meu Nome é Gal: The Best of Gal Costa sortie en 1990. Les amoureux de sa fougue juvénile préféreront les originaux de sa période tropicaliste. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Le 26 septembre 1945 Maria da Graça Penna Burgos naît à Salvador (Bahia). Deux de ses amies d'enfance sont les futures épouses de Gilberto Gil et Caetano Veloso. Elle devient gérante d'un magasin de disque dans sa ville natale après la faillite du commerce de sa mère, elle peut à loisir s'y imprégner de la musique de João Gilberto qu'elle apprécie tout particulièrement. Elle débute sa carrière par un concert le 22 août 1964 pour l'inauguration du théâtre Vila Velha, aux côtés de Caetano Veloso, Gilberto Gil, Tom Zé, ou Maria Bethânia. 

C'est Maria Bethânia la soeur de Caetano Veloso qui lui offre son premier enregistrement sous la forme du duo « Sol Negro » en 1965. Son premier album Domingo en 1967 est crédité à Gal e Caetano Veloso. Ce pur album de bossa nova montre les deux débutants encore hésitants, malgré des compositions appelées à devenir des classiques comme « Coração Vagabundo ». En 1968 son ami et complice musical Caetano Veloso lance le mouvement tropicaliste avec le chef d'oeuvre Caetano Veloso. Ce mélange de musique brésilienne, pop, et rock psychédélique est bien sûr adopté par Gal Costa avec Gal Costa en 1969. Ce magnifique disque contient ses premiers tubes « Baby », « Divino Maravilhoso », « Que pena (Ele já não gosta mais de mim) », et « Não identificado », qui deviennent vite des incontournables du répertoire brésilien. La même année sort Gal, album encore plus résolument tropicaliste et qui n'a rien à envier aux meilleurs enregistrements de rock psychédélique de la côte ouest des Etats-Unis.

Elle rentre quelque peu dans le rang en 1970 avec Legal, aux arrangements beaucoup plus traditionnels. Gal Costa provoque le scandale dans un Brésil encore puritain en 1973 avec la pochette de India où son bikini rouge pris en gros plan laisse deviner son intimité. La chanteuse alterne ensuite entre des albums où tantôt elle revient à la bossa nova, tantôt elle officie dans un répertoire plus pop. Le double album Fantasia en 1981 abrite son plus grand hit avec « Festa do interior ». Devenue une véritable icone au Brésil, Gal Costa s'assagit ensuite et ses albums perdent de leur splendeurs, même si figure presque sur chacun d'eux au moins un tube local.

Gal Costa n'oublie jamais la bossa nova qu'elle a tant aimée et qu'elle interprète si bien, elle revient ponctuellement à ce répertoire de prédilection comme sur le double album en public Gal Canta Tom Jobin en 1999. Minha Voz, Minha Vida en 2001 montre que le temps n'altère rien à l'enthousiasme communicatif de sa voix. Gal Bossa Tropical en 2002 est de moins bonne facture et montre une artiste qui n'a plus rien à prouver et se permet parfois d'enregistrer en roue libre. En 2005, l'album Hoje est le premier que Gal Costa sort sur son propre label, une version internationale intitulée Today sort l'année suivante. 

En 2006, Gal Costa enregistre en public Live at the Blue Note, avant de revenir en 2007 sur les titres qui ont bercé son enfance avec Our Moments. Etalée sur plus de quatre décennies, la carrière de Gal Costa est riche, variée, et palpitante, un excellent raccourci - en particulier de ses premières et meilleures années - se trouve sur la compilation Meu Nome é Gal: The Best of Gal Costa sortie en 1990. Les amoureux de sa fougue juvénile préféreront les originaux de sa période tropicaliste. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page