Gamma Ray

Les clients ont également acheté des articles de


Gamma Ray : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 103
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Gamma Ray

Biographie

Les raisons véritables du départ de Kai Hansen d'Helloween en 1998, resteront probablement nébuleuses à jamais. Lassitude ou conflits financiers, Kai Hansen (guitare, chant) se retrouve sur le pavé de Hambourg (Basse-Saxe) et décide de produire un album solo avec son complice Ralph Scheepers (chant). Les musiciens qui participent à l'opération se voient vite embringués dans un nouveau groupe, Gamma Ray est né.

Heading for Tomorrow en 1990 n'est qu'un coup d'essai, d'ailleurs la section rythmique est changée peu après. Sigh No More (1991) et Insanity ... Lire la suite

Les raisons véritables du départ de Kai Hansen d'Helloween en 1998, resteront probablement nébuleuses à jamais. Lassitude ou conflits financiers, Kai Hansen (guitare, chant) se retrouve sur le pavé de Hambourg (Basse-Saxe) et décide de produire un album solo avec son complice Ralph Scheepers (chant). Les musiciens qui participent à l'opération se voient vite embringués dans un nouveau groupe, Gamma Ray est né.

Heading for Tomorrow en 1990 n'est qu'un coup d'essai, d'ailleurs la section rythmique est changée peu après. Sigh No More (1991) et Insanity & Genius (1993) montrent une montée en puissance certaine de Gamma Ray, malgré la persistance quasi obligée d'une ressemblance avec Helloween. Le tournant de la carrière de Gamma Ray, s'avère être le départ de Ralph Scheepers en 1994. D'abord pressenti chez Judas Priest, le chanteur finit par créer son propre groupe, Primal Fear.

Kai Hansen devient alors le chanteur de son propre groupe. Land of the Free (1995), témoigne de cette nouvelle direction, Gamma Ray n'a jamais été aussi bon et signe un album véritablement marquant. Désormais bien installé dans la galaxie du metal léché, Gamma Ray sort Somewhere Out In Space (1997), Power Plant (1999), No World Order (2001), Majestic (2005), et Lord of the Free II (2007). Cesalbums développent des thématiques propices aux envolées lyriques et aux fougueuses improvisations, pour la plus grande joie des hordes de fans drainées par Gamma Ray.

Le groupe de Kai Hansen est tellement populaire en Allemagne, qu'il se paie le luxe de voir To The Metal rentrer directement à la vingt-quatrième place des ventes locales, lors de sa sortie en février 2010. Que ce soit avec Helloween ou Gamma Ray, Kai Hansen est bien devenu le guitariste et chanteur le plus influent du metal germanique. Une impression encore confirmée en 2014 avec Empire of the Undead, superbe album de power metal sans failles.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Les raisons véritables du départ de Kai Hansen d'Helloween en 1998, resteront probablement nébuleuses à jamais. Lassitude ou conflits financiers, Kai Hansen (guitare, chant) se retrouve sur le pavé de Hambourg (Basse-Saxe) et décide de produire un album solo avec son complice Ralph Scheepers (chant). Les musiciens qui participent à l'opération se voient vite embringués dans un nouveau groupe, Gamma Ray est né.

Heading for Tomorrow en 1990 n'est qu'un coup d'essai, d'ailleurs la section rythmique est changée peu après. Sigh No More (1991) et Insanity & Genius (1993) montrent une montée en puissance certaine de Gamma Ray, malgré la persistance quasi obligée d'une ressemblance avec Helloween. Le tournant de la carrière de Gamma Ray, s'avère être le départ de Ralph Scheepers en 1994. D'abord pressenti chez Judas Priest, le chanteur finit par créer son propre groupe, Primal Fear.

Kai Hansen devient alors le chanteur de son propre groupe. Land of the Free (1995), témoigne de cette nouvelle direction, Gamma Ray n'a jamais été aussi bon et signe un album véritablement marquant. Désormais bien installé dans la galaxie du metal léché, Gamma Ray sort Somewhere Out In Space (1997), Power Plant (1999), No World Order (2001), Majestic (2005), et Lord of the Free II (2007). Cesalbums développent des thématiques propices aux envolées lyriques et aux fougueuses improvisations, pour la plus grande joie des hordes de fans drainées par Gamma Ray.

Le groupe de Kai Hansen est tellement populaire en Allemagne, qu'il se paie le luxe de voir To The Metal rentrer directement à la vingt-quatrième place des ventes locales, lors de sa sortie en février 2010. Que ce soit avec Helloween ou Gamma Ray, Kai Hansen est bien devenu le guitariste et chanteur le plus influent du metal germanique. Une impression encore confirmée en 2014 avec Empire of the Undead, superbe album de power metal sans failles.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Les raisons véritables du départ de Kai Hansen d'Helloween en 1998, resteront probablement nébuleuses à jamais. Lassitude ou conflits financiers, Kai Hansen (guitare, chant) se retrouve sur le pavé de Hambourg (Basse-Saxe) et décide de produire un album solo avec son complice Ralph Scheepers (chant). Les musiciens qui participent à l'opération se voient vite embringués dans un nouveau groupe, Gamma Ray est né.

Heading for Tomorrow en 1990 n'est qu'un coup d'essai, d'ailleurs la section rythmique est changée peu après. Sigh No More (1991) et Insanity & Genius (1993) montrent une montée en puissance certaine de Gamma Ray, malgré la persistance quasi obligée d'une ressemblance avec Helloween. Le tournant de la carrière de Gamma Ray, s'avère être le départ de Ralph Scheepers en 1994. D'abord pressenti chez Judas Priest, le chanteur finit par créer son propre groupe, Primal Fear.

Kai Hansen devient alors le chanteur de son propre groupe. Land of the Free (1995), témoigne de cette nouvelle direction, Gamma Ray n'a jamais été aussi bon et signe un album véritablement marquant. Désormais bien installé dans la galaxie du metal léché, Gamma Ray sort Somewhere Out In Space (1997), Power Plant (1999), No World Order (2001), Majestic (2005), et Lord of the Free II (2007). Cesalbums développent des thématiques propices aux envolées lyriques et aux fougueuses improvisations, pour la plus grande joie des hordes de fans drainées par Gamma Ray.

Le groupe de Kai Hansen est tellement populaire en Allemagne, qu'il se paie le luxe de voir To The Metal rentrer directement à la vingt-quatrième place des ventes locales, lors de sa sortie en février 2010. Que ce soit avec Helloween ou Gamma Ray, Kai Hansen est bien devenu le guitariste et chanteur le plus influent du metal germanique. Une impression encore confirmée en 2014 avec Empire of the Undead, superbe album de power metal sans failles.

Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page