• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Ghost a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par neufoudoccaz
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ghost Album – 16 février 2012

2 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 14,90
EUR 14,90 EUR 5,50

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Le prolifique créateur italien de Ghost, Andréa MUTTI, a été publié tant en Italie (dans ses jeunes années chez Sergio BONNELI sur la série Nathan Never, chez Panini ou Edizioni BD), qu'en France où il collabore avec les plus grandes maisons d'édition BD comme Albin Michel, Glénat, Vents d'Ouest, Casterman, Dargaud, Le Lombard et Ankama. Sur le marché américain, Andréa MUTTI est notamment reconnu pour son travail chez DC Vertigo pour 77ie Executor, DMZ ou Hellblazer, aux Éditions Marvel pour lion Man Zombies notamment, ou chez DDW pour GI Joe.
Sur son nouveau titre Ghost qu'il réalise pour Ankama, il s'entoure de l'auteur et professeur d'écriture Diego CAJELLI (Napoléon, Dampyr, Milano Criminale) et du coloriste Dimitri FOGOLIN (Alim Le Tanneur, Dwarf), afin d'offrir à ce récit toute la noirceur qu'il sous-tend.

Biographie de l'auteur

Le prolifique créateur italien de Ghost, Andrea Mutti, a été publié tant en Italie (dans ses jeunes années chez Sergio Bonneli sur la série Nathan Never, chez Panini ou Edizioni BD), qu'en France où il collabore avec les plus grandes maisons d'édition BD comme Albin Michel, Glénat, Vents d'Ouest, Casterman, Dargaud, Le Lombard et Ankama. Sur le marché américain, Andrea Mutti est notamment reconnu pour son travail chez DC Vertigo pour The Executor, DMZ ou Hellblazer, aux Éditions Marvel pour Iron Man Zombies notamment, ou chez IDW pour GI Joe. Sur son nouveau titre Ghost qu'il réalise pour Ankama, il s'entoure de l'auteur et professeur d'écriture Diego Cajelli (Napoleon, Dampyr, Milano Criminale) et du coloriste Dimitri Fogolin (Alim Le Tanneur, Dwarf), afin d'offrir à ce récit toute la noirceur qu'il sous-tend.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

2.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Jetjet TOP 500 COMMENTATEURS le 7 mai 2015
Format: Album
Ghost a tout du polar désabusé instauré au cinéma par Seven avec cette ambiance poisseuse et un rien glauque.

La couverture déjà surprend avec cet enfant ensanglanté au regard vide qui attire de suite l'attention ou l'en détourne.

On a donc droit à l'affaire classique de l'ex flic en quête de rédemption après une opération qui a foiré et s'est soldée par la mort du jeune innocent de la couverture.
On a également droit au psychopathe et à son rôle de fin stratège tout droit sorti des profileurs des séries de TF1 et qui possède 10 kilomètres constants d'avance sur les enquêteurs.
"Of course", l'ex flic est un as de la criminologie et de son instinct et son ancien collègue va venir le sortir de là et le solliciter pour boucler l'enquête...

Tout ceci ne vous donne t-il pas la sensation d'un déjà vu ?
Ah et j'oubliais : notre bon ex-samaritain revoit constamment le fantôme ou ghost de l'enfant qu'il aurait aimé protéger.
Le comble c'est qu'il s'appelle lui même Ghostman !!! Enfin passons...
Les dessins ne sont peut être pas des plus beaux ni conformes à mes goûts mais ils correspondent assez à l’oeuvre...

Et ? Ben c'est tout hormis quelques passages bien effrayants et un rythme qui ne faiblit pour ainsi dire jamais...

Simplement arrivé à la fin. on se demande pourquoi le scénariste n'a pas été un poil plus ambitieux...
Hormis cela voici un polar très honnête mais qui peine à décoller des autres histoires de ce genre, faute d'ambition ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?