• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Gibiers d'élevage a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Gibiers d'élevage Poche – 2 octobre 2002

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert*

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,00
EUR 1,90 EUR 0,01

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Gibiers d'élevage + Seventeen + Dites-nous comment survivre à notre folie
Prix pour les trois: EUR 12,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

En pleine guerre, un avion américain s'écrase dans les montagnes japonaises. Le rescapé est aussitôt fait prisonnier par les villageois. Or il est noir... Aux yeux du jeune enfant naïf et émerveillé qui raconte cet épisode, sa nationalité, sa race, sa langue n'en font pas un étranger ou un ennemi, mais une simple bête dont il faut s'occuper.

Biographie de l'auteur

Kenzaburô Ôé est né en 1935 dans l'île de Shikoku au Japon. Il étudie la littérature française et soutient une thèse sur Jean-Paul Sartre. Ses premiers textes paraissent dans les années 1950. En 1958, il reçoit le prix Akutagawa, l'équivalent du prix Goncourt, pour Gibier d'élevage, adapté au cinéma par Nagisa Oshima sous le titre Une bête à nourrir. Seventeen paraît en 1961. Inspirée par l'assassinat du chef de fil du parti socialiste par un militant d'extrême droite de dix-sept ans, cette nouvelle évoque le Japon du début des années 1960 avec la recrudescence de l'ultranationalisme du parti impérial. En 1964, la naissance de son fils, handicapé, bouleverse sa vie comme son univers romanesque. Il s'inspire de ce drame dans un livre déchirant, Une affaire personnelle, récit des trois jours qui suivent la naissance de cet enfant. Dans les années 1980, Kenzaburô Ôé s'intéresse à la littérature latino-américaine et séjourne au Mexique où il enseigne à l'université. Il reçoit le prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son œuvre en 1994. Écrivain original qui rejette le système des valeurs de la société existante et reflète les interrogations et les inquiétudes de la génération d'après-guerre, Kenzaburô Ôé incarne la crise de conscience d'un pays emporté par la fuite en avant.



Détails sur le produit

  • Poche: 105 pages
  • Editeur : Gallimard (2 octobre 2002)
  • Collection : Folio 2
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070425533
  • ISBN-13: 978-2070425532
  • Dimensions du produit: 18 x 1 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 34.148 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 5 février 2005
Format: Poche
Dans cette nouvelle, avec un style simple,Oé donne à réfléchir sur la tolérance et la condition humaine.Ce récit est d'autant plus interressant qu'il est relaté par un enfant qui tente d'apprivoiser, comme un simple animal, un soldat américain fait prisonnier.A la crainte et à la méfiance succèdera la confiance.La vision des adultes s'oppose à celle des enfants qui font de cet étranger leur univers, leur unique source de divertissement.Les enfants de ce village reculé font du Noir leur animal domestique alors qu'ils sont eux même vu comme des animaux par les gens de la ville.
Finalement, de qui sommes-nous l'animal? Quand peut-on parler d'inhumanité ou de racisme?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pol' le 18 mars 2013
Format: Poche Achat vérifié
C'est un des plus beaux livres que j'ai lus dans ma vie. C'est pourquoi je l'achète encore et encore pour l'offrir. Quelle bonne idée qu'il soit édité en poche 2 euros!
J'aime beaucoup Kenzaburro Oé. Ce livre-là a été écrit avant les événements d'avec son fils et est un bijou. Me reste des images très nettes dans la tête. Il a gagné un des prix les plus honorifiques Atugawa alors qu'il n'était encore qu'un étudiant. Ses autres livres tournent presque toujours autour de son fils et c'est très beau, la facon dont il tisse et retisse autour du même thème. Avec beaucoup de recul, d'intelligence, d'humour, c'est prolifique, généreux, grotesque, complexe parfois. Ca me rappelle Kafka par moment.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christophe le 10 juin 2012
Format: Poche
Ce livre m'a été offert par un Couch Surfer (cf. Voyage Sur Le Fil: Comment voyager sans bouger de chez vous ? Le Couch Surfing !) et ça a été une bonne surprise !
J'ai aimé la facilité de lecture de ce livre, l'originalité de l'approche avec un regard d'enfant.
Je l'ai vite englouti, sans rien regretter !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par "www-charlesrue-com" le 2 novembre 2004
Format: Poche
Loin de tous les récits de guerre des auteurs de son époque, cette nouvelle de Kenzaburô ÔÉ est dépeinte exclusivement à travers les yeux d'un enfant Japonais vivant dans un petit village reculé. Ainsi, la part de descriptions des lieux et des paysages tient une place importante tant l'enfant est émerveillé par son environnement ainsi que par chaque nouveauté. On se glisse avec beaucoup de facilité dans la réflexion de ce gamin crasseux des montagnes pour lequel la guerre mettre fin à ses illusions d'enfants. Kenzaburô ÔÉ parvient avec brio à coucher sur le papier et à faire partager au lecteur toutes les émotions de ce "petit crapaud" projeté dans le monde sans pitié des adultes.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?