Votre bibliothèque
  Panier MP3
Gimme Back My Bullets

Gimme Back My Bullets

20 février 2014

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 10,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 10,00 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
3:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
4:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
4:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
4:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
2:50
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
2:51
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
3:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
8
30
4:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
9
30
4:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
10
30
4:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
11
30
5:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 1999
  • Date de sortie: 1 janvier 1999
  • Label: Universal Music Division Maison Barclay
  • Copyright: (C) 1999 Geffen Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 44:56
  • Genres:
  • ASIN: B0025AH25O
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 91.320 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Denis Mellier sur 29 avril 2004
Format: CD
L'attrait particulier de cet album de Skynyrd c'est qu'il est le seul à être enregistré à deux guitares : Collins et Rossington. King parti, lassé du ryhtme effrenné de la vie de tournée, et Gaines pas encore arrivé pour le grandiose et bien rétrospectivement bien triste «Street Survivor». Ici, le son à trois guitares, marque distinctive de l'alchimie Skynyrd se voit réduit, concentré, épuré des licks country techniques que distillait génialement Ed King.Jamais Rossington ne s'est à ce point rapproché du modèle anglais de Free et du jeu de Kossoff (voir par exemple le splendide "Cry for the bad man"). Collins ralentit le pas et le groupe explore les mid-tempos bourbeux et blueseux, jouant de mélodies moins évidentes, moins directement accrocheuses mais tout aussi savoureuses. Des riffs d'exception qui donneront sur bien des live des brulots scéniques de belle qualité : et puis il y a un riff funk sudiste irresistible "Double trouble" qui vaut à la seul l'achat. Le son est obscurci par les tempos, alourdi par un ryhtmique plus noire que d'ordinaire, mais les guitares compensent les orchestrations manquantes qu'offriraient la troisième absente ici, par un sens du riff et du motif exemplaire. Une reprise formidable d'un titre de JJ Cale, et deux ballades bouleversantes de Van Zant («Every mother's son», «All I can do is write about it») font de ce Skynyrd un album réellement attachant et qui vaut infiniment plus que sa réputation d'album de transition.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 sur 3 décembre 2010
Format: CD
CHRONIQUE DE JEAN LOUIS LAMAISON MAGAZINE ROCK§FOLK MARS 1976 N°110 Page 111/112
4° Album 1976 33T Réf : MCA 410048
"Gimme Back My Bullets" est le quatrième album de Lynyrd Skynyrd, mais c'est un premier disque sur bien des points. D'abord, c'est le premier depuis le départ d'Ed King, qui à mon goût était le guitariste le plus complet du groupe. Les raisons officielles de son départ, données par les autres membres de Lynyrd Skynyrd, sont, entre parenthèses, tout ce qu'il y a de bidon. En effet, alors que Ronnie Van Zandt, aprés avoir brisé une paire de phalanges à Gary Rossington au cours d'une petite rixe de routine, déclarait à la presse européenne qu'Ed King avait fait un héritage, et que lassé de la vie harassante des tournées, il avait préfèré se payer un petit lopin de terre et devenir session-man, etc...le guitariste me tenait un tout autre langage. Il s'avère en fait qu'Ed King a quitté le groupe, fatigué qu'il était, non pas des tournées, il adore ça, mais des brusques crises de folie furieuse de Van Zandt, dont les victimes étaient immanquablement les membres (dans tous les sens du terme) du groupe. Et Ed King tient à ses doigts. Et puis, en fait de lopin de terre, il habite dans son trailer (camion-maison) installé dans le parc de Muscle Shoals. Ensuite, c'est le premier album de Lynyrd Skynyrd sans Al Kooper aux commandes et sans le label "Sound O f The South" de ce dernier. Là aussi, il y aurait beaucoup à dire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 9 février 2011
Format: CD
Le succès de Nuthin Fancy (1975) ne monte pas au cerveau de Lynyrd Skynyrd, le combo floridien préféré des fanatiques de rock sudiste. Il ne s'éparpille pas, ne relâche pas la pression et moins d'un an après son exceptionnel troisième album, se remet au turbin pour préparer le numéro 4 de son catalogue studio. Ed King, guitariste, lassé de l'ambiance belliqueuse au sein du groupe, laisse les autres à bonne distance (il n'est pas remplacé) tandis qu'Al Kooper, producteur des trois premiers LP, passe la main et cède sa place à Tom Dowd pour lequel le groupe a une grande sympathie. Tom Dowd (Atlantic Records), c'est Cream, Clapton, Chicago, J Geils, Rod Stewart notamment. L'homme n'est donc pas un manchot. Gimme Back My Bullets est publié en février 1976 (enregistré durant le troisième trimestre de 1975) et reprend la recette qui attire les foules et fracasse les ventes : mélanger le hard-rock, le blues, la country et lui donner les accents et valeurs du sud. Aucune surprise, c'est du classique. Les chansons sont globalement inspirées, la puissance et la grandeur de la performance sont bien là, mais il ne parvient pourtant pas à égaler les trois mégas étoilés qui le devancent. L'érosion guette le groupe. Se maintenir au sommet est terriblement éprouvant (NDLR : regardez ce qu'il est advenu à Marco Pantani...), Gimme Back Bullets retranscrit parfaitement cette lassitude scripturale et cette baisse de régime générale. Privé de la troisième guitare, Lynyrd semble comme amputé, comme tronqué de sa brillance.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique