5 neufs & d'occasion à partir de EUR 21,49

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,49

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Goats Head Soup [Lp-Sized] Edition limitée, Import


Voir les offres de ces vendeurs.
4 d'occasion à partir de EUR 21,49 1 de collection à partir de EUR 120,50

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Rolling Stones

Discographie

Image de l'album de The Rolling Stones

Photos

Image de The Rolling Stones

Biographie

Lewis Brian Hopkins Jones (né le 28 février 1942) adore jouer en toutes circonstances de la guitare, au risque de se faire arrêter par la police au premier coin de rue. 

Michael Philip (Mick) Jagger (né le 26 juillet 1943) poursuit des études d'économie. Mais il aime également chanter du rhythm'n'blues avec son ami, le ... Plus de détails sur la Page Artiste The Rolling Stones

Visitez la Page Artiste The Rolling Stones
560 albums, 32 photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (18 avril 2006)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Edition limitée, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000E6GCZ2
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 680.197 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Japan-original large paper sleeve edition of the 1973 album. This product is a CD that comes in an LP-sized large paper sleeve with an 'obi' strip. Will come with a card. First-pressing-only release.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cémonavis sur 16 décembre 2012
Format: CD Achat vérifié
Dés leurs débuts, les Rolling Stones ont trouvé le succés avec une musique bazique, directe et évidente à écouter. Et puis est venu le temps d'approfondir les choses avec une série d'excellents albums plus soignés et beaucoup plus travaillés commencée avec "their Satanic" et achevée avec "Exile".
Voici Goat's head Soup qui signe leur retour à une simplicité commerciale dont ils s'étaient éloigné. En effet, difficile après cela de se renouveler ! Mai le tour de force est ici accompli une fois encore avec un son nouveau, désormais fermement rock, aux guitares saturées accordées en open de sol un tantinet faux (Dancing with Mr D). La voix de jagger est souvent doublée tandis que la guitare onctueuse de Taylor habille le tout avec fluidité.
Alors pourquoi blamer ce disque ? Peut être à cause du titre n°3 "coming down again", une balade fadasse complètement ratée et pour une fois mal chantée par le duo Jagger Richard, à l'inverse d'Angie, mais qui elle, est trop sirupeuse avec ses violons de grand orchestre (imaginez la à la sèche avec un harmonica...).
Cela vient saboter l'unité de ce disque. Dommage, car tout le reste est bien accrocheur et d'un bon niveau.
Le malheur de Goats Head Soup est de tomber après le trio "Let it Bleed, Sticky et Exile". Car les Stones continuent à "enrouler" ici leur musique avec joie et dextérité, et toujours pour notre plus grand bonheur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pat sur 6 octobre 2004
Format: CD
Successeur des magistraux Let it Bleed, Sticky et Exile, GHS reste toutefois un très grand album de rock'n roll, avec les superbes Heartbreaker, Silver Train ou le scandaleux Star Star bel hommage à Chuck Berry. Naturellement, tout le monde se souvient de Angie, hit planétaire, sans doute beaucoup moins du fantastique Dancing with Mister D... et du psychédélique Can't you hear the music... Un grand album pour un groupe encore inspiré et au sommet, servi par un Jagger parfait et un duo de guitaristes hélas aujourd'hui séparé. Cette alchimie les Stones ne la retrouveront jamais avec Ron Wood, à des années lumières du talent rythmique et soliste de Mick Taylor.
Lequel prouve aussi qu'il était capable, au contraire de son insignifiant successeur, d'épauler Jagger en l'absence de Keith.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par derardja malik sur 26 août 2010
Format: CD
En toute subjectivité bien sûr, cet album est pour moi la frontière.Passé cette ligne, de bons morceaux ont vu le jour mais pour moi, les albums des Stones s'arrêtent là et depuis j'ai survolé leur oeuvre en cherchant les perles restantes.
Je trouve ce disque superbe de A à Z, même s'il perd en route le son "roots" qui les a caractèrisé depuis leur début, mais pour le meilleur et tout au sercice de l'interprétation. Car les musiciens prennent ici tout leur sens: Jagger chante comme jamais (Winter, entre autre), Keith est porté de manière aérienne dans tous ses riffs par Charlie qui donne toute la mesure de son particulier sens du swing,(Silver train porte bien son nom, une infernale locomotive dont on aimerait, quittée la gare, qu'elle ne s'arrête jamais), un des plus beau blues que j'ai jamais entendu (hide your love), appuie sur le registre classieux de cet alblum avec un groove obsédant et hypnotique (Billy preston, dont ils ont tiré le jus avant de le balancer vu qu'il prenait les stones pour un groupe l'accompagnant sur la route, ce que c'est que la grosse tête, mais sur ce terrain, il trouva ses maîtres!).
Bref, "Dancing with Mr D", "Coming dowun again" , j'en passe et des meilleures sauf "Angie", trop belle et tubuesque chanson, qui comme "Purple rain" pour Prince, balance entre l'admiration sans borne et le tapage sur les nerfs selon ses humeurs, en général, je la zappe!
Mais, pour finir, le grand maître de cérémonie est Mick Taylor qui est pour moi un des plus grands guitaristes que le rock'n'roll ait produit!
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Vansteenkiste sur 27 octobre 2009
Format: CD
Finalement, un bon album des Stones, qui a souffert pendant trop longtemps d'une réputation d'album mineur, réalisé à la sauvette dans un climat peu propice à la création.
En réalité, le résultat est plutôt bon, avec quelques titres qui sont devenus cultes avec le recul du temps. Pas le meilleur album des Stones, mais nettement supérieur à ce qu'ils ont commis plus tard dans les seventies et les eighties.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eichenberger Joëlle sur 30 septembre 2007
Format: CD Achat vérifié
Peut-être pas un pur bonheur comme Exile on main street, mais très bon tout de même. Ne reconnaissant pas son habituel "cri d'Amour" (sa guitare), j'ai eu la surprise de constater que Mick Taylor est au clavier sur la vidéo d'Angie. Un réel plaisir, parce que plein de magie, ce que ne seront malheureusement plus les disques qui suivront dès janvier 1975. Ah, à relever que ce n'est pas le dernier CD de Mick Taylor avec les Stones (ce sera It's only rock and roll en 1974). Heureusement d'ailleurs, car la période a été vraiment trop courte, même s'il nous en reste de véritables trésors.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?