Gojira

Top albums



Gojira : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 29
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Gojira

Dernier Tweet

GojiraMusic

Tonight in Clermont France! See you all very soon! https://t.co/gT3vUrDRnl


Biographie

Il était une fois...un monstre de la scène métal nommé Gojira ou plutôt Godzilla. C'est en effet pour des raisons de droits d'auteurs avec la parution du film Godzilla que le groupe décide de prendre la traduction japonaise de Godzilla à savoir Gojira.

Un nom qui réveille rien qu'en l'évoquant les tympans et qui caractérise bien l'essence du groupe, véritable bête de scène à la puissance sonore exceptionnelle. Tout a commencé à la fin des années 1990 dans dans un garage de Bayonne. Le groupe est formé de Joseph et Mario Duplantier, l'un au chant, guitare, son frère à la batterie, de ... Lire la suite

Il était une fois...un monstre de la scène métal nommé Gojira ou plutôt Godzilla. C'est en effet pour des raisons de droits d'auteurs avec la parution du film Godzilla que le groupe décide de prendre la traduction japonaise de Godzilla à savoir Gojira.

Un nom qui réveille rien qu'en l'évoquant les tympans et qui caractérise bien l'essence du groupe, véritable bête de scène à la puissance sonore exceptionnelle. Tout a commencé à la fin des années 1990 dans dans un garage de Bayonne. Le groupe est formé de Joseph et Mario Duplantier, l'un au chant, guitare, son frère à la batterie, de Christian Andreu et d'Alex. Le quartette metal sort en 1996 sa première démo intitulée Victim. C'est la sortie de leur premir album studio Terra Incognita (2001) qui les propulse sur le devant de la scène metal. Influencé par des groupes poids lourds du genre tels Death, Morbid Angel, Meshuggah ou Tool, Gojira se forge une belle réputation en partageant les scènes avec Metallica en ouverture du festival d'Arras en 2008 ou en assurant les premières parties de Machine Head, Canibal Corpse, Watcha, Mass Hysteria et en exportant leurs sons lors d'une tournée aux Etats Unis qui les a profondément marqués et enrichis musicalement.

Le metal existentiel

Gojira se joue du gene metal comme un terrain de jeu illimité : « J'aime la performance, le rapport au corps que cela implique, la concentration. C'est une musique très précise, presque scientifique. Sur scène, il y a une intensité électrique que chacun canalise avec son instrument » explique son leader Joseph Duplantier. Mais cette musique metal porte en son coeur des messages. Parmi les thèmes de prédilection du groupe figurent la vie, la mort, la spiritualité, la protection de l'environnement.

Des questions existentielles qui s'incarnent dans leurs pochettes d'albums : un homme renfermé sur lui, recroquevillé, plongeant dans les ténèbres, un arbre de vie rouge, un univers où navigue une baleine et une tête de mort pourThe Way of All Flesh (2008) on ne saurait être plus explicite et évocateur dans les thématiques textuelles. Gojira par sa musique parvient à l'harmonie et à l'achimie entre violence instrumentale, sonorités plus calmes, rythmées par un côté ethnique et émotionnel. Produit par l'américain Josh Wilbur, L'Enfant Sauvage en 2012 a la puissance et le son caractéristiques des productions internationales du genre. Copyright 2014 Music Story Chloé Chamouton

Il était une fois...un monstre de la scène métal nommé Gojira ou plutôt Godzilla. C'est en effet pour des raisons de droits d'auteurs avec la parution du film Godzilla que le groupe décide de prendre la traduction japonaise de Godzilla à savoir Gojira.

Un nom qui réveille rien qu'en l'évoquant les tympans et qui caractérise bien l'essence du groupe, véritable bête de scène à la puissance sonore exceptionnelle. Tout a commencé à la fin des années 1990 dans dans un garage de Bayonne. Le groupe est formé de Joseph et Mario Duplantier, l'un au chant, guitare, son frère à la batterie, de Christian Andreu et d'Alex. Le quartette metal sort en 1996 sa première démo intitulée Victim. C'est la sortie de leur premir album studio Terra Incognita (2001) qui les propulse sur le devant de la scène metal. Influencé par des groupes poids lourds du genre tels Death, Morbid Angel, Meshuggah ou Tool, Gojira se forge une belle réputation en partageant les scènes avec Metallica en ouverture du festival d'Arras en 2008 ou en assurant les premières parties de Machine Head, Canibal Corpse, Watcha, Mass Hysteria et en exportant leurs sons lors d'une tournée aux Etats Unis qui les a profondément marqués et enrichis musicalement.

Le metal existentiel

Gojira se joue du gene metal comme un terrain de jeu illimité : « J'aime la performance, le rapport au corps que cela implique, la concentration. C'est une musique très précise, presque scientifique. Sur scène, il y a une intensité électrique que chacun canalise avec son instrument » explique son leader Joseph Duplantier. Mais cette musique metal porte en son coeur des messages. Parmi les thèmes de prédilection du groupe figurent la vie, la mort, la spiritualité, la protection de l'environnement.

Des questions existentielles qui s'incarnent dans leurs pochettes d'albums : un homme renfermé sur lui, recroquevillé, plongeant dans les ténèbres, un arbre de vie rouge, un univers où navigue une baleine et une tête de mort pourThe Way of All Flesh (2008) on ne saurait être plus explicite et évocateur dans les thématiques textuelles. Gojira par sa musique parvient à l'harmonie et à l'achimie entre violence instrumentale, sonorités plus calmes, rythmées par un côté ethnique et émotionnel. Produit par l'américain Josh Wilbur, L'Enfant Sauvage en 2012 a la puissance et le son caractéristiques des productions internationales du genre. Copyright 2014 Music Story Chloé Chamouton

Il était une fois...un monstre de la scène métal nommé Gojira ou plutôt Godzilla. C'est en effet pour des raisons de droits d'auteurs avec la parution du film Godzilla que le groupe décide de prendre la traduction japonaise de Godzilla à savoir Gojira.

Un nom qui réveille rien qu'en l'évoquant les tympans et qui caractérise bien l'essence du groupe, véritable bête de scène à la puissance sonore exceptionnelle. Tout a commencé à la fin des années 1990 dans dans un garage de Bayonne. Le groupe est formé de Joseph et Mario Duplantier, l'un au chant, guitare, son frère à la batterie, de Christian Andreu et d'Alex. Le quartette metal sort en 1996 sa première démo intitulée Victim. C'est la sortie de leur premir album studio Terra Incognita (2001) qui les propulse sur le devant de la scène metal. Influencé par des groupes poids lourds du genre tels Death, Morbid Angel, Meshuggah ou Tool, Gojira se forge une belle réputation en partageant les scènes avec Metallica en ouverture du festival d'Arras en 2008 ou en assurant les premières parties de Machine Head, Canibal Corpse, Watcha, Mass Hysteria et en exportant leurs sons lors d'une tournée aux Etats Unis qui les a profondément marqués et enrichis musicalement.

Le metal existentiel

Gojira se joue du gene metal comme un terrain de jeu illimité : « J'aime la performance, le rapport au corps que cela implique, la concentration. C'est une musique très précise, presque scientifique. Sur scène, il y a une intensité électrique que chacun canalise avec son instrument » explique son leader Joseph Duplantier. Mais cette musique metal porte en son coeur des messages. Parmi les thèmes de prédilection du groupe figurent la vie, la mort, la spiritualité, la protection de l'environnement.

Des questions existentielles qui s'incarnent dans leurs pochettes d'albums : un homme renfermé sur lui, recroquevillé, plongeant dans les ténèbres, un arbre de vie rouge, un univers où navigue une baleine et une tête de mort pourThe Way of All Flesh (2008) on ne saurait être plus explicite et évocateur dans les thématiques textuelles. Gojira par sa musique parvient à l'harmonie et à l'achimie entre violence instrumentale, sonorités plus calmes, rythmées par un côté ethnique et émotionnel. Produit par l'américain Josh Wilbur, L'Enfant Sauvage en 2012 a la puissance et le son caractéristiques des productions internationales du genre. Copyright 2014 Music Story Chloé Chamouton


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page