undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Good Things
 
Agrandissez cette image
 

Good Things

28 septembre 2010 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,41 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:04
30
2
2:55
30
3
2:38
30
4
4:20
30
5
4:11
30
6
3:45
30
7
3:54
30
8
3:25
30
9
4:02
30
10
3:25
30
11
4:07
30
12
5:08
30
13
1:38
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 28 septembre 2010
  • Date de sortie: 28 septembre 2010
  • Label: Stones Throw
  • Copyright: Stones Throw
  • Durée totale: 47:32
  • Genres:
  • ASIN: B00EDTY9KQ
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 11.628 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ouhman COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 27 septembre 2010
Format: CD
2010. Sur une planète peuplée de chanteurs androïdes créés de toutes pièces par les maisons de production, de nombreux clans se sont formés : les gorilles rappeurs, les Françaises à l'accent américain, ou encore les imitateurs de chanteurs morts. Tous partagent une même philosophie : l'apparence d'abord, la thune ensuite. Heureusement, les Américains (toujours eux) ont pu inventer une machine à remonter le temps, laquelle libère périodiquement un voyageur venu tout droit des années 60-70. Parfois, celui-ci supporte mal le décalage horaire et sort de la machine en titubant, la bouche pleine de gros mots, comme cette pauvre Amy, mais il arrive aussi que la machine dépose son passager frais comme une fleur ; c'est le cas ici.

Les airs sont simples, rythmés, la voix n'est pas forcée et dès les premières chansons, on sait qu'on tient un album agréable aussi bien en écoute solo qu'en fond de soirée tranquille avec des amis. Moi qui ne suis absolument pas un connaisseur de musique soul ou funk, j'aime beaucoup. Le passé a de l'avenir !
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stan FREDO TOP 500 COMMENTATEURS le 14 octobre 2010
Format: CD Achat vérifié
Propulsé par un single imparable (le 1er titre), cet album est un véritable plaisir. Totalement débarassé des maniérismes du R&B moderne et héritier créatif d'un artiste du calibre du regretté Sam COOKE, Aloe BLACC propose une collection de chansons variée et inspirée. Une reprise de 'Femme Fatale' du légendairement blafard Velvet Underground (et initialement chanté par la très gothique Nico) illustre particulièrement cette très louable et inhabituelle liberté de ton. Un exemple à suivre !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornado le 9 novembre 2013
Format: CD
Il y a cent ans, le peuple noir afro-américain inventait la musique moderne. Le blues (Robert Johnson), le jazz (Louis Armstrong), le rock (Chuck Berry), la soul (Ray Charles). Et puis vint le hip-hop...
Sortis de leur marasme racial, réussissant leur ascension sociale, nos fantastiques musiciens ont vendu leur "âme" (la soul, donc...) au diable du Fric (c'est chic !) en passant du côté obscur de la force. Aujourd'hui, ils sont rares les artistes afro-américains du haut de l'affiche qui nous sortent autre chose que du bling-bling vulgaire et racoleur.

La soul existe pourtant encore. Mais bizarrement, ce sont les blancs qui s'en occupent. Il suffit de jeter un œil du côté des musiciens de soul actuels pour s'en apercevoir, notamment sur les albums récents du vétéran Lee Fields, derrière lequel seuls des musiciens caucasiens assurent le groove !

Mais, de temps en temps, un de nos frères noirs se souvient de son héritage. C'est le cas du panaméen Aloe Blacc, qui régurgite de manière postmoderne le legs de ses ancêtres. Un timbre de voix au carrefour de
...Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Album vinyle Achat vérifié
C'est par le rouleau compresseur de "I need a dollar" que s'ouvre l'album, morceau entêtant puissant et rythmé, qui nous entraîne directement dans l'univers musical de l'interprète.
Suivent différents morceaux de qualité inégale mais jamais mauvais, d'inspirations différentes, on sent le R&B, la Soul, le Funk. Le tout donne un ensemble assez cohérent sur lequel l'auteur applique sa patte et sa voix douce et maîtrisée.
Certains le comparent déjà à Marvin Gaye et Stevie Wonder, bien que leur influence soit indiscutable et assumée, il ne faut pas non plus exagérer, on ne tient pas là le nouveau "What's going on". Laissons le temps à l'artiste, qui signe ici son deuxième album, de murir son style et sa voix.
Le mix est bon mais les basses sont trop présentes et un peu sourdes, peut être à cause de mon matériel, c'est dommage, mais pas vraiment gênant.
Dans l'ensemble on retiendra évidement "I need a dollar" mais aussi "Politician", "If I", "Mama hold my Hand"... De très bons moments.
Un album qui loin de révolutionner le genre, lui fait décemment et justement honneur, en simplicité et avec talent. Un artiste à suivre, pour album très agréable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Misteur Ben le 26 septembre 2012
Format: Album vinyle Achat vérifié
Un peu dommage que ce ne soit pas un Gatefold car deux vinyls dans la même pochette ça défonce un peu le carton... Autrement excellent disque bien sûr !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique