Gorgias ou sur la Rhétorique et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 5,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 0,69 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Gorgias Poche – 27 mars 2007


Voir les 12 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche, 27 mars 2007
EUR 5,40
EUR 4,00 EUR 4,50

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Gorgias + Protagoras
Prix pour les deux : EUR 10,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Dans son Gorgias, Platon livre bataille à ces marchands de sagesse qu'on appelait les sophistes. À la différence du savant incapable de faire valoir son point de vue en dehors du cercle de ses pairs, le sophiste, lui, grâce à sa compétence rhétorique, se targue de pouvoir rendre vraisemblable aux yeux de tous le vrai comme le faux.

Platon dénonce l'imposture de cet art de la persuasion universelle en montrant que loin d'être un pouvoir, il repose au contraire sur un assujettissement : pour pouvoir plaire et être compris par celui que l'on veut persuader, il faut lui emprunter son langage et lui offrir ses propres idées, à travers des formules saillantes ou des raccourcis plaisants. Au-delà de la critique du désir servile d'être compris de tous, Platon défend les droits de la pensée difficile, parce que libre, du philosophe.

Un dialogue qui donne à réfléchir sur la parole politique, le pouvoir publicitaire ou encore sur toute pédagogie prétendant enseigner un savoir sans en maîtriser le contenu. --Émilio Balturi --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Revue de presse

Avec un dossier et des notes réalisés par Thierry Formet, agrégé de philosophie, et une «lecture d'image» par Christian Hubert-Rodier, agrégé de philosophie. À partir de la terminale. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,69
Vendez Gorgias contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,69, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 382 pages
  • Editeur : Editions Flammarion; Édition : n° 465 (27 mars 2007)
  • Collection : GF
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081207257
  • ISBN-13: 978-2081207257
  • Dimensions du produit: 18 x 1,8 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 11.136 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Première phrase
CALLICLES. - Tu arrives, Socrate, comme il faut, diton, arriver a la guerre et a la bataille. Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philosophe sur 10 février 2009
Format: Poche
Est-il préférable d'être beau parleur ou philosophe? Telle est la question qui oppose le rhéteur Gorgias au philosophe Socrate.
Mais rapidement, derrière cette question, une autre se profile : car bien parler permet de se défendre dans les tribunaux et de l'emporter à tout coup dans les discussions. Or quoi de mieux que d'éviter d'avoir à subir une condamnation? Socrate ose alors poser la question qui fâche : vaut-il donc mieux commettre ou subir une injustice? Quant-à lui, dont on sait qu'il mourut condamné injustement, il préfére la subir, et, n'en doutez pas, les échanges à ce propos sont à méditer longuement!

Un dialogue célèbre, parmi les meilleurs de Platon, et tout à fait accessibles aux débutants en philosophie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Levincent sur 29 novembre 2013
Format: Poche
C'est ce livre qui m'a initié à la philosophie dans mon jeune âge. C'est un dialogue en trois temps entre Socrate et le sophiste Gorgias, accompagné de ses disciples Pollos et Calliclès, à propos de la rhétorique. Suffisamment simple pour être lu sans bagage préalable, ce texte n'en est pas moins profond, et constitue une bonne porte d'entrée dans l'oeuvre de Platon.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Ce livre est également sous-titré « de la rhétorique ». C’est un dialogue entre Socrate et différents interlocuteurs successifs dont Gorgias, sophiste qui enseigne l’art de la rhétorique qui est l’art de bien parler et de convaincre. Socrate considère la rhétorique au mieux comme une simple technique du mensonge.
Je me suis particulièrement amusé à lire ce dialogue. En effet, Socrate est perçu comme un cuistre qui nous rabat les oreilles avec sa philosophie. Ses interlocuteurs, sûrs de leur force et de leur supériorité, lui concèdent des réponses avec morgue et condescendance. Socrate, fine mouche, emberlificote son propos de telle manière à ce que son interlocuteur s’accroche au seul fil qu’il trouve pour ne pas se noyer et réponde de plus en plus brièvement pour finalement susurrer un misérable oui ou apporter un triste non.
Tout à son art de la maïeutique, Socrate prouve magistralement son propos par les réponses de plus en plus embarrassées de son contradicteur. Quel bel ouvrage ! Presque aussi beau qu’un mécanisme horloger. Mais tout aussi froid … Et si le cœur n’y est pas, ma conviction s’effiloche …
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Amazon Customer sur 6 octobre 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
œuvre indispensable à connaître et à avoir, pour le prix...avec des commentaires, il ne faut pas s'en passer! Le format kindle est ici aussi un plus comme le prix en adéquation.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?