D'occasion:
EUR 69,99
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par valounoa
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Très bel état pour ce beau coffret. Comporte sur le coin supérieur droit de la face verso, l'étiquette de réf. obligatoire du service Amazon.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Gosford Park - Édition Collector 3 DVD
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Gosford Park - Édition Collector 3 DVD


Voir les offres de ces vendeurs.
1 neuf à partir de EUR 89,90 2 d'occasion à partir de EUR 67,19

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Eileen Atkins, Bob Balaban, Alan Bates, Charles Dance, Stephen Fry
  • Réalisateurs : Eileen Atkins, Bob Balaban, Alan Bates, Charles Dance, Stephen Fry
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Anglais (DTS 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 3
  • Studio : Wild Side Vidéo
  • Date de sortie du DVD : 4 mai 2004
  • Durée : 142 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (40 commentaires client)
  • ASIN: B00016ZS64
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 104.847 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

DVD 1 :
Le film
Commentaire audio de Robert Altman, Stephen Altman (déco) et David Levy (prod.)
Commentaire audio de Julien Fellows
DVD 2 et 3 :
15 scènes coupées (20')
Documentaire : "Le réalisme dans Gosford Park" (8'36")
Interviews après la projection (25')
Making of (20')
Interview de Maggie Smith (11')
Portrait de Robert Altman (58'30")
Bande-annonce
Filmographies
Liens Internet

Descriptions du produit

Description du produit

Les années 30. Un week-end de chasse dans un superbe château anglais. Tandis que les invités prennent le thé, une armée de domestiques s'active. Mais dans la nuit, le maître de maison est assassiné, victime d'un double meurtre.

Amazon.fr

C'est toujours drôle cette vision qu'ont les réalisateurs américains de notre vieille Europe. Des bourgeoises désœuvrées qui trompent leur ennui et leur mari avec le premier valet venu. Des parties de chasse habillées par Old England. Des servantes silencieuses qui déversent leur bile dans l'arrière-salle des cuisines et des majordomes étriqués qui n'en pensent pas moins. Le prolifique Robert Altman n'échappe pas à la règle (du jeu, est-on tenté de dire tant on songe au chef-d'œuvre de Renoir en voyant ce film brillant). Tout en respectant sa somptueuse manie de s'offrir des castings de stars à rallonge, il se plonge dans l'ambiance feutrée des maisons de campagne anglaises où tout un Establishment se massacre le foie au pur malt, tandis que d'autres s'abîment les mains à l'eau de vaisselle. On prend un réel plaisir à regarder cette partie de Cluedo, qui n'en finit pas de revenir sur le déclin d'une aristocratie dissolue. Et, parmi cette pléthore de comédiens qui défile devant la caméra du réalisateur de MASH et du Privé, on s'amuse évidemment à reconnaître qui est qui. Une habitude toujours aussi jubilatoire dans les films de ce bon vieux cher Bob ! --Jean-Pascal Grosso --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 21 février 2010
Format: DVD Achat vérifié
Allez, un petit dernier pour la route. Dans la série Révisons nos Altman - (1) Coffret Robert Altman : The last show / Shortcuts (2) Cookie's Fortune (3) John McCabe - Gosford Park s'imposait. Car si l'on a considéré que The player et Short Cuts signaient son grand retour dans les années 90 et faisaient partie de ses tout meilleurs films, je crois qu'on n'a pas toujours mesuré à quel point c'était aussi le cas pour ce film de 2002, son dernier très grand.

Début des années 30. Dans une grande demeure anglaise, les invités à une partie de chasse arrivent, sous la pluie, comme il se doit. Les invités - membres de la famille ou pièces rapportées - s'installent, leurs domestiques se mélangent aux domestiques de la maisonnée. Les tensions se font jour, les mélanges se font, plus ou moins sans heurts, et puis... un meurtre. Sur ce canevas éprouvé qui ne manquera pas de rappeler Agatha Christie, le scénario brillant de Julian Fellowes se propose avant tout comme une récriture de La Règle du jeu de Jean Renoir.
Lire la suite ›
17 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Xavier De Blocq le 30 janvier 2012
Format: DVD Achat vérifié
L'histoire est à recommander pour son décor somptueux mais surtout, pour le déroulement quotidien montré ici en détail, de deux classes sociales opposées.
Kristin Scott Thomas joue remarquablement bien son rôle de Lady McCordle. Aussi Maggie Smith incarne à merveille la comtesse de Trentham (tante Constance). Helen Mirren est plus que parfaite dans le rôle de la parfaite "housekeeper": Mrs. Wilson. Dans le cardre magnifique d'une propriété anglaise, nous pouvons savourer ce qui se passe lors d'un week-end de chasse traditionel. Aussi bien dans les sous-sols ou les domestiques d'antan dévoués et capables courrent comme des fourmis et au rez-de-chaussée ou l'aristocratie d'antan s'ennui et passe les journées sans but.

Mon humour aigre à été comblé par cette presque satire !

Gosford Park a été présenté et récompensé dans de prestigieux festivals en 2002.
Il a obtenu 7 nominations (seul le scénario sera récompensé) aux Oscars et a valu à Robert Altman l'AFI, le golden Globe et le BAFTA du meilleur réalisateur.

Au début des années trente, dans une Angleterre fortement marquée par les inégalités de classe, une famille d'aristocrates avec à sa tête la maîtresse de maison, Lady Sylvia McCordle*, organise une partie de chasse au cours de laquelle son mari Sir William McCordle est retrouvé poignardé.
Cet assassinat va bouleverser l'ordre établi et révéler la complexité des liens entre les maîtres et leurs serviteurs.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par marialicia TOP 100 COMMENTATEURS le 29 janvier 2011
Format: DVD
Robert Altman est le réalisateur de ce film relativement récent, sorti en 2001. Dans ce film d'époque (l'entre deux guerres), dans une atmosphère impressionnante d'un manoir anglais, lors d'un après midi et d'une soirée festifs, Altman brosse avec élégance une peinture fine de la société aristocratique et de la classe de ses subalternes.
Cette peinture est juxtaposée à une affaire policière. C'est une enquête à surprises que mènent, logiquement des policiers, mais aussi la gente des serviteurs et tout particulièrement une demoiselle nouvelle dans le métier de servante Mary (Kelly MacDonald), un brin courtisée par R. Park (Clive Owen).

J'invite mon lecteur à lire le commentaire de "LD", précieux et détaillé, elle a dit l'essentiel...je ne rapporterai rien de plus sur ce film, qui m'a beaucoup plu, ambiance anglaise oblige, mais aussi scénario à suspens et casting enthousiasmant.
Je dirai seulement concernant ce film qu'il a de nombreux points communs avec Les Vestiges du jour de James Ivory (époque identique, manoir anglais et horde de serviteurs hiérarchisés)...mais si Ivory met l'accent sur deux personnages principaux (Anthony Hopkins et Emma Thompson), ici Altman s'attache à croquer tous les personnages et les relations qui les lient.
Je disais que le casting est splendide et donc je rapporterai quelques noms parmi ces stars "Britishes" et également le nom des films qui me les ont fait aimer.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?