Gouverneurs de la Rosée et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par legrandfleuve
État: D'occasion: Bon
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Gouverneurs de la rosée : Suivi de Jacques Roumain vivant Poche – 7 novembre 2013


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00 EUR 11,99
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,50
EUR 8,50 EUR 6,90
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 0,59

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Gouverneurs de la rosée : Suivi de Jacques Roumain vivant + Compère Général Soleil + L'Espace d'un cillement
Prix pour les trois: EUR 27,65

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Nous mourrons tous... - et elle plonge sa main dans la poussière ; la vieille Délira Délivrance dit : nous mourrons tous : les bêtes, les plantes, les chrétiens vivants, ô Jésus-Marie la Sainte Vierge ; et la poussière coule entre ses doigts. La même poussière que le vent rabat d'une haleine sèche sur le champ dévasté de petit-mil sur la haute barrière de cactus rongés de vert-de-gris, sur les arbres, ces bayahondes rouilles.
La poussière monte de la grand-route et la vieille Délira est accroupie devant sa case, elle ne lève pas les yeux, elle remue la tête doucement, son madras a glissé de côté et on voit une mèche grise saupoudrée, dirait-on, de cette même poussière qui coule entre ses doigts comme un chapelet de misère : alors elle répète : nous mourrons tous, - et elle appelle le bondieu. Mais c'est inutile, parce qu'il y a si tellement beaucoup de pauvres créatures qui hèlent le bondieu de tout leur courage que ça fait un grand bruit ennuyant et le bondieu l'entend et il crie : quel est, foutre, tout ce bruit ? Et il se bouche les oreilles. C'est la vérité et l'homme est abandonné.
Bienaimé, son mari, fume sa pipe, la chaise calée contre le tronc d'un calebassier. La fumée ou sa barbe cotonneuse s'envole au vent.
- Oui, dit-il, en vérité, le nègre est une pauvre créature.
Délira semble ne pas l'entendre.
Une bande de corbeaux s'abat sur les chandeliers. Leur croassement enroué racle l'entendement, puis ils se laissent tomber d'une volée, dans le champ calciné, comme des morceaux de charbon dispersés.
Bienaimé appelle : Délira ? Délira, ho ?
Elle ne répond pas.
- Femme, crie-t-il. Elle lève la tête.
Bienaimé brandit sa pipe comme un point d'interrogation :
- Le Seigneur, c'est le créateur, pas vrai ? Réponds : le Seigneur, c'est le créateur du ciel et de la terre, pas vrai ?
Elle fait : oui ; mais de mauvaise grâce.
- Eh bien, la terre est dans la douleur, la terre est dans la misère, alors, le Seigneur c'est le créateur de la douleur, c'est le créateur de la misère.
Il tire de courtes bouffées triomphantes et lance un long jet sifflant de salive.
Délira lui jette un regard plein de colère :
- Ne me tourmente pas, maudit. Est-ce que j'ai pas assez de tracas comme ça ? La misère, je la connais, moi-même. Tout mon corps me fait mal, tout mon corps accouche la misère, moi-même. J'ai pas besoin qu'on me baille la malédiction du ciel et de l'enfer.
Puis avec une grande tristesse et ses yeux sont pleins de larmes, elle dit doucement :
- Ô Bienaimé, nègre à moué...

Revue de presse

S'il ne fallait retenir qu'un livre de Jacques Roumain, ce serait celui-là...
Poète, son écriture regorge de trouvailles linguistiques. Nouvelliste, il ménage le suspense, peignant avec la même aisance décors, personnages et émotions. Ethnographe, sa description des moeurs paysannes confine à l'enquête de terrain. (Emile Rabaté - Libération du 5 décembre 2013)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Gouverneurs de la rosée : Suivi de Jacques Roumain vivant contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 216 pages
  • Editeur : Zulma (7 novembre 2013)
  • Collection : LITTERATURE Z/A
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2843046637
  • ISBN-13: 978-2843046636
  • Dimensions du produit: 17,4 x 11,6 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 29.721 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
8
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 3 novembre 2003
Format: Broché
Des pages saisissantes de beaute et de poesie qui nous montrent le coeur de l'homme refusant la fatalite de la vie ou comment se battre pour faire vivre l'amour envers et contre tout.L'amour des siens, l'amour de sa bienaimée !
Il faut sans cesse aller a la source. La vie vaut la "peine".
J Roumain si actuel dans ce roman qui colle au monde d'aujourd'hui: Nord/Sud, riches/pauvres, purs/pourris...
A lire des 15 ans!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Noname Jokan sur 21 juillet 2006
Format: Broché
Fin des années trentes.

Ce merveilleux roman vous plonge dans l'atmosphère haitienne et le quotidien de paysans.

Il est question de misère, d'espoirs, de superstitions, de jalousies et de sacrifices.

C'est un livre dont on ne décroche pas, même plusieurs semaines après l'avoir terminé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par hugo sur 20 août 2013
Format: Broché Achat vérifié
Sublime humanité à lire
"Si le travail était une bonne chose, il y a longtemps que les riches l'auraient accaparé"
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 27 novembre 2001
Format: Broché
Un des plus beaux romans de la littérature haïtienne, poétique, toujours d'actualité et plein d'espoir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Catherine sur 19 août 2014
Format: Poche
Quelle découverte! Comment ne m'avait-on pas encore parlé de ce roman magnifique alors qu'il a été écrit en 1944! Chaque phrase est un réel délice, on voit les couleurs, on sent les odeurs, on goûte les saveurs de Haïti et ses habitants de l'époque... Quel beau moment j'ai passé en dévorant ce livre! Je l'ai terminé il y a quelques jours et déjà j'ai envie d'en reprendre la lecture. Une belle leçon d'amour, de refus de la violence, de refus de la fatalité et de solidarité... A lire et à relire!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?