undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles8
3,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 novembre 2011
Cette histoire tantôt envoutante, tantôt épique, parfois choquante, ne peut laisser indifférent. La traduction est une prouesse car l'auteur joue sur les mots et les maux de son pays et tout cela est bien loin du français et de notre pays. Ce roman picaresque traverse la campagne chinoise et les mythes liés à la naissance, de Mao à la Chine contemporaine. Ses pochades en disent bien plus que de longues dissertations. Cette lecture a su me faire oublier le quotidien. J'espère que vous aimerez aussi lire ce livre.
0Commentaire|28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les commentaires sont partagés sur ce livre qui peut déconcerter de prime abord en raison de sa construction et du style de la narration. En fait, l'auteur raconte l'histoire de sa tante, gynécologue de son état, à un écrivain japonais dont le père avait précisément emprisonné cette tante durant la guerre sino-japonaise. Chaque chapitre commence donc par une lettre du narrateur, Tétard, à cet écrivain. Le tout se termine par une pièce de théâtre en neuf actes que le narrateur a finalement pu écrire pour raconter la vie de sa tante.

A l'époque de la politique de l'enfant unique, la mission de la tante sera donc de veiller à sa mise en oeuvre dans un milieu rural où la tradition commande à chaque famille d'avoir un fils pour assurer la continuité de la lignée. Tout à la fois drôle et dramatique, le récit nous décrit dans les moindres détails les joies et les peines que cette politique imposée par Mao peut provoquer. Il est vrai que l'on peut se perdre au fil des pages entre les différents protagonistes aux noms imagés mais le style est si prenant que l'on finit par se laisser charmer.

Le livre est fondé sur l'homonymie en chinois entre les mots "grenouille" et "bébé" et l'on ne sera donc pas surpris de débarquer dans un élevage de grenouilles taureaux au cours du récit. A ce sujet, le travail de la traductrice doit être salué car ce ne fut sans doute pas une sinécure. Bref, un livre qui me donne envie d'entamer d'autres romans de l'auteur.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2012
Mo Yan à encore réussit à nous entraîner dans la Chine profonde, la Chine d'avant , celle des paysants sous Mao.
Il y raconte la dure vie pour tous ces gens pauvres.
Les plus malins essaient tout se qui est possible pour gagner de quoi vivre, le bagou aide à évoluer dans la société , à s'élever pour essayer de s'en sortir.
La vie de cette tante gynécologue, professionnelle pour les uns, un vrai démon pour les autres.
On l'aime et on la déteste a la fois.
Lisez ce livre, vous ne le regretterez pas.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2013
Est ce lié à la traduction? Quelle lourdeur d'écriture! Le sujet sur l'horreur du "planning familial" poussé à son extrémité aurait pourtant pu être beaucoup mieux traité. Personnages trop nombreux,situations caricaturales, pauvreté du verbe, ennui progressif à faire lâcher le livre sur la fin. Je m'apprêtais à découvrir cet auteur prix Nobel de littérature, mais je me sens bien découragée à l'idée d'en poursuivre l'exploration...ou bien faudrait-il me mettre au Chinois?
J'ai tenté de demeurer objective, mais bien sûr beaucoup de lecteurs ne partageront pas mon avis. Faites vous votre idée.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2012
Une longue chronique dans la Chine Maoiste , traité avec humour, humanisme et bonne humeur un peu comme Paasilina.
que reste t'il au Français si les Chinois se mettent a bien écrire, il nous reste a lire des livres chinois. Avec plaisir.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2013
Certes c'est un peu long, mais l'histoire est très intéressante et nous vivons de l'intérieur ce que les chinois ont vécu avec le planning familial et les drames qui ont suivis. A lire quand même.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2013
Il faut vraiment s'accrocher pour entrer dans l'histoire ! et si au milieu, j'y ai enfin trouvé de l'intérêt, j'ai craqué sur la fin et je ne l'ai pas terminé !!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2012
Absolument ennuyeux et inintéressant. Une foule de prénoms, des histoires sans intérêts. Aucun action. J'ai laché prise avant la fin.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus