Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Gris-Gris Import


Prix : EUR 43,98 LIVRAISON GRATUITE Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
2 neufs à partir de EUR 43,98
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Dr. John

Discographie

Image de l'album de Dr. John

Photos

Image de Dr. John

Biographie

Elevé dans sa ville natale, Malcolm John Rebennack découvre la musique dès son enfance grâce à son père, et partage vite son temps entre l'école buissonnière et les clubs où il pénètre clandestinement, fasciné entre autres par les légendaires Huey « Piano » Smith et Professor ... Plus de détails sur la Page Artiste Dr. John

Visitez la Page Artiste Dr. John
111 albums, 7 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Gris-Gris + Gumbo + In The Right Place
Prix pour les trois: EUR 66,03

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Album vinyle (10 novembre 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B002U6YWYW
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 141.449 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

Le disque révélateur en 1968 d’un nouveau « caractère » dans le petit monde de la rock music. D’emblée Mac Rebennack présente son personnage, « Dr. John The Night Tripper, avec son sachet de gris-gris, je viens du bayou, je suis le gris-gris man ». Le ton est donné dès « Gris-Gris Gumbo Ya-Ya » : on est aussitôt plongé dans la fête du mardi gras en plein quartier français de La Nouvelle Orleans. Le sautillant « Mama Roux » avec percussions et chœurs féminins sur la voix éraillée de Dr. John qui marmonne et intègre jargon et argot dans un texte à la gloire d’une sorcière vaudou, est un régal de pur funk soul.

Installé depuis deux ans comme musicien de séances à Los Angeles, le bon docteur exploite une idée qui lui trottait dans la tête : créer un concept basé sur un légendaire illusionniste moitié sorcier vaudou qui sévissait à La Nouvelle Orleans au milieu du 19ème siècle. Les textes pleins de mystères à bon marché dépeignent une cité caricaturée, avec ses mystères, ses traditions culinaires, son ambiance glauque et festive, et une identité musicale unique. Nous sommes en plein mysticisme, pas très loin du jazz d’avant garde, avec ses chants incantatoires, l’usage bizarre des instruments à vent et à cordes. Le long et sensuel « I Walked On Guilded Splinters » est particulièrement remarqué, parfaite conclusion à ce disque baroque et hors du temps.

Avec l’aide du producteur Harold Battiste, les musiciens louisianais enregistrent aux fameux studios Gold Star à L.A. entre deux séances de Sonny & Cher pour le label qu’ils partagent aussi, Atco, le duo enregistrant lui les chansons du premier film de William Friedkin, Good Times. Dr. John y joue surtout de la guitare, ayant récupéré l’usage de son annulaire de la main gauche. Surgissant totalement à contre courant de la pop contemporaine, il ne se vend pas, mais son exotisme en fait aussitôt un « album culte » accepté par le public hippie, et encourage Atlantic à produire cinq autres albums de l’artiste, similaires dans l’esprit, mais musicalement plus proches du blues et du funk.



Jean-Noël Ogouz - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stefan TOP 50 COMMENTATEURS sur 13 juin 2011
Format: CD
Où l'on s'intéresse aux spectaculaires débuts d'un musicien à la carrière longue et fructueuse mais qui n'égala jamais son premier chef d'œuvre.

Evidemment, commercialement, cette étrange pièce de musique ne fit pas florès. Il faut dire que cette fusion de blues, de psychédélisme fortement influencée par le culte vaudou n'est pas exactement ce qu'on pourrait appeler de l'easy-listening tant et si bien qu'Ahmet Ertegun, alors patron du label Atlantic l'envoya paître sur le sous-label Atco n'y voyant aucun potentiel. On lui doit même la fameuse saillie "how can we market this boogaloo crap?".

Et pourtant, le temps ayant fait son œuvre, Gris Gris est désormais vu comme un des meilleurs albums de son auteur et une galette assurément culte.

Alors, si vous avez l'estomac bien accroché ou êtes en quête de sensations fortes, précipitez vous sur ces 33 minutes de folie douce, vous ne serez pas déçus.

Chaudement recommandé (si vous ne l'aviez pas encore compris).

Credits:
Harold Battiste: bass, clarinet, percussion
Dr. John: keyboards, guitar, percussion, vocals
Richard 'Didimus' Washington: guitar, mandolin, percussion
Plas Johnson: saxophone
Lonnie Boulden: flute
Steve Mann: guitar, banjo
Ernest McLean: guitar, mandolin
Bob Frasier, Bob West: bass
Mo Pedido: congas
John Boudreaux: drums
Dave Dixon, Jessie Hill, Ronnie Barron: backing vocals, percussion
Joni Jonz, Prince Ella Johnson, Shirley Goodman,
Sonny Ray Durden, Tami Lynn: backing vocals
Produced by Harold Battiste
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 15 octobre 2012
Format: CD
Selon la légende, le brave Ahmet Ertegun, pourtant un type qui faisait plus que bien son boulot de big boss de la major Atlantic, après avoir écouté le premier disque de ce Dr John qu'il venait de signer aurait dit : « How can we market this boogaloo crap? ». Il avait pas tout à fait tort, au moins sur un point. De ce « Gris-gris », il en a vendu que dalle. Par contre, ce disque, c'est pas de la merdouille boogaloo, c'est quand même un sacré truc ...
Malcolm John Rebennack alias Dr John est en 1968 un musicien professionnel depuis 14 ans (il en a 28), un multi-instrumentiste, avec une prédilection pour le piano, et qui touche à tous les genres musicaux (on le trouve en studio avec plein de gens, de Sonny & Cher à Canned Heat). Il vient de la Nouvelle-Orléans, mais bosse surtout à Los Angeles.
C'est là qu'il enregistre « Gris-gris », jouant surtout de la guitare à cause d'une blessure à la main qui l'empêche de se servir du piano. Et comme si sa lointaine Louisiane lui manquait, il va la mettre partout sur son disque. Mais pas une Louisiane de carte postale. La musique de Dr John empeste l'odeur fétide des marais, leur moiteur étouffante, et toutes ces vieilles légendes colportées par des générations d'esclaves, le vaudou en particulier. Dr John est accro à toutes ces histoires de sorcières, d'amulettes, de poudres, de filtres, et le doctorat que suggère son pseudo tient plus des rebouteux, charlatans et autres guérisseurs que d'une quelconque faculté de médecine. Il est aussi accro à toutes sortes de poudres blanches, venant plus de Colombie que de pratiques plus ou moins magiques.
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 23 juin 2004
Format: CD
Premier album, premier chef d'oeuvre de Dr. John. Musicien de studio dès les années 50, Dr John, alias Mc Rebennack, se lance dans une carrière solo en 1968 avec cet album étonnant. Mélange de musique psychédélique et d'improvisations vaudous, il plane sur ce disque une ambiance particulière et inquiétante. Comme si une chorale jouait du folklore de la Nouvelle Orléans sous acide... Le tout dirigé par un Dr John à la voix qui témoigne de tous les excès du bonhomme.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?