undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Acheter d'occasion
EUR 0,66
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ships from the USA; Allow 15-20 business days for delivery. May take as long as 25 days. Sail the seas of value. Book shows a small amount of wear to cover and binding. Some pages show signs of use.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Gros-Câlin (Anglais) Poche – 11 janvier 1977


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 11 janvier 1977
"Veuillez réessayer"
EUR 6,40 EUR 0,66

Livres et manuels scolaires Livres et manuels scolaires

--Ce texte fait référence à l'édition Poche.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

Nouvelle édition augmentée de la fin initialement souhaitée par l'auteur. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Présentation de l'éditeur

Nouvelle édition augmentée de la fin initialement souhaitée par l'auteur --Ce texte fait référence à l'édition Poche .



Détails sur le produit

  • Poche: 214 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : First Thus (11 janvier 1977)
  • Collection : Folio
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 2070369064
  • ISBN-13: 978-2070369065
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 1,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 151.684 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par babam le 29 janvier 2010
La vie de Mr Cousin dans cette immense jungle qu'est Paris nous montre bien a quel point plus on est nombreux plus on se sent seul...
Un livre qui nous apprend beaucoup sur la solitude et la façon dont on s'en accomode.
Sous ces airs un peu irréels ce roman est en fait une véritable analyse de notre société.
Parfois drôle, triste ou pathétique le personnage principal nous dévoile son univers que l'on peut s'amuser à comprendre sous plusieurs angles et à plusieurs degrés !

Amour et solitude n'ont jamais fait aussi bon ménage...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Elrousa TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 octobre 2010
Achat vérifié
Alors que la critique croyait Romain Gary « fini », Emile Ajar écrit un récit surprenant.
« Gros câlin » interpelle. L'auteur y jongle avec les mots et des phrases impossibles. Jamais la solitude, le désespoir d'un homme, perdu dans la grande ville, n'auront été décrits avec tant de talent. L'enfant de l'Assistance, en quête d'affection, avec lequel chemine, au fil de courts chapitres, le lecteur intrigué, est à l'image des hommes et des femmes innombrables dans notre société, que ronge la solitude. On se prend à aimer ce personnage étrange, fragile, désespéré, que seule la compagnie d'un python de deux mètres, console quelque peu du vide affectif d'un destin subalterne.
Qui eut imaginé que Gary se cachait derrière Emile Ajar ? Le premier des romans publié sous ce nom relu, alors que désormais on connaît son auteur, donne pourtant quelques clés : « Pseudo-Pseudo » revient fréquemment dans le texte ; la double vie menée par Mademoiselle Dreyfus est une indication. Mais à bien y chercher, « Cousin » exprime aussi les angoisses de Romain, alors que celui-ci est conscient de n''avoir plus de « ticket » valable, à l'heure où les critiques se détournent de lui.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client d'Amazon le 3 mars 2006
Romain Gary, sous le pseudo d'Emile Ajar, signe ici une oeuvre originale et pleine d'humour. Originale de par la narration qui tente de reproduire les noeuds et enroulements du python ; originale également de par l'intérêt que suscite très rapidement l'histoire au cadre pourtant plus que banal (un pauvre type, seul avec son python, et vivant dans l'illusion d'une histoire d'amour au travail) ; mais aussi amusante grâce à la narration un peu naïve d'un personnage attachant.
A lire pour être sûr de arder le sourire !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par langeblonde le 8 mai 2015
Achat vérifié
Ce livre est le premier roman de Romain Gary écrit sous le pseudonyme d’Emile Ajar, mais j’avoue que c’est une découverte totale, n’ayant rien lu de cet (ces) auteur auparavant. En gros, un homme adopte un python et identifie sa vie à lui. Ajoutez à cela une histoire d’amour platonique avec une collègue. Les pensées du narrateur sont fidèles au python, pleines de nœuds et tout en enroulement. On me l’avait chaudement recommandé, je n’ai lu que des commentaires positifs sur ce livre. Mais j’ai parfaitement détesté. Effectivement, on tourne en rond et c’est d’un ennui mortel. On se perd dans des phrases sans queue ni tête, on passe d’une idée à l’autre sans cheminement logique, bien que l’auteur suive une trame narrative (disons que sans les deux mille détours, il y a un semblant d’histoire). Ce fut un calvaire à lire et j’ai rarement été aussi pressée qu’un livre se termine. Par chance, il ne fait « que » 210 pages…
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Adrien le 12 octobre 2012
Une belle réflexion sur la solitude de l’homme. L'écriture est espiègle et recherchée: jeux de mots, lapsus ect Un livre drôle et très touchant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Voici un livre qui est très difficile à résumer ...
L'histoire d'un homme qui recueille un serpent en plein Paris. Oui mais ...
Gros Câlin est bien plus que çà , c'est l'histoire des relations ou de l'absence de relation entre les hommes.
A signaler que c'est extrêmement drôle à lire.
Donc ... Jetez vous dessus !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?