• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Guerre des mondes a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Le dos et les coins peuvent montrer des signes d'usure. Les pages peuvent inclure des notes et quelques signes de feutre. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La Guerre des mondes Poche – 9 juin 2005

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.4 étoiles sur 5 22 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 5,90
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,12
Poche, 9 juin 2005
EUR 7,70
EUR 7,50 EUR 1,46
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,90
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Guerre des mondes
  • +
  • La machine à explorer le temps
  • +
  • L'Île du docteur Moreau
Prix total: EUR 22,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

La guerre des mondes vient d'être adapté une nouvelle fois au cinéma, dans un film de Steven Spielberg, avec Tom Cruise et Tim Robbins. Nouvelle édition.

Présentation de l'éditeur

«Je voyais maintenant que c'étaient les créatures les moins terrestres qu'il soit possible de concevoir. Ils étaient formés d'un grand corps rond, ou plutôt d'une grande tête ronde d'environ quatre pieds de diamètre et pourvue d'une figure. Cette face n'avait pas de narines - à vrai dire les Martiens ne semblent pas avoir été doués d'un odorat - mais possédait deux grands yeux sombres, au-dessous desquels se trouvait immédiatement une sorte de bec cartilagineux. [...] En groupe autour de la bouche, seize tentacules minces, presque des lanières, étaient disposés en deux faisceaux de huit chacun. Depuis lors, avec assez de justesse, le professeur Stowes, le distingué anatomiste, a nommé ces deux faisceaux des mains.»

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
J'ai lu la guerre des mondes juste avant d'aller voir le dernier Spielberg.
J'ai aimé le film, qui respecte assez bien le découpage narratif du livre, mais j'ai trouvé bien plus de suspens et d'horreur dans la lecture de Wells, et surtout un message politique bien plus profond.
Ce que le film ne montre pas, c'est d'abord la manière dont les êtres humains vont être rapidement réduits à l'état d'animaux, de fourmis, magnifiquement décrite par le héros du livre et son frère qui errent dans la banlieue londonienne. L'oppression destructrice des envahisseurs est telle qu'en quelques jours la civilisation humaine s'écroule, il n'y a plus de conscience collective. Le film et le livre montrent de la même façon que cette guerre n'est pas vraiment une guerre mais une fuite, que les hommes battent en retraite, qu'il n'y a plus de loi ni d'organisation, simplement des troupeaux humains qui fuient en désordre.
Passons sur la petite histoire des enfants à protéger, le couple divorcé, toute la sauce américaine rajoutée par Spielberg dans le film. Rien de tout ça dans le roman, dans lequel le héros n'a pour seul but que de retrouver sa femme perdue en plein champ de bataille. Le climat est plus oppressant, le héros est seul face à lui-même.
Mais dans le climat politique de la fin du 19è siècle, HG Wells s'attaque en second plan aux effets de la colonisation britannique. Les martiens avaient une telle puissance technologique, un tel dédain pour les hommes, que face à la fuite il n'existait plus que la soumission.
Lire la suite ›
1 commentaire 27 sur 27 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Lorsque H. G. Wells travailla sur ce livre, il y a plus d'un siècle, l'empire britannique était au sommet de sa puissance. Déjà, il évoquait la fragilité de la civilisation occidentale, prête à dispraitre à la suite d'une invasion martienne. En 2005, le film de Spielberg, fidèle à l'esprit du livre tout en l'adaptant à une audience de cinéma, montre à quel point Wells fut visionaire et - hélas - à quel point l'Histoire se répète. Orson Wells adapta le livre pour la radio à la veille de la 2e guerre mondiale, un film à succès sortit durant la guerre froide, et aujourd'hui Spielberg nous fait immédiatement penser à la situation géopolitique actuelle. Revenez donc au texte initial de H. G. Wells, il est d'une stupéfiante actualité et se lit comme le meilleur roman de SF actuel. Plus cinglant que Jules Verne, il vous sera presque impossible de croire qu'il date du XIXe siècle.
Remarque sur ce commentaire 22 sur 23 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Considéré, au même titre que Jules Verne, comme le père fondateur de la littérature d’anticipation, Herbert George Wells a abordé des thématiques « neuves ». Le voyage dans le temps, les extra-terrestres, ou encore l’invisibilité font partie de l’imagination fertile de cet auteur anglais dont la véritable vocation est le progrès scientifique et la perfectibilité de l’homme.
Lorsqu’il aperçoit dans le télescope de son ami d’étranges activités sur la planète Mars, notre héros (dont on ne connaîtra – sauf erreur – jamais le nom…) est loin de se douter que les petites étincelles qu’il observe à travers la lunette sont en vérité le décollage des navettes martiennes en partance pour la Terre. Lorsque la première météorite percute une petite forêt aux alentours de Londres, il se rend sur les lieux, partageant ainsi l’excitation de tous les badauds. Y a-t-il un être vivant enfermé dans cette capsule métallique enfoncée profondément dans la terre ? Peut-être a-t-il besoin d’aide ? Soudain, celle-ci s’éveille, et se dresse de toute sa hauteur. Rapidement, notre héros saisit que les intentions de ces visiteurs de l’espace sont tout sauf amicales ! Que peut-on faire face à ce rayon ardent qui pulvérise tout sur son passage ? Les autorités militaires londoniennes tentent de riposter avec les moyens du bord : canons, cavalerie et flotte de guerre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Ce classique magistral est le pére de la vague Steam Punk actuelle (ligue des gentlemen extraordinaires, steamboy etc ...) et à lui seul le symbole d'une litterature victorienne magnifique et au charme unique, que l'on se doit de découvrir, ne serait-ce que pour oublier les lamentables adaptations des années 50. En effet, comme le témoigne l'exécrable couverture de cette édition, montrant des soucoupes volantes absentes du livre, l'image populaire de l'oeuvre à été grandement affadie par les reprises bas de gammes les plus diverses.
La guerre des mondes est donc à se réapproprier d'urgence.
Remarque sur ce commentaire 16 sur 18 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?