undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

2,5 sur 5 étoiles2
2,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:23,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 juillet 2014
Déçu par cet achat , peu d'images dans ce guide , le livre est très mal organisé et on ne prend pas de plaisir à le lire ; cependant la réception d'Amazon est plus que parfaite
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2011
S'il y a une constante chez Michelin depuis vingt ans, c'est celle de rendre les Guides Verts de plus en plus épais et lourds à chaque nouvelle édition. Là où le touriste des années 80 se promenait avec un guide concis et relativement léger, le voyageur d'aujourd'hui doit se trimballer un pavé encombrant de 750 pages, presque 3 cm d'épaisseur, et pesant plus de 700 g. C'est non seulement vrai pour le guide France, mais pour presque tous les autres (Bretagne, Allemagne, etc.). Pas pratique du tout - on aurait presque envie de laisser le Guide à l'hôtel ou dans la voiture !
En tant que voyageur depuis une trentaine d'années, je suis d'avis qu'un bon guide devrait être à la fois complet tout en s'en tenant à l'essentiel, et ne pas dépasser 500 pages ou grammes. En ce sens, il faut reconnaître que Michelin a résumé certaines sections par rapport à la version précédente (Disneyland Paris ou le Louvre par exemple), mais ceci est plus que compensé par la décision de réduire la hauteur du guide (au profit de l'épaisseur) et d'adopter une police de caractères plus large (la précédente était pourtant parfaitement lisible). D'autre part, le guide mentionne un certain nombre de sites non-étoilés (donc d'intérêt secondaire) tout en omettant de consacrer un 17e chapitre aux principaux territoires de la France d'outre-mer (Antilles, Réunion, Polynésie...). On pourra me rétorquer qu'il existe des Guides Verts consacrés à la Guadeloupe, à la Réunion, etc., mais ces guides sont comme les guides régionaux : très détaillés et pas vraiment indiqués pour qui ne veut faire que le principal. Le guide France est justement fait pour ça.
Autres hics :
1. Là où la version 2009 distinguait ses chapitres par des couleurs différentes (bleu, orange, vert clair, vert moyen), la version 2011 se limite au vert foncé.
2. Les cartes des villes devraient illustrer le parcours proposé par un tracé vert, comme dans les guides régionaux.
3. Michelin a, depuis plusieurs éditions, supprimé les symboles de station de sports d'hiver, station balnéaire, et station thermale qui agrémentaient cartes et chapitres. On remarquait par exemple qu'Évian avait trois fontaines (station thermale très bien équipée, l'équivalent d'un trois étoiles) alors que Bagnoles en avait deux (station thermale bien équipée). C'était pratique, au point que je garde les anciens guides ! Il faudrait remettre ces symboles à l'honneur.

Principaux points positifs :
1. Un guide toujours aussi professionnel, bien composé, et comportant peu d'erreurs de français.
2. Conseils pratiques et présentation historique, culturelle, et artistique précédant les chapitres régionaux.
3. Recommandation d'hôtels, restaurants, et boutiques pour les principales villes (suggestions généralement bonnes, mais parfois discutables : vérifiez les avis des clients sur Trip Advisor avant de réserver).
22 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles