EUR 19,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 6,04 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Guide de lecture de sacrosanctum concilium Broché – 4 septembre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 19,50 EUR 8,00

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Introduction

L'histoire de la constitution conciliaire sur la liturgie et de la réforme liturgique Quelques éléments

Préparée d'une manière lointaine par tout le mouvement liturgique du vingtième siècle, par l'encyclique Mediator Dei de Pie XII, publiée en 1947, puis par la commission instituée par ce même Pape pour réformer la liturgie de la vigile pascale (en 1951), de la semaine sainte (en 1955), du bréviaire (par la publication d'un nouveau code des rubriques en i960), la constitution conciliaire sur la liturgie est adoptée assez rapidement, à la fin de la deuxième session du concile Vatican II, le 4 décembre 1963. En effet, une bonne partie des membres de la commission préparatoire proviennent de la commissio piana instituée en 1948 pour préparer une réforme générale de la liturgie, et qui s'illustra dans la réforme pré-conciliaire décrite ici, ou provenaient du mouvement liturgique en Allemagne ou en France, et avaient l'habitude de se rencontrer et de travailler ensemble.
La commission préparatoire, instituée en juin 1960, présente un schéma en huit parties, dans lesquelles on reconnaît sans difficulté, à quelques détails près, le plan du document final :
- chapitre premier : favoriser et développer la liturgie ;
- chapitre second : le saint sacrifice de la messe ;
- chapitre troisième : l'office divin ;
- chapitre quatrième : les sacrements et les sacramentaux ;
- chapitre cinquième : l'année liturgique ;
- chapitre sixième : le mobilier sacré ;
- chapitre septième : la musique sacrée ;
- chapitre huitième : l'art sacré ;
- appendice : le calendrier.
Des sous-commissions sont alors formées pour élaborer chacune de ces parties qui sont retravaillées par l'ensemble de la commission. D'où un schéma assez élaboré, qui est présenté aux pères conciliaires le 22 octobre 1962, soit onze jours après l'ouverture du concile. Une brève comparaison avec le document actuel suggère aussitôt que l'ordre d'ensemble a été conservé.
La question dont débat assez longuement la commission préparatoire est de savoir si le concile se doit d'entrer dans tous les détails d'une réforme liturgique, ou se contenter de discuter des principes. Il est alors décidé que le document conciliaire donnera les principes de la réforme, selon la volonté de l'ensemble de l'Église, représentée par ses évêques au concile, et que l'exécution concrète sera réalisée après le concile. D'où un organisme, le Conseil pour l'exécution de la constitution sur la liturgie (Consilium), qui est institué après le concile et qui entreprend la réforme des rites.
L'accord sur le fond du document et sur son organisation est assez facile à obtenir, car le travail préparatoire a été extrêmement long et soigné. La discussion porte surtout sur des points pastoraux tels que l'usage des langues maternelles et du latin, la communion au calice (écho des débats du concile de Trente), la concélébration et la réforme de l'office, jugé trop lourd par de nombreux évêques et prêtres. Dans ces discussions pastorales, on n'oublie pas non plus les aspects dogmatiques et on travaille particulièrement à la continuité doctrinale avec les documents du concile de Trente.
La discussion dure jusqu'au 13 novembre 1962, et le vote final est extrêmement positif : 2 162 votes en faveur du schéma, contre 46 contre. Mais de nombreux amendements ont été déposés et le vote définitif a lieu le 21 novembre 1963 par 2205 voix positives contre 4, et la promulgation par le pape à la fin de la deuxième session le 4 décembre 1963.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,04
Vendez Guide de lecture de sacrosanctum concilium contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,04, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?