Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Guide des petites bêtes des villes et des jardins Relié – 15 mars 2013

5 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié, 15 mars 2013
"Veuillez réessayer"
EUR 16,06 EUR 34,00

Plantes et animaux

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

Enfant de la banlieue parisienne, j'ai découvert la nature en général et les insectes en particulier à la fin des années soixante dans les exploitations maraîchères et les vergers abandonnés pour cause d'expropriation. Ils formaient dans le coin du Val-de-Marne où je résidais de vastes îlots entourés de quartiers pavillonnaires en expansion constante. J'y dénichais, au sens figuré, pas au sens propre, aussi bien le Serin cini et le Loriot que le Carabe doré et le Grand paon de nuit.

Les projets d'autoroute, de cités HLM et autres centres commerciaux qui avaient motivé cet abandon ayant traîné en longueur, la nature avait repris ses droits. Mais, bientôt, les bulldozers ont su faire valoir le leur, celui du plus fort. Tout fut noyé sous le béton et le bitume. Devenu parisien, mes explorations naturalistes se cantonnèrent au square du bout de la rue, aux arbres d'alignement et au jardin du Muséum.

Le contraste était grand entre la richesse d'une campagne finissant de mourir sous les constructions et la capitale totalement urbanisée depuis longtemps. Pourtant, plantes et animaux sauvages s'y accrochaient, et certaines espèces y prospéraient, colonisant les espaces verts remontant pour la plupart au XIXe siècle, ou les friches et terrains vagues à l'existence plus ou moins fugace.

Ce dynamisme de la vie sauvage urbaine, que l'Homme malgré tous ses efforts conscients ou inconscients ne parvient jamais à étouffer totalement, me fascine toujours, bien que devenu provincial et rural depuis un quart de siècle. Je reste attentif aux bestioles et aux herbes folles que je peux croiser dans les petites villes de ma région ou dans les grosses métropoles où me conduisent mes voyages. Mes observations parisiennes, beaucoup plus espacées qu'autrefois, se poursuivent chaque année.

Cette connaissance de la faune des petites bêtes des villes, basée sur plus de 40 ans d'observation dans la France entière ou presque, a servi de base à la rédaction de cet ouvrage. Mais elle reste très parcellaire et incomplète. Ce projet n'aurait pas pu être mené à bien sans les publications de nombreux collègues entomologistes. Au fil de courtes notes ou d'articles conséquents dans les revues spécialisées, ils ont accumulé collectivement une masse de données qui, seule, permet d'avoir une vue d'ensemble de la faune urbaine et de son évolution constante.

Parmi eux, je souhaiterais citer Bernard Courtin, qui m'a transmis de nombreux documents sur ses observations dans les Hauts-de-Seine, et qui n'a pas compté son temps et son énergie pour tenter de faire préserver durablement ce qui pouvait subsister des richesses d'autrefois de son coin de banlieue. Je n'ai pas eu l'occasion de rencontrer Henri Inglebert, le «pape» de l'entomologie de Paris intra-muros, qui traque depuis de nombreuses années les insectes parisiens, notamment grâce à un piège lumineux posé sur son balcon du XXe arrondissement. Mais j'ai toujours lu avec intérêt ses publications et je les ai largement utilisées pour sélectionner les espèces de ce guide. J'ai aussi beaucoup appris des listes de Gilles Cartier, son alter ego pour la proche banlieue parisienne, qui a inventorié en détail la faune des insectes de Rueil-Malmaison. Tous les autres collègues qui ont contribué et contribuent encore à la connaissance de la faune des invertébrés des villes ne m'en voudront pas, je l'espère, de les remercier collectivement et non nominativement, mais la place aurait manqué pour les citer tous.

Biographie de l'auteur

Spécialiste des insectes, Vincent Albouy partage sa passion pour la nature en écrivant des ouvrages grand public sur les insectes, la découverte de la nature et le jardinage naturel.
Très impliqué dans le mouvement associatif, il est actuellement président de l Office Pour les Insectes et leur Environnement (OPIE).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Achat vérifié
tres joli livre tres pratique detaille sur les differents insectes ou les trouver tien facilement dans un sac
parfait pour moi
Remarque sur ce commentaire 1 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?