EUR 12,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Guignol's band, tomes 1 e... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 3,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Guignol's band, tomes 1 et 2 Poche – 21 avril 1989


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 12,40
EUR 10,91 EUR 7,56

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Guignol's band, tomes 1 et 2 + Rigodon + Mort à crédit
Prix pour les trois: EUR 30,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

«On est parti dans la vie avec les conseils des parents. Ils n'ont pas tenu devant l'existence. On est tombé dans les salades qu'étaient plus affreuses l'une que l'autre. On est sorti comme on a pu de ces conflagrations funestes, plutôt de traviole, tout crabe baveux, à reculons, pattes en moins. On s'est bien marré quelques fois, faut être juste, même avec la merde, mais toujours en proie d'inquiétudes que les vacheries recommenceraient... Et toujours elles ont recommencé... Rappelons-nous !»

Biographie de l'auteur

Né en 1894 à Courbevoie, près de Paris, Louis-Ferdinand Céline (pseudonyme de L.-F. Destouches) prépare seul son baccalauréat tout en travaillant. Engagé en 1912, il est gravement blessé en novembre 1914. Invalide à 75 % et réformé, il devient agent commercial et part au Cameroun (1916), puis à Londres (1917). Après la Victoire, il fait des études de médecine, puis accomplit des missions en Afrique et aux États-Unis pour le compte de la Société des Nations. De retour en France, il exerce la médecine dans la banlieue parisienne et publie en 1932 son premier ouvrage Voyage au bout de la nuit, suivi, en 1936, de Mort à crédit. De 1944 à 1951, Céline, exilé, vit en Allemagne et au Danemark. Revenu en France, il s’installe à Meudon où il poursuit son œuvre (D’un château l’autre, Nord, Rigodon) et continue à soigner essentiellement les pauvres. Il meurt en 1961.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,00
Vendez Guignol's band, tomes 1 et 2 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 723 pages
  • Editeur : Gallimard (21 avril 1989)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 207038148X
  • ISBN-13: 978-2070381487
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 3,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 116.094 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Médecin et écrivain français, Louis-Ferdinand Céline (1894-1961) a fait scandale par ses pamphlets antisémites et son attitude pro-allemande pendant l'Occupation, ce qui lui valut, à la Libération, d'être emprisonné au Danemark où il se trouvait alors. Il est aujourd'hui considéré comme l'auteur d'une des œuvres les plus importantes du XXe siècle.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

46 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile  Par Galileev le 29 mai 2007
Format: Poche
C'est peut-être ce qu'il a fait de plus étonnant. C'est bien-sûr moins abouti que Le Voyage ou que Mort à Crédit, il me semble même qu'une bonne partie de l'ouvrage est publiée à l'état de "brouillon". Mais il y a des pages d'une puissance lyrique incroyable.

La déconstruction de la langue est encore plus avancées que dans le reste de son oeuvre, mais plus poétique encore (quelques passages en êtat de grâce). Les déambulations dans Londres sont magiques. La folie du personnage et la souffrance psychique du traumatisme de la grande guerre sont presque toxiques...

Ce n'est pas l'ouvrage le plus abordable de Céline, ne commencez-pas par ça si vous ne l'avez jamais lu. Par contre, si vous accrochez à Céline (comment faire autrement ?) ne passez-pas à côté.

Bonne route !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par IceKhube le 9 mai 2009
Format: Poche
Aïe! quel pavé! Il faut vraiment aimer le genre et l'auteur pour le lire sans s'ennuyer! Il serait cependant dommage de rater cet ultime rendez-vous avec Bardamu.

Ferdinand quitte Paris pour Londres. Il y recontre des personnages burlesques et souvent grotesques, d'où le titre. Une atmosphère très particulière, dans les bas-quartiers de Londres des années 1915-1916. Le style n'a pas tant changé depuis Mort à crédit : il faut attendre Féerie pour que Céline prenne un nouveau cap dans son œuvre romanesque.

En bref, sa densité en fait une œuvre réservée aux lecteurs avertis, qui savent à quoi s'attendre en l'ouvrant. Il faudra pourtant s'accrocher pour le boucler, même quand on aime. Vous serez sans doute surpris par la fin. Ferdinand enfin apaisé, posé? D'où sa disparation définitive? Peut-être n'avait-il plus envie de faire le guignol sous la plume de Céline...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mixed up as a milkshake TOP 1000 COMMENTATEURS le 30 juin 2012
Format: Poche
Un Céline un peu moins glauque, plus ou moins apaisé, souvent nostalgique, comme dans ce passage où il regarde les enfants s'amuser dans les jours rarement ensoleillés de Londres : "Je me souviens tout comme hier de leurs malices, de leurs espiègles farandoles le long de ces rues de détresse en ces jours de peine et de faim. Grâce soit de leur souvenir ! Frimousses mignonnes ! Lutins au fragile soleil ! Misère ! Vous vous élancerez toujours pour moi, gentiment à tourbillons, anges riants au miroir de l'âge, telles en vos ruelles autrefois dès que je fermerai les yeux". Ferdinand, le prudent toujours fourré dans des situations imprudentes, est à Londres, cette fois, dont l'ambiance est parfaitement rendue ! Les quais, les ruelles, toutes les brumes, les vapeurs, les tavernes fréquentées par les marins, losers, maquereaux et autres ivrognes, on y est ! J'aime bien les impressions de Céline vis-à-vis de tout ce qui l'entoure, ça donne des pages incroyables où des parcs, des bâtiments, des individus, des marchandises sur les quais semblent tout droit sortir d'un délire psychédélique, on dirait parfois qu'il va manquer de place sur les pages pour contenir toute la cohue, les débordements... les géniales envolées céliniennes !
Un livre qui, une fois de plus, comporte son lot de bagarres, d'injures, de portraits déjantés grotesques, haut en couleur - comme on n'en rencontre que dans les rêves et les cauchemars ! - de situations totalement guignolesques - le roman portant très bien son titre - et son lot de souffrances, celles qui comblent les hôpitaux par exemple.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Breteau le 13 mars 2011
Format: Poche
Du pur Céline et un sacré pavé de contestations, de souillure, de situations loufoques propres à Céline. A lire si on est un inconditionnel. Sinon, il faut y venir par doses homéopathiques et commencer par "voyage...". Du Céline quoi !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michel Derouet le 16 avril 2012
Format: Poche Achat vérifié
ATTENTION, la version (Composition Darantière, Impression CPI Bussière à Saint Amand, Cher, du 20 janvier 2012) présente des défauts d'impression.
Partout où il y a st et ct, les s et les c sont remplacés par un epsilon majuscule en italique. À raison de 5 à 12 par page, ce sont autant de mots sur lesquels on achoppe dans les 750 pages du livre. C'est tout simplement illisible.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?