Guns N' Roses

Les clients ont également acheté des articles de


Guns N' Roses : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 122
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Guns N' Roses
Fourni par l'artiste ou son représentant


Biographie

Les Guns N' Roses voient le jour en 1985, avec la fusion de deux groupes : L.A.Guns où joue Izzy Stradlin (pseudo de Jeffrey Isbell), et Hollywood Rose où officient Axl (William Bailey, Axl Rose est l'anagramme de « oral sex »...) et Duff McKagan. Très vite, Tracii Guns et Rob Gardner, respectivement guitariste et batteur d'origine des LA Guns, sont évincés. Ils sont alors remplacés par Slash (Saul Hudson, anglais, fils d'Anthony Hudson, célèbre dessinateur de pochettes de disques) et Steven Adler, deux amis d'enfance déçus par le split de leur premier groupe, Roadcrew.

Le groupe mélange ... Lire la suite

Les Guns N' Roses voient le jour en 1985, avec la fusion de deux groupes : L.A.Guns où joue Izzy Stradlin (pseudo de Jeffrey Isbell), et Hollywood Rose où officient Axl (William Bailey, Axl Rose est l'anagramme de « oral sex »...) et Duff McKagan. Très vite, Tracii Guns et Rob Gardner, respectivement guitariste et batteur d'origine des LA Guns, sont évincés. Ils sont alors remplacés par Slash (Saul Hudson, anglais, fils d'Anthony Hudson, célèbre dessinateur de pochettes de disques) et Steven Adler, deux amis d'enfance déçus par le split de leur premier groupe, Roadcrew.

Le groupe mélange avec brio différentes influences, du punk au heavy metal, en passant par le glam rock, à quoi s'ajoute un aspect mélodique très bluesy dû à la guitare de Slash. Très vite, le groupe acquiert une certaine notoriété dans les clubs de Los Angeles et signe finalement chez Geffen. En 1986, ils sortent Live ?!*@ Like a Suicide, un premier maxi de 4 titres édité par leur propre label, Uzi Suicide (distribué par Geffen). Le groupe admettra par la suite qu'il s'agit d'un faux disque live (le son du public a été rajouté par overdub). Sur ce disque on retrouve une reprise d'Aerosmith (« Mama Kin »), une de Rose Tattoo (« Nice Boys Don't Play Rock 'n' Roll »), ainsi que deux titres originaux co-écrits avec Chris Weber (membre fondateur de Hollywood Rose) : « Move to the city » et « Reckless Life ». Sorti à 10 000 exemplaires, les vinyles originaux sont aujourd'hui collector.

Le groupe multiplie les premières parties, dont certaines prestigieuses (AC/DC). Le 28 juin 1987, il se produit en tête d'affiche au célèbre club Marquee à Londres, où il donne en particulier une version dantesque ultra rapide de « Whole Lotta Rosie » d'AC/DC. Enfin, le 21 juillet sort Appetite For Destruction. L'album, qui mettra un certain temps à trouver son public, se vendra par la suite à plus de 25 millions d'exemplaires. Il est encore aujourd'hui considéré comme un des chefs-d'oeuvre des années 80, et le plus grand succès du glam métal.

Après leur première tournée en tête d'affiche, le « Get In The Ring Mother****** Tour », les Gunners enregistrent 4 titres acoustiques, dont la version originale de « You're Crazy », et sortent en 1988 Lies, album qui reprend les titres de Live ?!*@ Like a Suicide en face A. L'une des chansons, « One in a million », provoque un immense tollé, Axl y décrivant la vision d'un petit citadin blanc venu s'installer à L.A., qui s'en prend aux « nègres » et aux « pédés ». Les déclarations du chanteur, ambiguës, ne feront qu'envenimer les choses.

En août 1988, Guns n' Roses est invité à jouer au festival « Monsters of Rock » de Donnington, où il partage l'affiche avec des groupes comme Kiss ou Iron Maiden. Malheureusement, pendant leur prestation va se produire une tragédie : 2 fans meurent piétinés à quelques mètres des musiciens sans que ceux-ci ne s'en aperçoivent. Ils n'apprennent la nouvelle que le lendemain, dans les médias. Mais cet incident et les nombreux scandales qui ponctuent les années 1989 et 1990, contribuent à leur réputation de « groupe le plus dangereux du monde ». En effet, à l'exception d'Axl, les membres sombrent dans la dépendance à l'héroïne, notamment Slash et Izzy, les plus touchés. En 1989, Axl finit par déclarer, en ouverture des Rolling Stones, que ce concert pourrait bien être le dernier pour Guns'n' Roses, si certains de ses membres ne décrochent pas dans les plus brefs délais (« continuent à danser avec Mr Brownstone », selon ses propres termes).

Les Gunners partent en cure de désintoxication avant de reprendre le chemin des Rumbo Studios, afin de travailler à la pré-production de leur deuxième véritable album. Ils enregistrent notamment « Civil War », destiné à figurer sur une compilation en faveur des enfants victimes du régime roumain de Ceaucescu. Ce titre sera le dernier enregistré par Steven Adler au sein des Guns. En effet, le batteur se fait virer en août 1990, officiellement pour n'avoir pu parvenir à décrocher de la drogue et ne plus pouvoir enregistrer décemment ses parties. Il démentira par la suite cette version dans la presse, en prétendant que la véritable cause de son départ est d'avoir osé tenir tête au despotique Axl. La nouvelle en tous cas refroidit une partie des fans, l'attachant Adler ayant toujours su s'attirer leur sympathie. Slash réussit cependant à convaincre Matt Sorum de quitter The Cult pour les rejoindre et, bon an mal an, le groupe continue les enregistrements. Pris d'un soudain accès de prodigalité, les Gunners annoncent à leur maison de disque qu'il souhaitent sortir un quadruple album, puis 2 doubles séparément, perspective certes intéressante, mais dont l'aspect profondément anti-commercial fait hurler Geffen. Après de longues négociations, le groupe impose son choix et sort simultanément le 17 septembre 1991, Use Your Illusion 1 et Use Your Illusion 2, réalisant ainsi une première mondiale. Ces albums sont instantanément d'immenses succès et se vendent chacun à 500 000 exemplaires entre minuit et 2 heures du matin le soir de leur sortie. Au total, plus de 15 millions de chacun de ces 2 albums ont été écoulés.

Les Gunners entament alors une tournée mondiale de plus de 2 ans (le 6 juin 92 à Vincennes où ils jouent avec Aerosmith), au cours de laquelle Izzy Stradlin, très peu enclin à la mégalomanie et suite à un différent avec Axl, quitte le groupe. Ce départ marque le début de la fin pour le groupe originel, le guitariste rythmique étant un des piliers de la composition. Il est remplacé par Gilby Clarke (ex-Kill For Thrills), après un bref essai avec Dave Navarro de Jane's Addiction. L'été 1992 est marqué par une tournée américaine des stades en compagnie de Metallica. En 1993, Guns'n'Roses qui vient enfin d'achever une tournée mondiale de plus de 2 ans (192 concerts pour près de cinq millions de spectateurs), sort The Spaghetti Incident ?, album de reprises punk. Le disque ne connaîtra pas un succès aussi phénoménal que les précédents (5 millions d'exemplaires vendus tout de même), mais sera marqué par le scandale lié à la présence de « Look At Your Game Girl », une chanson du sulfureux Charles Manson.

A partir de 1994, année où les Gunners reprennent le chemin des studios, commence une période trouble qui verra tous les musiciens originaux partir les uns après les autres, si bien que seuls Axl et Dizzy Reed font encore aujourd'hui partie de Guns N 'Roses. L'atmosphère au sein du groupe devient en effet de plus en plus tendue, Axl souhaitant que les autres membres lui cèdent la propriété du nom Guns N' Roses, et deviennent ses salariés (c'est d'ailleurs le cas aujourd'hui, où les musiciens signent un contrat avec lui). De plus, les tensions se font de plus en plus fortes quant à la direction musicale à prendre. Axl souhaite ouvrir la musique du groupe à de nouvelles influences, industrielles notamment, mais Slash préfèrerait se contenter de faire ce qu'ils savent le mieux, à savoir « du bon vieux rock'n'roll ». En 1994, le groupe enregistre « Sympathy For The Devil », une reprise des Stones pour la BO du film Entretien avec un Vampire. Mais le chanteur invite Paul Tobias, son ami d'enfance, en studio afin de lui faire enregistrer une partie de guitare sur le titre, sans avertir Slash au préalable. Il remixe ensuite les guitares de façon à ce que la guitare de Slash paraisse en retrait par rapport à celle de Tobias, et sort le titre, sans consulter Slash. C'en est trop pour le guitariste au gibus, qui part développer son projet solo, Slash's Snakepit. En 1996, Axl envoie un fax à MTV, annonçant que « Slash ne fait désormais plus en aucun façon partie de Guns N' Roses ». Gilby Clarke est licencié fin 1994 pour cause de faibles compositions (tout le monde n'est pas Izzy) ; Matt Sorum aussi en 1997, suite à une dispute avec le chanteur ; et Duff s'en va début 1998, son contrat arrivé à terme. Tous deux avaient d'ailleurs formé un groupe avec Steve Jones (Sex Pistols) et John Taylor (Duran Duran) en 1996, les Neurotic Outsiders: un seul album publié le 1er septembre et produit par Jerry Harrison (des Talking Heads).

Slash, Duff et Matt Sorum ont formé Velvet Revolver en 2003, avec Dave Krushner (ex-Suicidal Tendencies) et le chanteur Scott Weiland (Stone Temple Pilots). Contraband, le premier album du groupe, a connu un succès immédiat. Le deuxième LP, Libertad, était attendu pour juillet 2007.

Depuis 1996, la sortie d'un nouvel album intitulé Chinese Democracy, a été annoncé et reporté un nombre incalculable de fois. Le titre de cet album (dont la dernière date de sortie, mars 2007 n'a, bien sûr, pas été respectée) est d'ailleurs presque passé dans le langage courant : on dit d'un disque qui fait ainsi l'arlésienne, qu'il s'agit d'un « Chinese Democracy ». Ce n'est pourtant pas faute de multiplier les collaboration prestigieuses (notamment le guitariste de Queen, Brian May), et les heures de studio infructueuses : l'album serait en effet à ce jour l'album le plus cher jamais produit. Mais la mégalomanie d'Axl, après avoir fait fuir tous les musiciens qui auraient pu entraver le contrôle absolu qu'il souhaite avoir de tout ce qui touche au groupe, le pousse semble-t-il à un perfectionnisme quasi-maniaque. Pourtant, des titres existent bel et bien, mais sont sans cesse réenregistrés. En 2006, une tournée américano-européenne, qui est passée par Paris en juin, connaît un certain succès ; mais pour beaucoup de fans, le groupe aurait des airs de tribute band reprenant le Guns'n'Roses originel...

Quant aux nouveaux musiciens, c'est un ballet incessant, et même aujourd'hui il est difficile de savoir avec précision qui sont les membres de Guns N' Roses. Il semblerait par exemple, que 2 batteurs soient actuellement en place : Franck Ferrer et Bryan Mantia. On note aussi le passage du guitariste d'avant-garde Buckethead (pseudo de Brian Carroll), de 2000 à 2004 comme soliste.

Copyright 2014 Music Story Mériadec de Rigaud

Les Guns N' Roses voient le jour en 1985, avec la fusion de deux groupes : L.A.Guns où joue Izzy Stradlin (pseudo de Jeffrey Isbell), et Hollywood Rose où officient Axl (William Bailey, Axl Rose est l'anagramme de « oral sex »...) et Duff McKagan. Très vite, Tracii Guns et Rob Gardner, respectivement guitariste et batteur d'origine des LA Guns, sont évincés. Ils sont alors remplacés par Slash (Saul Hudson, anglais, fils d'Anthony Hudson, célèbre dessinateur de pochettes de disques) et Steven Adler, deux amis d'enfance déçus par le split de leur premier groupe, Roadcrew.

Le groupe mélange avec brio différentes influences, du punk au heavy metal, en passant par le glam rock, à quoi s'ajoute un aspect mélodique très bluesy dû à la guitare de Slash. Très vite, le groupe acquiert une certaine notoriété dans les clubs de Los Angeles et signe finalement chez Geffen. En 1986, ils sortent Live ?!*@ Like a Suicide, un premier maxi de 4 titres édité par leur propre label, Uzi Suicide (distribué par Geffen). Le groupe admettra par la suite qu'il s'agit d'un faux disque live (le son du public a été rajouté par overdub). Sur ce disque on retrouve une reprise d'Aerosmith (« Mama Kin »), une de Rose Tattoo (« Nice Boys Don't Play Rock 'n' Roll »), ainsi que deux titres originaux co-écrits avec Chris Weber (membre fondateur de Hollywood Rose) : « Move to the city » et « Reckless Life ». Sorti à 10 000 exemplaires, les vinyles originaux sont aujourd'hui collector.

Le groupe multiplie les premières parties, dont certaines prestigieuses (AC/DC). Le 28 juin 1987, il se produit en tête d'affiche au célèbre club Marquee à Londres, où il donne en particulier une version dantesque ultra rapide de « Whole Lotta Rosie » d'AC/DC. Enfin, le 21 juillet sort Appetite For Destruction. L'album, qui mettra un certain temps à trouver son public, se vendra par la suite à plus de 25 millions d'exemplaires. Il est encore aujourd'hui considéré comme un des chefs-d'oeuvre des années 80, et le plus grand succès du glam métal.

Après leur première tournée en tête d'affiche, le « Get In The Ring Mother****** Tour », les Gunners enregistrent 4 titres acoustiques, dont la version originale de « You're Crazy », et sortent en 1988 Lies, album qui reprend les titres de Live ?!*@ Like a Suicide en face A. L'une des chansons, « One in a million », provoque un immense tollé, Axl y décrivant la vision d'un petit citadin blanc venu s'installer à L.A., qui s'en prend aux « nègres » et aux « pédés ». Les déclarations du chanteur, ambiguës, ne feront qu'envenimer les choses.

En août 1988, Guns n' Roses est invité à jouer au festival « Monsters of Rock » de Donnington, où il partage l'affiche avec des groupes comme Kiss ou Iron Maiden. Malheureusement, pendant leur prestation va se produire une tragédie : 2 fans meurent piétinés à quelques mètres des musiciens sans que ceux-ci ne s'en aperçoivent. Ils n'apprennent la nouvelle que le lendemain, dans les médias. Mais cet incident et les nombreux scandales qui ponctuent les années 1989 et 1990, contribuent à leur réputation de « groupe le plus dangereux du monde ». En effet, à l'exception d'Axl, les membres sombrent dans la dépendance à l'héroïne, notamment Slash et Izzy, les plus touchés. En 1989, Axl finit par déclarer, en ouverture des Rolling Stones, que ce concert pourrait bien être le dernier pour Guns'n' Roses, si certains de ses membres ne décrochent pas dans les plus brefs délais (« continuent à danser avec Mr Brownstone », selon ses propres termes).

Les Gunners partent en cure de désintoxication avant de reprendre le chemin des Rumbo Studios, afin de travailler à la pré-production de leur deuxième véritable album. Ils enregistrent notamment « Civil War », destiné à figurer sur une compilation en faveur des enfants victimes du régime roumain de Ceaucescu. Ce titre sera le dernier enregistré par Steven Adler au sein des Guns. En effet, le batteur se fait virer en août 1990, officiellement pour n'avoir pu parvenir à décrocher de la drogue et ne plus pouvoir enregistrer décemment ses parties. Il démentira par la suite cette version dans la presse, en prétendant que la véritable cause de son départ est d'avoir osé tenir tête au despotique Axl. La nouvelle en tous cas refroidit une partie des fans, l'attachant Adler ayant toujours su s'attirer leur sympathie. Slash réussit cependant à convaincre Matt Sorum de quitter The Cult pour les rejoindre et, bon an mal an, le groupe continue les enregistrements. Pris d'un soudain accès de prodigalité, les Gunners annoncent à leur maison de disque qu'il souhaitent sortir un quadruple album, puis 2 doubles séparément, perspective certes intéressante, mais dont l'aspect profondément anti-commercial fait hurler Geffen. Après de longues négociations, le groupe impose son choix et sort simultanément le 17 septembre 1991, Use Your Illusion 1 et Use Your Illusion 2, réalisant ainsi une première mondiale. Ces albums sont instantanément d'immenses succès et se vendent chacun à 500 000 exemplaires entre minuit et 2 heures du matin le soir de leur sortie. Au total, plus de 15 millions de chacun de ces 2 albums ont été écoulés.

Les Gunners entament alors une tournée mondiale de plus de 2 ans (le 6 juin 92 à Vincennes où ils jouent avec Aerosmith), au cours de laquelle Izzy Stradlin, très peu enclin à la mégalomanie et suite à un différent avec Axl, quitte le groupe. Ce départ marque le début de la fin pour le groupe originel, le guitariste rythmique étant un des piliers de la composition. Il est remplacé par Gilby Clarke (ex-Kill For Thrills), après un bref essai avec Dave Navarro de Jane's Addiction. L'été 1992 est marqué par une tournée américaine des stades en compagnie de Metallica. En 1993, Guns'n'Roses qui vient enfin d'achever une tournée mondiale de plus de 2 ans (192 concerts pour près de cinq millions de spectateurs), sort The Spaghetti Incident ?, album de reprises punk. Le disque ne connaîtra pas un succès aussi phénoménal que les précédents (5 millions d'exemplaires vendus tout de même), mais sera marqué par le scandale lié à la présence de « Look At Your Game Girl », une chanson du sulfureux Charles Manson.

A partir de 1994, année où les Gunners reprennent le chemin des studios, commence une période trouble qui verra tous les musiciens originaux partir les uns après les autres, si bien que seuls Axl et Dizzy Reed font encore aujourd'hui partie de Guns N 'Roses. L'atmosphère au sein du groupe devient en effet de plus en plus tendue, Axl souhaitant que les autres membres lui cèdent la propriété du nom Guns N' Roses, et deviennent ses salariés (c'est d'ailleurs le cas aujourd'hui, où les musiciens signent un contrat avec lui). De plus, les tensions se font de plus en plus fortes quant à la direction musicale à prendre. Axl souhaite ouvrir la musique du groupe à de nouvelles influences, industrielles notamment, mais Slash préfèrerait se contenter de faire ce qu'ils savent le mieux, à savoir « du bon vieux rock'n'roll ». En 1994, le groupe enregistre « Sympathy For The Devil », une reprise des Stones pour la BO du film Entretien avec un Vampire. Mais le chanteur invite Paul Tobias, son ami d'enfance, en studio afin de lui faire enregistrer une partie de guitare sur le titre, sans avertir Slash au préalable. Il remixe ensuite les guitares de façon à ce que la guitare de Slash paraisse en retrait par rapport à celle de Tobias, et sort le titre, sans consulter Slash. C'en est trop pour le guitariste au gibus, qui part développer son projet solo, Slash's Snakepit. En 1996, Axl envoie un fax à MTV, annonçant que « Slash ne fait désormais plus en aucun façon partie de Guns N' Roses ». Gilby Clarke est licencié fin 1994 pour cause de faibles compositions (tout le monde n'est pas Izzy) ; Matt Sorum aussi en 1997, suite à une dispute avec le chanteur ; et Duff s'en va début 1998, son contrat arrivé à terme. Tous deux avaient d'ailleurs formé un groupe avec Steve Jones (Sex Pistols) et John Taylor (Duran Duran) en 1996, les Neurotic Outsiders: un seul album publié le 1er septembre et produit par Jerry Harrison (des Talking Heads).

Slash, Duff et Matt Sorum ont formé Velvet Revolver en 2003, avec Dave Krushner (ex-Suicidal Tendencies) et le chanteur Scott Weiland (Stone Temple Pilots). Contraband, le premier album du groupe, a connu un succès immédiat. Le deuxième LP, Libertad, était attendu pour juillet 2007.

Depuis 1996, la sortie d'un nouvel album intitulé Chinese Democracy, a été annoncé et reporté un nombre incalculable de fois. Le titre de cet album (dont la dernière date de sortie, mars 2007 n'a, bien sûr, pas été respectée) est d'ailleurs presque passé dans le langage courant : on dit d'un disque qui fait ainsi l'arlésienne, qu'il s'agit d'un « Chinese Democracy ». Ce n'est pourtant pas faute de multiplier les collaboration prestigieuses (notamment le guitariste de Queen, Brian May), et les heures de studio infructueuses : l'album serait en effet à ce jour l'album le plus cher jamais produit. Mais la mégalomanie d'Axl, après avoir fait fuir tous les musiciens qui auraient pu entraver le contrôle absolu qu'il souhaite avoir de tout ce qui touche au groupe, le pousse semble-t-il à un perfectionnisme quasi-maniaque. Pourtant, des titres existent bel et bien, mais sont sans cesse réenregistrés. En 2006, une tournée américano-européenne, qui est passée par Paris en juin, connaît un certain succès ; mais pour beaucoup de fans, le groupe aurait des airs de tribute band reprenant le Guns'n'Roses originel...

Quant aux nouveaux musiciens, c'est un ballet incessant, et même aujourd'hui il est difficile de savoir avec précision qui sont les membres de Guns N' Roses. Il semblerait par exemple, que 2 batteurs soient actuellement en place : Franck Ferrer et Bryan Mantia. On note aussi le passage du guitariste d'avant-garde Buckethead (pseudo de Brian Carroll), de 2000 à 2004 comme soliste.

Copyright 2014 Music Story Mériadec de Rigaud

Les Guns N' Roses voient le jour en 1985, avec la fusion de deux groupes : L.A.Guns où joue Izzy Stradlin (pseudo de Jeffrey Isbell), et Hollywood Rose où officient Axl (William Bailey, Axl Rose est l'anagramme de « oral sex »...) et Duff McKagan. Très vite, Tracii Guns et Rob Gardner, respectivement guitariste et batteur d'origine des LA Guns, sont évincés. Ils sont alors remplacés par Slash (Saul Hudson, anglais, fils d'Anthony Hudson, célèbre dessinateur de pochettes de disques) et Steven Adler, deux amis d'enfance déçus par le split de leur premier groupe, Roadcrew.

Le groupe mélange avec brio différentes influences, du punk au heavy metal, en passant par le glam rock, à quoi s'ajoute un aspect mélodique très bluesy dû à la guitare de Slash. Très vite, le groupe acquiert une certaine notoriété dans les clubs de Los Angeles et signe finalement chez Geffen. En 1986, ils sortent Live ?!*@ Like a Suicide, un premier maxi de 4 titres édité par leur propre label, Uzi Suicide (distribué par Geffen). Le groupe admettra par la suite qu'il s'agit d'un faux disque live (le son du public a été rajouté par overdub). Sur ce disque on retrouve une reprise d'Aerosmith (« Mama Kin »), une de Rose Tattoo (« Nice Boys Don't Play Rock 'n' Roll »), ainsi que deux titres originaux co-écrits avec Chris Weber (membre fondateur de Hollywood Rose) : « Move to the city » et « Reckless Life ». Sorti à 10 000 exemplaires, les vinyles originaux sont aujourd'hui collector.

Le groupe multiplie les premières parties, dont certaines prestigieuses (AC/DC). Le 28 juin 1987, il se produit en tête d'affiche au célèbre club Marquee à Londres, où il donne en particulier une version dantesque ultra rapide de « Whole Lotta Rosie » d'AC/DC. Enfin, le 21 juillet sort Appetite For Destruction. L'album, qui mettra un certain temps à trouver son public, se vendra par la suite à plus de 25 millions d'exemplaires. Il est encore aujourd'hui considéré comme un des chefs-d'oeuvre des années 80, et le plus grand succès du glam métal.

Après leur première tournée en tête d'affiche, le « Get In The Ring Mother****** Tour », les Gunners enregistrent 4 titres acoustiques, dont la version originale de « You're Crazy », et sortent en 1988 Lies, album qui reprend les titres de Live ?!*@ Like a Suicide en face A. L'une des chansons, « One in a million », provoque un immense tollé, Axl y décrivant la vision d'un petit citadin blanc venu s'installer à L.A., qui s'en prend aux « nègres » et aux « pédés ». Les déclarations du chanteur, ambiguës, ne feront qu'envenimer les choses.

En août 1988, Guns n' Roses est invité à jouer au festival « Monsters of Rock » de Donnington, où il partage l'affiche avec des groupes comme Kiss ou Iron Maiden. Malheureusement, pendant leur prestation va se produire une tragédie : 2 fans meurent piétinés à quelques mètres des musiciens sans que ceux-ci ne s'en aperçoivent. Ils n'apprennent la nouvelle que le lendemain, dans les médias. Mais cet incident et les nombreux scandales qui ponctuent les années 1989 et 1990, contribuent à leur réputation de « groupe le plus dangereux du monde ». En effet, à l'exception d'Axl, les membres sombrent dans la dépendance à l'héroïne, notamment Slash et Izzy, les plus touchés. En 1989, Axl finit par déclarer, en ouverture des Rolling Stones, que ce concert pourrait bien être le dernier pour Guns'n' Roses, si certains de ses membres ne décrochent pas dans les plus brefs délais (« continuent à danser avec Mr Brownstone », selon ses propres termes).

Les Gunners partent en cure de désintoxication avant de reprendre le chemin des Rumbo Studios, afin de travailler à la pré-production de leur deuxième véritable album. Ils enregistrent notamment « Civil War », destiné à figurer sur une compilation en faveur des enfants victimes du régime roumain de Ceaucescu. Ce titre sera le dernier enregistré par Steven Adler au sein des Guns. En effet, le batteur se fait virer en août 1990, officiellement pour n'avoir pu parvenir à décrocher de la drogue et ne plus pouvoir enregistrer décemment ses parties. Il démentira par la suite cette version dans la presse, en prétendant que la véritable cause de son départ est d'avoir osé tenir tête au despotique Axl. La nouvelle en tous cas refroidit une partie des fans, l'attachant Adler ayant toujours su s'attirer leur sympathie. Slash réussit cependant à convaincre Matt Sorum de quitter The Cult pour les rejoindre et, bon an mal an, le groupe continue les enregistrements. Pris d'un soudain accès de prodigalité, les Gunners annoncent à leur maison de disque qu'il souhaitent sortir un quadruple album, puis 2 doubles séparément, perspective certes intéressante, mais dont l'aspect profondément anti-commercial fait hurler Geffen. Après de longues négociations, le groupe impose son choix et sort simultanément le 17 septembre 1991, Use Your Illusion 1 et Use Your Illusion 2, réalisant ainsi une première mondiale. Ces albums sont instantanément d'immenses succès et se vendent chacun à 500 000 exemplaires entre minuit et 2 heures du matin le soir de leur sortie. Au total, plus de 15 millions de chacun de ces 2 albums ont été écoulés.

Les Gunners entament alors une tournée mondiale de plus de 2 ans (le 6 juin 92 à Vincennes où ils jouent avec Aerosmith), au cours de laquelle Izzy Stradlin, très peu enclin à la mégalomanie et suite à un différent avec Axl, quitte le groupe. Ce départ marque le début de la fin pour le groupe originel, le guitariste rythmique étant un des piliers de la composition. Il est remplacé par Gilby Clarke (ex-Kill For Thrills), après un bref essai avec Dave Navarro de Jane's Addiction. L'été 1992 est marqué par une tournée américaine des stades en compagnie de Metallica. En 1993, Guns'n'Roses qui vient enfin d'achever une tournée mondiale de plus de 2 ans (192 concerts pour près de cinq millions de spectateurs), sort The Spaghetti Incident ?, album de reprises punk. Le disque ne connaîtra pas un succès aussi phénoménal que les précédents (5 millions d'exemplaires vendus tout de même), mais sera marqué par le scandale lié à la présence de « Look At Your Game Girl », une chanson du sulfureux Charles Manson.

A partir de 1994, année où les Gunners reprennent le chemin des studios, commence une période trouble qui verra tous les musiciens originaux partir les uns après les autres, si bien que seuls Axl et Dizzy Reed font encore aujourd'hui partie de Guns N 'Roses. L'atmosphère au sein du groupe devient en effet de plus en plus tendue, Axl souhaitant que les autres membres lui cèdent la propriété du nom Guns N' Roses, et deviennent ses salariés (c'est d'ailleurs le cas aujourd'hui, où les musiciens signent un contrat avec lui). De plus, les tensions se font de plus en plus fortes quant à la direction musicale à prendre. Axl souhaite ouvrir la musique du groupe à de nouvelles influences, industrielles notamment, mais Slash préfèrerait se contenter de faire ce qu'ils savent le mieux, à savoir « du bon vieux rock'n'roll ». En 1994, le groupe enregistre « Sympathy For The Devil », une reprise des Stones pour la BO du film Entretien avec un Vampire. Mais le chanteur invite Paul Tobias, son ami d'enfance, en studio afin de lui faire enregistrer une partie de guitare sur le titre, sans avertir Slash au préalable. Il remixe ensuite les guitares de façon à ce que la guitare de Slash paraisse en retrait par rapport à celle de Tobias, et sort le titre, sans consulter Slash. C'en est trop pour le guitariste au gibus, qui part développer son projet solo, Slash's Snakepit. En 1996, Axl envoie un fax à MTV, annonçant que « Slash ne fait désormais plus en aucun façon partie de Guns N' Roses ». Gilby Clarke est licencié fin 1994 pour cause de faibles compositions (tout le monde n'est pas Izzy) ; Matt Sorum aussi en 1997, suite à une dispute avec le chanteur ; et Duff s'en va début 1998, son contrat arrivé à terme. Tous deux avaient d'ailleurs formé un groupe avec Steve Jones (Sex Pistols) et John Taylor (Duran Duran) en 1996, les Neurotic Outsiders: un seul album publié le 1er septembre et produit par Jerry Harrison (des Talking Heads).

Slash, Duff et Matt Sorum ont formé Velvet Revolver en 2003, avec Dave Krushner (ex-Suicidal Tendencies) et le chanteur Scott Weiland (Stone Temple Pilots). Contraband, le premier album du groupe, a connu un succès immédiat. Le deuxième LP, Libertad, était attendu pour juillet 2007.

Depuis 1996, la sortie d'un nouvel album intitulé Chinese Democracy, a été annoncé et reporté un nombre incalculable de fois. Le titre de cet album (dont la dernière date de sortie, mars 2007 n'a, bien sûr, pas été respectée) est d'ailleurs presque passé dans le langage courant : on dit d'un disque qui fait ainsi l'arlésienne, qu'il s'agit d'un « Chinese Democracy ». Ce n'est pourtant pas faute de multiplier les collaboration prestigieuses (notamment le guitariste de Queen, Brian May), et les heures de studio infructueuses : l'album serait en effet à ce jour l'album le plus cher jamais produit. Mais la mégalomanie d'Axl, après avoir fait fuir tous les musiciens qui auraient pu entraver le contrôle absolu qu'il souhaite avoir de tout ce qui touche au groupe, le pousse semble-t-il à un perfectionnisme quasi-maniaque. Pourtant, des titres existent bel et bien, mais sont sans cesse réenregistrés. En 2006, une tournée américano-européenne, qui est passée par Paris en juin, connaît un certain succès ; mais pour beaucoup de fans, le groupe aurait des airs de tribute band reprenant le Guns'n'Roses originel...

Quant aux nouveaux musiciens, c'est un ballet incessant, et même aujourd'hui il est difficile de savoir avec précision qui sont les membres de Guns N' Roses. Il semblerait par exemple, que 2 batteurs soient actuellement en place : Franck Ferrer et Bryan Mantia. On note aussi le passage du guitariste d'avant-garde Buckethead (pseudo de Brian Carroll), de 2000 à 2004 comme soliste.

Copyright 2014 Music Story Mériadec de Rigaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page