ARRAY(0xaa39cc48)
H2G2: Encore une chose... et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 10,31

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Commencez à lire H2G2: Encore une chose... sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

H2G2 tome 6 : Encore une chose... [Broché]

Douglas Adams , Eoin Colfer , Michel Pagel
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 19,25
Prix : EUR 18,29 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,96 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 23 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
‹  Retourner à l'aperçu du produit

Descriptions du produit

Extrait

D'après un aide-concierge de l'université de Maximégalon, qui traîne souvent à la sortie des amphithéâtres, l'Univers est vieux de seize billions d'années. Cette prétendue vérité est raillée par un groupe de poètes beatniks de Bételgeuse affirmant détenir des reliures en moleskine plus anciennes que cela (taratata). Dix-sept billions au grand minimum, disent-ils, selon leur exemplaire des manuscrits du Big Bang Zizi Panpan. Un prodige humain adolescent avança un jour le chiffre de quatorze billions, au terme de calculs complexes mettant en jeu la densité du roc lunaire et la distance entre deux femelles nubiles à l'horizon des événements. L'un des dieux mineurs d'Asgard, quant à lui, marmonne avoir lu quelque part quelque chose à propos d'une espèce d'événement cosmique plus ou moins primordial survenu il y a dix-huit billions d'années, mais plus personne n'accorde grande importance aux déclarations venues d'en haut depuis le scandale de la naissance des dieux - le Thorgate, comme on l'appelle plus communément.
Quel qu'en soit le nombre, toutefois, il s'agit bien de billions, des millions de millions, et le vieillard sur la plage donnait l'impression d'en avoir compté au moins un sur ses doigts. Sa peau était un parchemin ivoire. Vu de profil, il évoquait sans équivoque un S majuscule vacillant.

Revue de presse

Eoin Colfer ferme la marche d'une série culte, et pas n'importe laquelle : le Guide du voyageur galactique ou H2G2 (sigle du titre original The Hitchhiker's Guide to the Galaxy), saga de Douglas Adams...
Ecrire le sixième tome de H2G2 supposait de pénétrer en littérature adulte de science-fiction. Qui plus est, de se mettre dans les pas d'un écrivain célèbre dans le monde anglo-saxon...
Voici donc pour ceux qui aiment le retour de l'anglais flegmatique Arthur Dent, qui trouve refuge sur un vaisseau-drakkar grébulon, avec son ami extraterrestre Ford Perfect, le président à deux têtes de la Galaxie Zaphod Beeblebrox et sa fille Aléa. Les stupides et méchants Vogons sévissent encore. Arthur ne pense qu'à dénicher une tasse de thé. «Tais-toi immédiatement, Terrien. Le mot "thé" est marqué. La dernière fois que tu as demandé du "thé", tu as planté tout le système pendant une alerte.» H2G2, comme le thé, une religion. (Frédérique Roussel - Libération du 8 avril 2010) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Quatrième de couverture

«Les Vogons m'ont créé afin que je puisse, par cajolerie, vous ramener sur Terre avant que les Grébulons ne la détruisent... Dans cinq minutes virtuelles, cette salle disparaîtra et vous vous retrouverez sur Terre, face aux rayons tueurs de planètes des Grébulons.» Voilà ce qu'annonce le Guide du voyageur galactique, version II, à Arthur Dent, Ford Prefect, Aléa Dent et sa mère Trillian qui, chacun de leur côté, viennent de passer cent ans dans une réalité virtuelle. Mais pas de panique, ne faisons pas un plat de cette catastrophe planétaire : il s'en produit constamment. Écrit à partir de notes que Douglas Adams n'a évidemment jamais laissées, du moins pas dans notre univers, Encore une chose... fait rebondir les aventures d'Arthur Dent et de Ford Prefect dans une direction totalement inattendue. Comme il se doit, Zaphod Beeblebrox fera bien évidemment partie d'un voyage dont les mots clés sont «Ragnarök» et «fromage».

Biographie de l'auteur

Eoin (prononcer Owen) Colfer est né le 14 mai 1965 à Wexford, en Irlande. Enseignant comme l'étaient ses parents, il vit avec sa femme Jackie et ses deux fils dans sa ville natale, où sont également installés son père, sa mère et ses quatre frères. Amoureux de la France, il possède également une maison près de Nice. Tout jeune, il s'essaie à l'écriture et compose une pièce de théâtre pour sa classe dans laquelle, comme il l'explique, «tout le monde mourait à la fin sauf moi». Grand voyageur, il a travaillé en Arabie Saoudite, en Tunisie et en Italie, avant de revenir en Irlande. Avant la publication d'«Artemis Fowl», Eoin Colfer avait déjà publié plusieurs livres pour les moins de dix ans et c'était un auteur pour la jeunesse reconnu dans son pays. «Artemis Fowl», qui forme le premier volume de sa série, est un livre événement que se sont arraché les éditeurs du monde entier et qui a propulsé son auteur au rang d'écrivain vedette de la littérature pour la jeunesse. Mais ce succès international n'a pas ébranlé Eoin Colfer, qui se reconnaît simplement chanceux et qui semble s'amuser du soudain intérêt qu'on lui porte. Et, même s'il a interrompu un temps ses activités d'enseignant pour se consacrer à l'écriture des aventures d'Artemis, ce qu'il souhaite avant tout, c'est rester entouré de sa famille et de ses amis qui «l'aident à rester humble». Et lorsqu'il a reçu les premiers exemplaires de son livre, il s'est précipité pour voir ses élèves, à qui il avait promis de lire l'histoire en priorité. Doté d'un grand sens de l'humour, il a également prouvé ses talents de comédien dans un one man show. Il s'ingénie à mélanger subtilement et efficacement une attirance pour la haute technologie et des personnages relevant de croyances diverses. Ses inspirations sont multiples et hétéroclites : de James Bond à la mythologie celte, en passant par Batman, Conan Doyle ou «La Guerre des étoiles».
‹  Retourner à l'aperçu du produit