EUR 13,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 4,87 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Hagakure : Ecrits sur la voie du samouraï Broché – 1 septembre 2005


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 13,95
EUR 13,95 EUR 20,90

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Hagakure : Ecrits sur la voie du samouraï + Traité des cinq roues : Gorin-no-sho
Prix pour les deux : EUR 20,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

La mort est au coeur de la Voie du samouraï.
- Hagakure

Pour préserver votre vie vous devez y renoncer
Renoncez-y totalement, et vous connaîtrez la paix pour la première fois.
- Zenrinkushu

À environ douze kilomètres au nord de la ville fortifiée de Saga se dressent les pentes du mont Kinryu, une petite montagne peu engageante qui abrite une belle cascade portant le nom de Kinryu no taki, ainsi que plusieurs sources chaudes. Dans les collines au pied de cette montagne se niche la communauté clairsemée de Kurotsuchibaru, littéralement, «la plaine de la terre noire». Le nom est judicieusement trouvé, car la région renferme quelques-unes des rizières les plus fertiles du Japon, et les fouilles archéologiques ont montré qu'elle avait été habitée depuis plus de dix mille ans.

La région autour de la ville moderne de Saga, qui se trouve très loin au sud-ouest du Japon, fut l'une des premières à accueillir des migrants ayant traversé la péninsule coréenne et les îles d'Asie du sud-est pour constituer une culture unique sur l'archipel nippon. Prise en tenaille entre les grandes provinces de Fukuoka et Nagasaki, et bordée à l'est et à l'ouest par les mers de Chine et d'Ariake, elle est toujours demeurée indépendante et difficile à contrôler du point de vue du gouvernement central. En effet, les chroniques les plus anciennes rapportent que, dès 662 av. J.-C, les habitants - connus sous le nom de tsuchigumo, ou araignées terrestres, du fait de leur buste court et de la longueur de leurs bras et de leurs jambes - étaient une source permanente d'irritation qui nécessita une répression militaire. Les soumettre se révéla difficile, cependant, les tsuchigumo continuèrent à faire parler d'eux jusqu'à au moins l'an 88 apr. J.-C. Leur caractère résolu et indépendant sera une caractéristique permanente des habitants de Saga pendant toute son histoire.
Plusieurs centaines de siècles plus tard, ce même lieu fécond fut l'ultime demeure que se choisit un samouraï retiré du monde, devenu moine bouddhiste zen, pour vivre dans la solitude, la prière et la méditation, et s'interroger sur ce que cela impliquait d'être membre de la classe des guerriers. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Le Hagakure, qui fut écrit au début du XVIIIe siècle, rassemble des préceptes, leçons et épisodes historiques liés à la voie du samouraï. Ce livre fut dicté par un samouraï devenu moine, Tsunetomo Yamamoto, à l'un de ses disciples, Tashiro
Tsuramoto, qui compila les récits de son maître dans quelque onze volumes. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, aucun livre n'a été
condamné avec autant de véhémence que le Hagakure car il serait à l'origine de l'engagement aveugle des jeunes soldats japonais à se précipiter dans la mort plutôt que de connaître le déshonneur de la défaite. Récemment, en 2000, le livre fut encensé par le cinéma dans Gost Dog, la Voie du Samouraï de Jim Jarmusch avec Forest Whitaker.
Hagakure fait partie des grands classiques du bushidô, la voie des samouraïs.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,87
Vendez Hagakure : Ecrits sur la voie du samouraï contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,87, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 261 pages
  • Editeur : Budo Editions (1 septembre 2005)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2846170975
  • ISBN-13: 978-2846170970
  • Dimensions du produit: 21 x 2 x 14,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.797 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

29 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dylan Oasis sur 3 avril 2010
Format: Broché
Et bien voilà une autre version du HAGAKURE disponible en français. Je commente ici la version de chez Budo Editions, troisième édition de janvier 2010 (la première étant de novembre 2005). Traduction par Madame Josette Nickels-Grolier.

Nous avons donc dans cette édition, 250 sections traduites en français. La version anglaise de William Scott Wilson, plus vieille (fin des année 70 il me semble) , en contient 300 sections et l'autre version française des éditions Guy Trédaniel une centaine.

L'original HAGAKURE n'existant plus, il n'existe donc que des copies, avec leurs erreurs, oublis et ajouts. Chaque auteur - anglais, français - s'appuie sur une des copies existantes, d'où les différences parfois. En plus du choix des sections.

Si vous savez de quoi il en retourne, cette version française est à posséder, en plus de la version anglaise - si vous avez la chance de comprendre l'anglais.

Je ne peux rien dire sur la traduction, ne lisant pas le japonais - malheureusement - mais on sent que des choix sont fait par rapport à la version anglaise. Qui a raison, qui a tort....peut importe les mots, l'esprit de l'auteur (réel ?, supposé ?) est là, à travers chaque section. Quelque chose de mystique dans ce livre, ayant traversé le temps et l'histoire. Description des mœurs et des codes d'une caste.

En attendant, qu'un jour peut-être, dans un soucis d'exhaustivité, et par curiosité, une version avec les 1300 sections apparaisse.

«Chaque matin, votre esprit doit recommencer à affronter l'idée que vous êtes déjà mort[...]»
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Daoud Karim sur 24 septembre 2006
Format: Broché
A ceux qui s'attendent à livre un livre sur le samourai en tant que guerrier, et rien que cela, alors vous serez déçu... L'accent est ici plus mis sur l'obéissance et la perfection en tant que serviteur d'un seigneur... Perfection pouvant aller parfois jusqu'à la mort pour ce dernier... Yamamoto insiste sur l'accomplissement du samourai dans son application à toujours faire en sorte de servir au mieux les intérets de son seigneur.

Un livre je pense un peu difficile à cerner pour un esprit occidental, dont les maximes devront etre pensées et pensées encore, tout en les replaçant dans le contexte de cette époque particulière que fut le Japon féodal, aussi bien au niveau des moeurs, qu'au niveau de sa complexité sociale...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Papasam TOP 1000 COMMENTATEURS sur 7 juillet 2011
Format: Broché Achat vérifié
Ce "Hagakuré" est le livre le plus fourni que je connaisse en traduction française : il propose en effet 250 sections des 1300 environ de l'oeuvre originale. Il est à noter que le livre offre une très bonne introduction à l'oeuvre, introduction nécessaire et bien utile pour les lecteurs occidentaux non familiers de la culture japonaise.

Dans cette introduction on apprend que le texte original dicté par Yamamoto Tsunetomo à son disciple Tashiro Tsuramoto n'a pas été retrouvé et que les différents livres qui sortent sous ce titre de "Hagakuré" ont pour sources quelques douzaines de copies, plus ou moins complètes et correctement faites. A cela s'ajoutent, pour les lecteurs non-japonais, les problèmes liés à toute traduction...Il ne faut donc pas s'étonner par exemple que la première phrase d'une des premières sections de cette édition et qui est "J'ai découvert que mourir est au coeur du bushido" se retrouve traduite d'une autre façon, moins pondérée, par "Je découvris que la voie du samouraï, c'est la mort" dans d'autres éditions.

La lecture d'une telle oeuvre n'est donc pas chose aisée. C'est pourquoi on peut conseiller à ceux qui seraient vraiment intéressés par ce sujet de lire le livre de Yukio Mishima intitulé " Le Japon moderne et l'éthique samouraï" ! Ce livre, publié aux éditions Gallimard-Arcades, est peut-être la meilleure introduction possible au Hagakuré : l'auteur japonais n'a cessé de consulter ce livre pendant une vingtaine d'années.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pogyz TOP 50 COMMENTATEURS sur 17 avril 2011
Format: Broché Achat vérifié
Le Hagakure ouvrage de référence pour comprendre (en partie) le peuple Japonais.
Cette édition est particulièrement réussie.
J'avais feuilleté celle tirée du film de Jim Jarmusch "ghost dog", mais elle est sans rapport avec celle de Budo éditions.
Beaucoup moins complète, elle s'attelle plus à prendre les passages les plus significatifs sans apporter beaucoup d'explications.
Or, pour bien comprendre l'esprit de cette œuvre, surtout pour nous occidentaux, il est nécessaire d'avoir une petit "aide" de la part du traducteur et de l'éditeur.
Restitué dans son contexte historique, religieux et moral de l'époque, cela permet de s'adapter à cette lecture.
Car il faut bien reconnaître que le message transposé ici est très loin des clichés orientaux que l'on peut avoir.
Et aussi très éloigné de notre culture judéo-chrétienne...
Comme la vie prévalant sur la mort.
Il ne faut pas voir cet écrit comme étant une ode au suicide stupide, mais des préceptes "définitifs" sur une époque donnée, et un comportement à avoir en toute circonstance.

Le livre en soit est de taille raisonnable pour une lecture aisée, et agrémenté de références et commentaires permettant une compréhension presque facile.

Bien traduit et écrit c'est un livre à recommander pour toute personne curieuse de la pensée Japonaise.

Bonne lecture à toutes et à tous.

Pogyz
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?