Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Handel : Dixit Dominus & Zadok the Priest - Apex
 
Agrandissez cette image
 

Handel : Dixit Dominus & Zadok the Priest - Apex

John Eliot Gardiner & Monteverdi Orchestra
1 janvier 1988 | Format : MP3

EUR 7,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 11,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
6:15
30
2
3:14
30
3
3:03
30
4
2:40
30
5
1:33
30
6
7:21
30
7
4:12
30
8
6:34
30
9
7:05


Détails sur le produit

  • Performers: John Eliot Gardiner & Monteverdi Orchestra
  • Conductors: John Eliot Gardiner & Monteverdi Orchestra
  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 1988
  • Date de sortie: 1 janvier 1988
  • Label: Warner Classics International
  • Copyright: 2002 Warner Classics, Warner Music UK
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 41:57
  • Genres:
  • ASIN: B0025CI7CE
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.195 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

35 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ennis sur 28 août 2007
Format: CD
La discographie du Dixit Dominus est injustement maigre. Composition de jeunesse de Haendel, elle surpasse nombre de ses oeuvres de maturité. C'est un coup de maître, un bijou plein de reflets contrastés. Pour citer deux exemples, le premier mouvement est d'une vigueur extraordinaire, alors que l'avant-dernier mouvement, un bouleversant duo de sopranos, est tout de douceur mélancolique.
Gardiner a enregistré l'oeuvre deux fois. Cette version, la plus ancienne mais toujours rééditée, est la meilleure. Enfin, écrire « la meilleure » ne lui rend pas justice. Elle semble en état de grâce : force, équilibre, nuances, précision, engagement. Tout particulièrement, les choeurs sont hors norme (écoutez notamment les vocalises du Gloria !).
D'autres choix ? Minkowski, mais sa version parfois « précipitée » convainc moins.
Tout autant un disque de référence qu'un cadeau parfait pour un néophyte en musique classique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Thierry B. sur 17 août 2007
Format: CD
Cet enregistrement, qui date du début de la carrière de Gardiner, est une pure splendeur. La vivacité, l'alacrité sont stupéfiantes. Le choeur est parfait, tout comme les solistes. Une merveille !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Thierry sur 29 juillet 2008
Format: CD
chef d'oeuvre absolu de la musique baroque
et magnifiquement enregistré par gardiner et son equipe
-comme presque tous les enregistrements handeliens de gardiner-
rien que pour le duo "de torrente" et la virtuosité du monteverdi choir dans le final !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Carola sur 19 septembre 2009
Format: CD Achat vérifié
Le Dixit Dominus de Haendel est un chef-d'oeuvre de la musique baroque pour choeur à 5 voix. Zadock the Priest est aussi impressionnant, surtout pour son ouverture.
La direction de Gardiner est une référence. Bref, il faut l'avoir dans sa "CDthèque".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jaamuna TOP 100 COMMENTATEURS sur 9 décembre 2012
Format: CD
Je connais et apprécie depuis bien longtemps ce CD du Dixit Dominus et ça me donne envie de dire comment s'est faite pour moi la rencontre avec cette oeuvre car c'est plutôt cocasse.
En ce temps là ... bien des choses n'étaient pas comme maintenant. Ainsi au téléphone on n'était pas en communication avec des robots mais avec une aimable standardiste qui vous mettait en attente avant de passer votre correspondant et une musique, en général du répertoire classique, se faisait entendre pour meubler l'attente. Et c'était le début du concerto n°1 en mi majeur de l'opus 8 baptisé « Le printemps » de Vivaldi dans plus de 90% des cas.

Chez un établissement (en R.P.) qui savait prendre soin de vos noisettes et les restituer aussitôt qu'on en faisait la demande (voyez aussi comme les temps ont changé ...) c'est un morceau vocal de style motet que je ne connaissais pas qui était la musique d'attente. Comme il me semblait intéressant j'avais envie d'en connaître les références. Les employés de cet établissement ne savaient pas et d'ailleurs c'est une musique qu'ils n'entendaient jamais. Comme je suis tenace j'enregistrais cet extrait sur un support bizarre qu'on appelait K7 et je le fis écouter au conseiller vendeur d'une grande enseigne qui me dit tout de suite « c'est dans le Dixit Dominus de Haendel ». C'était l'époque où il y avait des « vendeurs » spécialisés avec une très bonne culture c'est sans doute plus rare maintenant comme quoi là aussi tout change ...
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par HERVÉ Thierry COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURS sur 23 décembre 2007
Format: CD
Alors que certaines aeuvres sont trop enregistrées, d'autres étonnamment, ne le sont presque pas assez. C'est le cas du Dixit dominus, pourtant une pièce maîtresse, mais injustement sous-estimée du répertoire de Haendel. Répartis au sein d'une énergie concentrée, les textes fermes et incisifs ne peuvent dissimuler l'extraordinaire beauté de la partition. Pour la déchiffrer, le « casting » opéré par John Eliot Gardiner est tout simplement sensationnel. Sous sa direction, son effectif s'exprime avec une tension et une vigueur incomparable. C'est un disque beau à en pleurer tant tout y est réfléchi et accompli, chaque note valant son pesant d'émotion. L'échange dissonant du De torrente entre les deux sopranos est tout simplement renversant et laisse des traces dans les esprits. Même s'il ne date pas d'hier, voilà bel et bien un disque au dessus des modes, une référence intouchable. Pour résumer, s'il ne constitue pas un bon choix pour l'île déserte (même si je le vénère, j'en choisirai un qui remonte davantage le moral), c'est selon moi, l'un des dix premiers disques à acquérir pour démarrer une discothèque de qualité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 9 décembre 2009
Format: CD
Handel, le contraire de Bach....Exubérant, démonstratif, tourné vers le Monde..Son oeuvre n'a cependant rien de futile...Elle ne se dilue pas dans l'insignifiance, la démonstration pour la démonstration, le tour de force virtuose...elle garde une sorte de spiritualité qui la protège de certains excès...
La preuve par le "Dixit dominus" et "Zadok the Priest"...puissance vocale, magnificience des couleurs, profondeur de l'exaltation, dextérité de la composition...cela prend parfois des allures vertigineuse en "montagne russe" ("A dextris tuis").
L'interprétation donnée par John Gardiner et le Monteverdi Orchestra est simplement splendide.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique