EUR 39,95 + EUR 2,49 (livraison)
En stock. Vendu par EliteDigital FR

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
dischiniccoli Ajouter au panier
EUR 53,00
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Handel : L'Allegro, il Penseroso ed il Moderato [Import]

George Friedric Handel , John Eliot Gardiner CD
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
Prix : EUR 39,95
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par EliteDigital FR.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Détails sur le produit

  • Chef d'orchestre: John Eliot Gardiner
  • Compositeur: George Friedric Handel
  • CD (1 août 1994)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Import
  • Label: Erato
  • ASIN : B000005E6J
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 96.927 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Allegro, il penseroso ed il moderato - Martyn Hill

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le paradis retrouvé 18 septembre 2005
Format:CD
Il fut un temps où, en France, on s'intéressait aux auteurs anglais. Chateaubriand n'a-t-il pas traduit "Le Paradis Perdu" de John Milton, l'auteur de L'Allegro, et du Penseroso, oeuvres largement inconnues (ou méprisées), écrites en 1632 et publiées en 1645.
En 1740, Charles Jennens, complice de Haendel, va associer les caractères de ces deux personnages, ajouter un troisième larron, Il Moderato, et lui livrer la matière de cette ode pastorale, forme musicale encore inédite. Haendel s'est donc pris au jeu d'une restitution du cadre bucolique, et des penchants opposés de ces "héros", en mettant en musique un texte dont (chez nos critiques) il est habituel de se moquer : trop lénifiant, et surtout trop moralisateur... le pire des crimes.
Pourtant, en y regardant bien, avec les yeux désabusés de notre époque, il ouvre des perspectives plutôt philantropiques et nous livre une vision, certes idéale, mais au combien apaisée, sereine, et positive du monde.
Il faut dire que la musique de Haendel, place l'auditeur dans une disposition d'esprit propice à la méditation et à l'équanimité. Si "toute joie dans ce monde est éphémère et transitoire, artificielle et imparfaite", ici le bonheur de l'écoute est durable, réel, et... parfait. Ce qui n'est pas exempt de quelque mélancolie. Pour les coeurs secs peu enclins aux épanchements, ne manquez pas "These pleasures, Melancholy, give...". La voix de Patrizia Kwella (soprano), le Monteverdi Choir, et l'English Baroque Solists de Gardiner, peuvent vous changer, définitivement, la vie. Le bonheur existe bien, il suffit d'écouter Haendel... en lisant Milton.
RG-2005-09
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une des plus profondes oeuvres de Haendel 12 mai 2010
Par Jean René TOP 100 COMMENTATEURS
Format:CD
je souscris aux commentaires élogieux déjà faits sur cette très belle oeuvre qui est toute particulière dans la production de Haendel. Bien loin du fracas tonitruant des royal fireworks et de la pompe de water music, nous avons ici une méditation profonde et sereine. Basée sur des poèmes de Milton déjà anciens de plus d'un siècle lorsque Haendel en écrit la musique, cette ode pastorale me frappe par son caractère totalement anglais et ses accents qui parfois évoquent la musique de Purcell: double volonté d'archaïsme, pour se placer en cohérence avec l'esprit des textes, et d'anglicisme, d'anglicité si j'ose dire; c'est parfaitement logique s'agissant de mettre en musique un grand classique de la littérature anglaise pour un public lettré anglais, mais admirons la performance de la part d'un natif de Hanovre qui parla toujours dit-on la langue de sa patrie d'adoption avec un assez fort accent allemand.
Excellente interprêtation toute en finesse, sans excès "baroqueux" qui seraient ici déplacés, servie par d'excellents chanteurs et des instruments d'époque. Tout amateur de Haendel se doit de la connaître.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Le roi absolu, Haendel! 24 juillet 2013
Format:CD|Achat vérifié
L'oeuvre de Haendel se passe de commentaires, une merveille mélodique et un art consommé, Haendel est l'un de mes compositeurs préférés et je ne me permettrai pas de juger de son oeuvre qui est un "chef d'oeuvre"! Je ne peux que parler de l'interprétation. Une belle prise de son, une direction propre, mais froide de Gardiner, une distribution correcte, c'est à dire, avec de de belles voix, mais rien de transcendant non plus. C'est un très beau travail, mais ce n'est pas enthousiasmant! Pas une note de travers certes, mais pas un éclat non plus! Cependant, je l'écoute sans déplaisir, bien que je préfère de loin l'enregistrement des Arias de Haendel par Rollando Villazon, là, on rend ses lettres de noblesse à Haendel, qui est tout de même l'un des lus italiens des compositeurs anglais! Pourquoi enregistrer des oeuvres de cette envergure avec des chanteurs si lisses?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
10 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable 21 janvier 2001
Format:CD
Indispensable si vous appréciez Gardiner, ou si vous appréciez Handel ou si vous appréciez la musique baroque ou si tout simplement vous appréciez la musique classique. Le chef, les solistes, les instrumentistes et les choristes sont inspirés par l'une des oeuvres les plus subtiles et des plus belles de Handel (lui a dû être inspiré par le livret !!). Impossible de s'en lasser.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?