undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Plus d'options
Handel: Messiah (extracts)
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Handel: Messiah (extracts)

28 novembre 2005 | Format : MP3

EUR 5,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:45
30
2
2:49
30
3
5:36
30
4
4:08
30
5
4:29
30
6
5:00
30
7
3:08
30
8
11:47
30
9
3:57
30
10
1:29
30
11
1:50
30
12
3:57
30
13
6:33
30
14
8:47
30
15
7:11
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 2 juin 2008
  • Date de sortie: 28 novembre 2005
  • Label: Virgin Classics
  • Copyright: (C) 2004 EMI Records Ltd./Virgin Classics
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:14:26
  • Genres:
  • ASIN: B0023CWSYE
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 258.906 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Téléchargement MP3
Parallèlement à son extraordinaire intégrale des cantates de Bach, Suzuki explore avec bonheur le répertoire religieux marquant de la période baroque (de somptueuses Vêpres de la Vierge de Monteverdi, notamment!). Sa version du très fameux Messiah de Händel déroute d'abord. Version à la fois opulente par la beauté des couleurs orchestrales et chorales (comme toujours chez Suzuki), cette version est débarrassée de tout effet dramatique déplacé, privilégiant, notamment à travers des tempi plutôt lents, l'expression d'une grande foi qui transparaît dans chacun des mouvements, ciselés dans les moindres détails. Certains solistes peuvent, ici ou là, un peu décevoir (David Thomas, un peu fatigué, mais qui a toujours ce timbre magnifique), d'autres émerveiller (prodigieux Yoshikazu Mera), mais la précision et les couleurs du choeur et de l'orchestre sont extraordinaires.
On ne goûte pleinement cette superbe lecture qu'après quelques auditions: on ressent alors un bonheur immense, et on redécouvre avec émerveillement et respect cette oeuvre trop souvent interprétée avec une surenchère "opératique" parfois déplacée. Merci, M. Suzuki, pour cette lecture magnifique et d'une rare intensité!
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique