EUR 12,70
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Hannah Arendt et la tradi... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,94 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Hannah Arendt et la tradition juive : Le judaïsme à l'épreuve de la sécularisation Broché – 25 avril 2003


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 25 avril 2003
"Veuillez réessayer"
EUR 12,70
EUR 12,00 EUR 19,02

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

À la différence d'Emmanuel Lévinas qui ne cesse dans son oeuvre de méditer la tradition hébraïque, Hannah Arendt n'en appelle pas à une source juive. Ne reniant pas sa judéité, elle indique pourtant en 1963 que « s'il fallait que je sois venue de quelque part, c'est de la tradition allemande ». Tout est-il dit dans cette affirmation? Non. Le monde séculier, ou monde politique de la cité de tous, est certes l'horizon de la pensée de Hannah Arendt, mais ce monde séculier et politique est vu à partir d'une sensibilité juive marquée par les impasses et les désastres qu'ont connus les juifs. Relisant Hannah Arendt, Martine Leibovici s'attache alors à montrer ce qu'est le monde pour la tradition juive. Dans l'histoire européenne, le judaïsme n'a pas exercé le pouvoir politique. Pour lui, le monde politique et séculier est extérieur, référé à la Grèce et marqué par la tradition chrétienne, notamment le conflit de la Cité de Dieu et de la Cité terrestre cher à saint Augustin auquel Hannah Arendt avait consacré sa thèse de doctorat et qui se tient aussi derrière la sécularisation moderne. Au gré de la relecture d’Arendt, c'est finalement la question de la signification du politique dans le monde moderne qui est posée. Oscillant entre impossible restauration d'une tradition, certaines formes de sionisme, les ambivalences du messianisme et le risque d'une assimilation ou d'une dissolution, le judaïsme relance à sa manière une question qui concerne chacun dans la modernité séculière affirmée à partir des Lumières européennes. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Biographie de l'auteur

Martine Leibovici est maître de conférences en sciences politiques à l'Université de Paris XIII-Villetaneuse. Spécialiste de la pensée d'Hannah Arendt, elle a publié Hannah Arendt, une Juive et Hannah Arendt chez DDB.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,94
Vendez Hannah Arendt et la tradition juive : Le judaïsme à l'épreuve de la sécularisation contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,94, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?