undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles6
4,2 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 avril 2013
Voici un ouvrage de chercheur sur une thématique sociologiquement minorée voire ignorée. Le livre ravira les amateurs de hard rock ou métal, car il a l'avantage de coupler une analyse musicale assez pointue à une analyse sociologique salutaire et primordiale pour appréhender et comprendre le sujet.
Dans un style abordable et agréable, truffé de références, l'auteur nous invite à voyage au coeur du métal, axant sa réflexion sur les genres, les codes, les normes, les stéréotypes, les styles, le classement. Bref, nous sommes en présence d'un travail sociologique d'excellente facture relatant un phénomène complexe, même si l'on aurait apprécié parfois un peu plus de passion et un peu moins de catégorisations.
C'est un livre de référence sur le sujet.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2013
Le terme générique metal désigne une multitude de genres et de sous-genres musicaux issus de l’appariement du hard rock et du heavy metal. Il résulte d’une agrégation sémantique consécutive de l’érosion et de l’interpénétration de ces termes au cours des années 1980. Leurs modèles canoniques, respectivement représentés par les groupes Led Zeppelin et Black Sabbath, se sont progressivement dilués sous l’effet d’une filiation particulièrement effervescente et féconde : black, thrash, doom, progressive, crossover, death, hardcore, gothic, sludge, néo, etc.

Ce livre retrace tout d’abord l’histoire de cette multitude de genres. Il présente ensuite une vision élargie de son environnement culturel ou l’on voit se dessiner une pluralité de rapports d’influence avec d’autres disciplines artistiques telles que la littérature, le cinéma, la bande dessinée, la photographie ou l’art graphique.

Si un certain nombre d’éléments permettent de penser que le metal tend à se démocratiser et à être reconnu pour sa valeur artistique et culturelle, il n’en est pas moins l’objet d’un certain nombre de critiques, résultant de représentations sociales quelquefois très négatives. Lui est ainsi reproché d’avoir des propensions au machisme, à la violence, au satanisme, à inciter au suicide ou encore de nourrir des accointances avec l’extrême-droite.

Fondés ou non, ces griefs et leurs conséquences seront analysés et discutés. Après ce tour d’horizon, l’auteur propose de recentrer le regard sur la manière dont la France a été traversée par ce phénomène. L’occasion d’aborder la constitution du monde du metal français à travers ses groupes, ses labels, ses concerts et festivals ou ses médias spécialisés. L’observation s’affinera encore davantage par la description des conditions de la pratique d’un échantillon d’amateurs de metal.

Une démarche permettant de mettre en lumière l’attachement individuel ou collectif au metal, tout en dégageant les implications artistiques, économiques, affectives ou sociales qui leur sont indissociables. En situant ses analyses tour à tour à un niveau international, national, puis local, cet ouvrage dresse concrètement le premier portrait sociologique du monde du metal hexagonal.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2013
Un mot tout d'abord pour dire mon complet désaccord avec le commentaire de Djamal, dont les allégations sont totalement infondées. Alors que j'avais par moi-même abordé le metal par les genres les moins puristes et pour ainsi dire par la marge (post-metal, indus, gothique, dark ambient), j'ai trouvé dans l'ouvrage de Fabien Hein les éléments de génèse et d'historique des différents courants du metal, ce qui m'a permis de découvrir les grandes périodes et les grandes figures du genre. Les indications discographiques traitent de façon équilibrée les groupes phares et des courants dérivés. On y trouve Metallica mais aussi Botch, Darkthrone et Converge, Neurosis et Ministry. La première partie du livre consacrée aux styles de metal, combinée avec les sites web metal et la presse spécialisée (Metallian, Hard Rock, Rock Hard) fournit des informations essentielles au mélomane metalleux à l'esprit ouvert, la seconde partie consiste en une analyse sociologique s'appuyant sur un échantillon régional, certes, mais très documentée et d'un apport des plus intéressants. En ce qui me concerne le livre de Fabien Hein est un ouvrage de référence incontournable.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2015
Excellent ouvrage documentaire tirant vers l'étude sociologique. L'auteur, métalleux lui-même, applique une vraie méthodologie, proche d'un travail universitaire. Il est à la fois acteur et observateur précis. Les références et notes en bas de page sont légion. Passionnant pour celui qui veut consulter une monographie du metal moderne et comprendre les différentes ramifications qui font la richesse de cette musique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2007
Ce livre est indispensable non seulement pour les amateurs de ce style mais aussi pour les néophytes. Pour une fois que quelqu'un d'intelligent aborde un style de musique aussi difficile. Tout est là !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2007
aussi pertinent qu'un reportage de M6, ce livre très mal documenté n'apprend absolument rien sur le courant musical qu'il prétend présenter. Les principaux acteurs historiques des différentes scènes ne sont même pas mentionnés, l'auteur qui de toute évidence ne maîtrise pas son sujet s'attarde sur des épiphénomènes sans interêt et le lecteur, s'il ne connait pas déjà cette scène musicale, est au final très mal informé. Un ouvrage qui manque cruellement de profondeur
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)