Harry Potter and the Half-Blood Prince (Book 6) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 30,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Harry Potter, volume 6: Harry Potter and the Half-Blood Prince (Anglais) Relié – 16 juillet 2005


Voir les 39 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié, 16 juillet 2005
EUR 30,00
EUR 13,00 EUR 0,13
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 21,37 EUR 0,79
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,95 EUR 0,77

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Harry Potter, volume 6: Harry Potter and the Half-Blood Prince + Harry Potter and the Order of the Phoenix (Book 5) + Harry Potter, volume 7: Harry Potter and the Deathly Hallows
Prix pour les trois: EUR 73,98

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Revue de presse

July 25, 2005
'Harry Potter And The Half-Blood Prince': The Kirkus Review
Review Date: JULY 25, 2005
Category: NONE
Classification: ONLINE EXCLUSIVE
Revealed at last–now that the fog of whipped-up anticipation, secrecy, hints, threats, news stories of legal action, wild speculation, midnight-oil-burning and marketing smoke is thinning–the penultimate Potter sequel delivers, as have its predecessors, a tale worth the wait. Readers who felt a bit hammered by the adolescent rage coloring Harry Potter and the Order of the Phoenix (2003) will be relieved to find that Rowling has returned to the lighter tone of earlier episodes, though properly portentous events do swirl in the background, and, as promised: There Is a Death.

Harry enters his sixth year at Hogwarts knowing that he has a pivotal role to play in the now-open war against Voldemort, sure that Draco Malfoy is up to something, and more than a little conflicted by his attraction to Ginny Weasley, sidekick Ron's suddenly not-so-little sister. Harry's relationship to Dumbledore is entering a new phase, too, as under the kindly old wizard's direct guidance, he begins taking trips through a series of magically preserved memories to explore his archenemy's parentage and character.

Meanwhile, Harry's glee at getting a leg up in Potions class thanks to a heavily annotated old textbook that once belonged to a mysterious “Half-Blood Prince” rivals his discomfort at being caught between Ron and Hermione, who are going through a rocky patch, and the horror of discovering that his new Defense Against the Dark Arts instructor is none other than hated, hateful Severus Snape. How could Dumbledore possibly insist, as he repeatedly does, that Snape is a trustworthy ally?


While charting teenage infatuations and friendships with a wry wit that occasionally tumbles into outright merriment, Rowling tucks in several revelations (notably, the secret to Voldemort's seeming immortality), adds a dash of sympathy for Malfoy (of all people!), who does indeed turn out to be part of an ugly scheme, and further develops Snape's role as a pivotal character. Then, after a heartrending test of Harry's loyalty to Dumbledore, Rowling propels the plot to a climax that is–thanks to artful pre-pub preparation–tragic, but not uncomfortably shocking. This newest excursion into the Potterverse will leave readers pleased, amused, excited, scared, infuriated, delighted, sad, surprised, thoughtful–and likely wondering where Voldemort has got to, since he appears only in flashbacks. There's no doubt, however, that he'll figure prominently in what promises to be a spectacular finish.

SLJ 8-05
ROWLING, J. K. Harry Potter and the Half-Blood Prince. illus. by Mary GrandPré. 672p. Scholastic/Arthur A. Levine Bks. 2005. Tr $29.99. ISBN 0-439-78454-9; PLB $34.99. ISBN 0-439-78677-0. LC 2005921149.
Gr 5 Up–Opening just a few weeks after the previous book left off, the penultimate entry in the series is, as the author foretold, the darkest and most unsettling yet. The deeds of Voldemort's Death Eaters are spreading even to the Muggle world, which is enshrouded in a mist caused by Dementors draining hope and happiness. Harry, turning 16, leaves for Hogwarts with the promise of private lessons with Dumbledore. No longer a fearful boy living under the stairs, he is clearly a leader and increasingly isolated as rumors spread that he is the “Chosen One,” the only individual capable of defeating Voldemort. Two attempts on students' lives, Harry's conviction that Draco Malfoy has become a Death Eater, and Snape's usual slimy behavior add to the increasing tension. Yet through it all, Harry and his friends are typical teens, sharing homework and messy rooms, rushing to classes and sports practices, and flirting. Ron and Hermione realize their attraction, as do Harry and Ginny. Dozens of plot strands are p
--Ce texte fait référence à l'édition Relié .

Présentation de l'éditeur

It is the middle of summer, and there is an unseasonal mist pressing against the windowpanes. Harry Potter is waiting nervously in his bedroom at the Dursleys' house in Privet Drive for a visit from Professor Dumbledore himself. One of the last times he saw the Headmaster was in a fierce one-to-one duel with Lord Voldemort. Why is the Professor coming to visit him now? What is it that cannot wait until Harry returns to Hogwarts in a few weeks' time? Harry's sixth year at Hogwarts has already got off to an unusual start, as the worlds of Muggle and magic start to intertwine..


Détails sur le produit

  • Relié: 608 pages
  • Editeur : Bloomsbury Publishing PLC; Édition : First Edition (16 juillet 2005)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0747581088
  • ISBN-13: 978-0747581086
  • Dimensions du produit: 12,9 x 5,1 x 19,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (39 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.221 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Joanne Kathleen Rowling a grandi en Angleterre où elle est née en 1965. Elle commence à imaginer la saga Harry Potter dès la fin des années 90, après ses études de lettres. Si J.K. Rowling achève le premier tome de la série en 1993, Harry Potter à l'école des sorciers n'est publié qu'en 1997 par Bloomsburry en Angleterre, puis en 1999 par Gallimard en France. Les prix littéraires remis aux premiers tomes, et surtout le formidable bouche à oreille des cours de récréation font de Harry Potter un sorcier mondialement connu. Le septième et dernier volume de la série est paru en 2007. Auteur d'un phénomène éditorial inédit qui bouleverse tous les repères de la littérature jeunesse, JK Rowling a vu son œuvre récompensée par le Prix Andersen en 2010.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bluelarksong TOP 1000 COMMENTATEURS sur 10 novembre 2005
Format: Relié
même si j'avoue volontiers que c'est sûrement la fan qui parle plutôt que la lectrice avertie !
J'avais trouvé le tome 5 plutôt bavard et assez plat, The Half-bloof Prince renoue pour moi avec la qualité offerte par la Coupe de feu, mon tome préféré à ce jour.
C'est clair, on est loin des confrontations annuelles et spectaculaires offert par les premiers opus... Pour moi c'est plutôt logique, Harry a grandit, ses préoccupations, ses actions et ses choix sont désormais plus mûrs.
Ce tome fait, en réalité, la part belle au dévoilement des causes même de l'histoire : pourquoi Harry, pourquoi un sorcier talentueux mais torturé est devenu Lord Voldemort (on apprend beaucoup sur son passé), et même le personnage de Rogue (Snape en anglais) commence à montrer son vrai visage.
J'ai lu le livre en quelques heures : je ne m’y connaît pas suffisamment bien en grammaire anglaise pour critiquer comme beaucoup le style de JKR, je peux dire en tout cas qu'il écrit dans un anglais très accessible et que l'intrigue reste pour moi très bien "ficelée".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par carid sur 12 août 2005
Format: Relié
Ceux qui comme moi aiment harry potter essentiellement pour la psychologie des personnages ne seront pas déçus avec ce sixième tome. Rowling a en effet décidé de privilégier cet aspect pour reléguer l'action (qui reviendra sans doute dans le 7) en second plan. Ce livre est noir, poignant, formidablement bien écrit et on se surprend à ressentir des émotions extrêmes en le lisant. A la fin, si une réponse a une question essentielle est enfin apportée, on reste avec de nouvelles interrogations et l'impatience d'avoir le tome 7 dans les mains pour la dernière ligne droite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pol Macqueron TOP 500 COMMENTATEURS sur 23 juillet 2005
Format: Relié
Harry Potter 6 est un bon livre, un très bon livre... Voilà ce qu'il faut commencer par dire, ne serait-ce que pour déplaire aux critiques qui ont pu être faites aux quatre coins de la planète.
Sans vouloir déflorer quoique ce soit de l'intrigue, il faut bien avouer que le livre s'enfonce progressivement dans une noirceur assez extrême. Mais cela lui va bien. L'intrigue principale prend son temps et les scènes d'action sont assez rares, Rowling a voulu privilégier l'ambiance et grand bien lui en a pris. Elle évite ainsi la redite avec les précédents, et situe son nouvel opus à un niveau supérieur au précédent (un tout petit peu décevant), quoiqu'inférieur au volume 4 (jusqu'ici le meilleur).
Mais cependant, le suspens est encore de mise, et inutile de préciser que nombre d'informations sont données permettant des rebonds plus ou moins attendus, mais fixant les bases pour la suite.
Car oui, il ne faut pas oublier, HP6 n'est que le début du volume 7, de la fin. On pourra d'ailleurs voir que les 3 premiers volumes formaient une véritable trilogie à part entière aux accents un peu pop, les volumes 4-5-6 une nouvelle trilogie aux accents plus noirs et plus ambiants, le tout permettant d'ouvrir le volume 7 qu'on espère être une apothéose.
En tout cas, se priver de lire HP6 serait tout à fait dommage tant le bonheur de lire est sans cesse activé par l'imagination de Rowling.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Relié Achat vérifié
ce commentaire s'adresse aux versions brochée souple et reliée rigide des éditions Bloomsbury de 2005 présentant le sixième épisode de la célèbre série mettant en scène le petit sorcier anglais;dans cet opus, on ne retrouve pas, comme d'habitude, Harry aux prises avec son affreuse famille adoptive; nous sommes toujours au cours des vacances d'été mais Harry est dans Londres pour un rendez vous avec Dumbledore; une catastrophe due aux dementors survient et tue tragiquement des muggles; Dumbledore lui fait connaitre un de ses anciens amis qui sera a Poudlard où l'on retrouve la plupart des professeurs; cet épisode, qui permet de comprendre qui est ce prince de sang mele qui finit par tuer Dumbledore est donc fondamental dans l'épopée; la version souple en papier recyclé suffira largement en étant tout de même plus lisible que la version poche tandis que l'édition reliée conviendra mieux aux collectionneurs; l'anglais est abordable avec un bon dictionnaire pour vérifications; un bon moyen de se mettre à l'anglais pour de nombreux fans français qui connaissent déjà l'histoire par coeur
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
45 internautes sur 60 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jade sur 18 juillet 2005
Format: Relié
Harry Potter and the half blood prince est enfin arrivé!!
Lu en une soirée, dévoré conviendrait meme mieux...Car oui, le livre se lit sans difficultés d'une seule traite, et maintient un certain rythme pour nous mener jusqu'à une fin de 100 pages particulièrement hallucinante.
Le problème, pourtant, est juste là.
Qu'est il donc arrivé à JK Rowling?? Aurait elle perdu son talent? Attention je ne parle pas de l'histoire en elle même, qui est rondement menée...Je parle tout bêtement de...grammaire!!!L'écriture de JKR a changé, là ou avant tout était coups d'éclats et forte structure, nous avons maintenant une écriture générale plutôt forte mais mal éditée et avec des redondances parfois tellement évidentes que j'en étais à me demander si elle s'était relue!!! Bien sur cela ne concerne pas tout le livre, mais certains passages suffisent à se poser des questions cependant...
Après avoir passé ce choc initial un peu décevant, je dois admettre que le coté plutôt calme de ce volume a quelque chose d'attrayant. Il est évident que JKR a préféré faire un livre de transition pour nous mener au dernier tome, et cela implique moins d'action, et plus de discussions et de données sur les personnages, le passé des uns ou le futur des autres, etc...On y perd en magie ce que l'on gagne en profondeur de développement de personnages, choses que les fans des premiers livres qui ont dejà lu ce nouvel opus ont tout de suite commencé à critiquer.
Effectivement tout n'est pas toujours bien amené...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?