Head Down (Vinyle) a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 5,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Head Down (Vinyle)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Head Down (Vinyle)

CD inclus dans notre offre Bon plans*

Prix conseillé : EUR 18,00
Prix : EUR 16,09 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,91 (11%)
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
8 neufs à partir de EUR 16,09 1 d'occasion à partir de EUR 31,83
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Rival Sons

Discographie

Image de l'album de Rival Sons

Photos

Image de Rival Sons

Biographie

Rival Sons biography 2014
Jay Buchanan – vocals
Scott Holiday – guitar
Dave Beste – bass
Michael Miley – drums
New album Great Western Valkyrie is out June 9 UK/June 6 EU
‘Fizzing with freshness’ - BBC
‘Sunkissed psychedelia and irresistible hooks, with the band’s soul, funk and blues influences thrust joyously to the fore... ... Plus de détails sur la Page Artiste Rival Sons

Visitez la Page Artiste Rival Sons
9 albums, 49 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Head Down (Vinyle) + Great Western Valkyrie + Pressure & Time
Prix pour les trois: EUR 46,07

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (12 septembre 2012)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Earache
  • ASIN : B00829GG7M
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 22.558 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Description du produit

Après avoir créé la surprise il y a tout juste un an avec l'album "Pressure and Time', les Rival Sons sont de retour avec Head Down un nouvel opus étonnant par son originalité tout en étant toujours imbibé de la sueur d'un Led Zeppelin, Cream ou The Who. Les Californiens savent de quoi ils parlent, tout est impeccable, riffs directes et précis, effets de son aux bons moments, wah-wah juste ce qu'il faut, bref du grand art Head Down nous permet d'effectuer un voyage dans le temps grâce à un Rock furieusement Groovy à tendance psychédélique et toujours actuel pour l'amateur de qualité. Une vraie pépite d'or qui se déguste avec délectation du début à la fin Les californiens ont véritablement franchi un cap et partent maintenant à la conquête du monde !

Critique

Les Californiens de Rival Sons oeuvrent dans un rock blues qui se souvient que le rhythm 'n' blues et la soul sont aussi ses parents. Pour faire bonne mesure, ils n'omettent pas en grands fans de Led Zeppelin d'y apporter une touche de folk. Il est clair que l'on parle ici exactement du même type de rock classique que celui pratiqué dans les années soixante et soixante-dix du siècle passé.

La force de Rival Sons c'est à l'instar de The Answer ou Band of Skulls, d'arriver à apporter une note personnelle à ce qui ne pourrait n'être que pâle copie. Il faut dire que le quatuor de Los Angeles (Californie) a tout pour lui. A commencer par la dégaine de ses membres, tout droit sortis des fantasmes rock des plus belles années. Le chanteur chevelu Jay Buchanan, apporte en plus d'une voix épatante, le charisme nécessaire en devant de scène. On devine d'ailleurs sans peine une habileté scénique chez ses lascars, affûtée au contact d'Alice Cooper, AC/DC, ou Judas Priest.

Enregistré à Nashville (Tennessee) qui n'est pas Music City pour rien, Head Down offre bien le cocktail promis. Surtout, il donne envie de le lamper à pleines rasades, tellement Rival Sons fait bien le boulot. Croisement subtil entre Paul Rodgers et Robert Plant, Jay Buchanan porte haut un titre comme « Jordan » où il pleure et gémit comme l'homme de « Dazed and Confused ».

Avec « True » et « Nava », Head Down possède deux respirations folk qui l’aèrent plaisamment. Rival Sons se fend même d'un titre de huit minutes avec « Manifest Destiny, Part. 1 » aux accents stoner. Il est par contre un peu gâché par « Manifest Destiny, Part. 2 » qui tourne un peu trop à la jam session échevelée. Le seul reproche qui peut être fait à Rival Sons, c'est de n'avoir pas su élaguer quelques titres passables (« Until the Sun Comes »). Pour le reste, tout est parfait.

François Alvarez - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par HRS VOIX VINE le 26 septembre 2012
Format: CD Achat vérifié
Que voilà un coup finement joué, un album qui ratisse large ! Les titres s'enfilent comme des perles sur un collier. Rien n'a été négligé, ni laissé au hasard : l'ouvrage est parfaitement calibré pour faire un top. Le hard rock pur et dur laisse la place à une gamme de titres pouvant séduire un public plus étendu. Bien sûr, ils gardent le son qui a fait le succès du premier album, mais que dire des morceaux plus proches des Stones ou des Kinks que sont « You want to » et « Until the sun comes » ? Du blues-slow « Jordan » idéal pour six minutes de danse intime ? De l'instrumental apaisant qu'est « Nava » ? Et de l'hymne à l'amour final qu'est « True » ?
Rival Sons vous a sorti un grand disque qui démontre que son talent ne se limite pas à un genre stéréotypé définitif et qu'ils savent faire bien d'autres choses que ce que tout le monde pouvait croire (comme les Scorpions par exemple).
Evidemment, il vous reste quelques titres bien calibrés dans le style maison connu comme « Keep on swinging » qui ouvre le bal, « Wild animal », « Run from revelation » un blues électrique, « All the way » et son riff imparable, etc.

Bravo !

Prochaine étape obligée : voir Rival Sons sur scène dès que possible.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-Pierre MONDEIL TOP 100 COMMENTATEURS le 13 décembre 2012
Format: CD
Acheté sur la foi d'une navigation hasardeuse et sur la lecture fortuite des sept commentaires précédents, je confirme le caractère exceptionnel de ce CD d'un groupe qui m'est tolalement inconnu. Cinquante ans de culture rock et tomber sur cela : un truc génial qui mêle un son "american psyche-garage 60/70" (avec ce qu'il faut de saturation, de fuzz, d'effets tournants, de folie) et une écriture "english pop/rock" (avec ce qu'il faut d'évidence savante, de hook accrocheur et de rupture de ton). Assurément, ces quatre là ont le son et la grâce. L'image sonore est magnifiquement définie et c'est un plaisir de jouer fort, très fort même, pour déguster toutes ces superbes parties de guitare. Et je ne vous dis rien du chant et de la voix du chanteur (Robert PLANT, Ian GILLAN et quelques autres ne sont pas loin mais aussi David SURKAMP de Pavlov's Dog sur la plage 13). Si j'osais une analogie, on dirait le chef-d'oeuvre inconnu des Pretty Things... Mais aussi riche en références trompeuses soit-il, ce disque est avant tout un brûlot original.

Au surplus, l'album est enregistré à Nashville. L'amateur de country que je suis ne peut que se réjouir : le meilleur disque de rock que j'ai entendu cette année, vient de la Mecque du country business. Une ville qui prétend, par ailleurs, être la capitale de la musique. CQFD.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francis Martin le 27 octobre 2012
Format: CD Achat vérifié
Magnifique. Cet album est une petite merveille. Totalment ignoré par la presse française. Seul Francis Zegut joue un titre de l'album pour le moment...On mesure le décalage de nos médias français. La presse anglaise de son côté fait l'éloge de cet album. C'est mérité. Un croisement entre Led Zeppelin, Free, La Soul 60s Atlantic, et les songwriters actuels (un titre rappelle un peu Antony & the Johnsons). Vintage mais pas passéiste, l'album fait mouche. Chaque titre est différent. Le chanteur possède plusieurs "voix". Peut être le nouveau Robin Zander pour cette capacité à changer d'intonation sur chaque titre (pas le même timbre que Robin attention). En tout cas ce disque est celui de la maturité pour Rival Sons. Un must de 2012.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jimmy Charb le 18 avril 2013
Format: CD Achat vérifié
Tout a été dit ou presque sur ce groupe californien et je partage les avis élogieux mis sur la toile. Je ne vais pas proposer une analyse de plus mais simplement faire part de mon enthousiasme ! Et il est immense... J'ai eu la chance de les voir en concert et c'est encore plus fort que sur disque. Pourtant ce "Head Down" est absolument grandiose (encore meilleur que le déjà excellent "pressure and time"). Il m'a procuré des émotions et un choc qui m'ont rappelé ma 1ère écoute, il y a maintenant plus de 30 ans, du Led Zeppelin II. C'est dire à quel niveau je place ce disque. Je confirme que le chanteur est bien un mélange de Robert Plant et de Jim Morrison : il est littéralement habité, capable de tout chanter et possède une voix totalement envoûtante... Le guitariste a un super feeling et il sait toujours trouver le son et la note juste, la rythmique est du très haut niveau,etc.. Il n'y a aucun temps mort, que des morceaux géniaux, qui vont du blues le plus pur au folk style "going to california" en passant par du hard rock incomparable à l'heure actuelle (c'est à dire encore plus fort que les 2 premiers Black Country Communion). J'attends avec impatience leur prochain disque et passage en France !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sgt_Barnes le 26 septembre 2012
Format: CD
Depuis quelques années, il y a une scène "revival" qui émerge sérieusement: Wolfmother, The Answer, Black Country Communion, The Parlor Mob... Des groupes inspirés par le hard rock des années 60/70 et influencé, entre autre, principalement par le grand Led Zeppelin.
En 2011, Rival Sons rejoignait cette scène avec leur album Pressure and Time, excellent disque, avec un feeling et une production très proche des 70's. Malgré tout, l'élève ne rivalisait pas avec ses ainés de la grande époque.
Avec Head Down, c'est une toute autre affaire. Rival Sons rentre alors dans la cour des grands. Chaque titres possèdent une force, une identité qui lui est propre et procure un plaisir d'écoute jubilatoire. Le duo Jay Buchanan & Scott Holiday emporte tout sur son passage.
Il ne s'agit plus à présent de potentiel que l'on devine ou bien même d'un disque qui ferait référence au passé, non. Il s'agit là de Rock avec un grand R, celui de l'urgence, de la passion et de l'amour.
Head Down est de la trempe de LA Woman, IV, Let it bleed. Énorme.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?