Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
All Hell Breaks Loose
 
Agrandissez cette image
 

All Hell Breaks Loose

27 mai 2013 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,79 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:15
30
2
4:08
30
3
4:43
30
4
4:02
30
5
3:06
30
6
4:11
30
7
4:15
30
8
4:15
30
9
3:05
30
10
3:39
30
11
6:15
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 27 mai 2013
  • Date de sortie: 27 mai 2013
  • Label: NUCLEAR BLAST RECORDS
  • Copyright: 2013 Nuclear Blast GmbH
  • Durée totale: 45:54
  • Genres:
  • ASIN: B00CXU80GG
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.725 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
8
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 5 juin 2013
Format: CD Achat vérifié
De la tétrachiée de groupes s'inspirant plus ou moins directement du son et de la manière du plus grand groupe irlandais de tous les temps, j'ai nommé Thin Lizzy, Black Star Riders est sans doute le plus légitime déjà parce que, connu comme le tribute band officiel du combo de feu Phil Lynott dont il emprunte le nom lors de tournées nostalgisantes avec l'assentiment des légataires patrimoniaux, il connait la démarche par caeur, ensuite parce que Scott Gorham, 12 années soliste aux côté de l'irlando-brésilien bassiste/chanteur, en fait partie... Ce n'est pas rien.

De fait, s'il n'y avait eu l'honnêteté et la pudeur de musiciens tenant chèrement à l'héritage de la formation originelle, c'est sous le nom de Thin Lizzy qu'All Hell Breaks Loose serait arrivé dans les bacs. On ne les remerciera jamais assez d'avoir eu la délicatesse de na pas céder aux sirènes d' exécutifs qu'on imagine plutôt chaud à lancer un album vendu d'avance même en cas de cagade artistique.

Ce qu'All Hell Breaks Loose n'est pas. Efficace, racé c'est un album de hard'n'heavy à la manière de Thin Lizzy, pas le moindre doute là dessus, et qui convainc plus souvent qu'il n'irrite. Certes, Ricky Warwick (ex-The Almighty), malgré son bon timbre rocailleux et ses salutaires efforts, n'est pas Phil Lynott, l'élément soul, composante fondamentale, est ici absent.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Voodoo TOP 500 COMMENTATEURS le 31 mai 2013
Format: Album vinyle Achat vérifié
Né des cendres d'un Thin Lizzy Live, il est certain que le hard-rock des Black Star Riders ne tiendrait pas sans les solides fondations de Philip Parris Lynott.
Les BSR qui ont bien fait de s’attribuer un nouveau patronyme, surtout que depuis la dernière incarnation live de Thin Lizzy, Darren Wharton et Brian Downey ont quitté le groupe, laissant les deux nouveaux leaders Ricky Warwick et Scott Gorham piloter ce projet. Alors si de nombreux clins d’œil à Thin Lizzy émanent de ce nouveau projet, d’un "All Hell Breaks Loose" qui ouvre cet album avec de bonnes guitares, en passant par un "Bound For Glory" rappelant le plus gros hit du groupe incarné live, ou encore un "Hey Judas" (où l'on n’a pas de mal à reconnaître la patte de Gorham aux guitares). Ce BSR a cependant réussi à se forger une identité propre. Déjà niveau production Kevin Shirley a évité la redite, il leur a forgé un son bien à eux. Et si réminiscences il y a c'est surtout respectueusement, les compositions étant souvent écrites ou coécrites par le nouveau guitariste Damon Johnson. Ricky Warwick forcément dans le viseur, reste proche du phrasé d'un Lynott qu'il a interprété durant deux ans en live, comme sur "Kissin’ The Ground" rappelant souvent dans les intonations un leader qu’il ne peut toutefois égaler (trop unique le Phil). Mais le point fort du groupe, ce sont bien (heureusement) leurs compositions dotées de gros refrains et de bons groove, comme sur "Blooshot" ou "Valley Of The Stones", avec des airs tantôt celtiques sur "Kingdom Of The Lost", militaires sur "Before The War" (où les duels de guitares ont bien lieu).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lavanne TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 1 juillet 2013
Format: CD
Quand les guitaristes Scott GORHAM et John SYKES décidèrent à la toute fin des années 90 de reformer THIN LIZZY (avec le claviériste Darren WHARTON), je fus plus que dubitatif quant aux motivations. Les aléas de line up de THIN LIZZY reformé ne m'ont pas rendus moins méfiants, même si les concerts étaient bons. C'est pourquoi je suis gré à Scott GORHAM de ne pas avoir sorti un nouvel album studio de THIN LIZZY sans Phil LYNOTT. Courageusement, le bonhomme (seul rescapé de THIN LIZZY) embarque sa troupe sous une nouvelle bannière. La cause est entendue, Phil LYNOTT était et demeure irremplaçable. Ceci étant dit, il faut aborder avec ouverture ce premier album des BLACK STAR RIDERS.

Servi par une production moderne à la fois vive et puissante (Kevin SHIRLEY, décidément décisif), cet album s'avère tout à fait convaincant, plaisant à écouter, excitant par moments. Alors certes, les fondamentaux des BLACK STAR RIDERS sont pour partie identiques à ceux de THIN LIZZY. Les guitares de Scott GORHAM et Damon JOHNSON tissent un entrelacs de riffs secs comme des coups de trique, de parties jumelles et de juteux solos mélodiques. Un entrelacs littéralement porté par une section rythmique imparable et mobile où se distingue notamment la basse énorme et volubile de Marco MENDOZA. Quant à l'ex THE ALMIGHTY Ricky WARWICK, il est impeccable, voire impérieux. Il a su reprendre à son compte une partie du velouté et des phrasés de LYNOTT, en conservant ses propres gouaille et âpreté.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique