All Hell Breaks Loose [Ed... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • All Hell Breaks Loose [Edition limitée]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

All Hell Breaks Loose [Edition limitée] CD+DVD


Prix : EUR 17,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
29 neufs à partir de EUR 9,99 1 d'occasion à partir de EUR 17,93

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Black Star Riders

Discographie

Image de l'album de Black Star Riders

Photos

Image de Black Star Riders

Biographie

Guitariste de Thin Lizzy de 1974 à 1983, l'Américain Scott Gorham est à l'origine de la re-formation du groupe en 1996, dix ans après le décès de son regretté leader l'immense Phil Lynott. Par respect envers Phil Lynott, la nouvelle incarnation de Thin Lizzy s'interdit en effet d'enregistrer de nouvelles chansons. Ricky ... Plus de détails sur la Page Artiste Black Star Riders

Visitez la Page Artiste Black Star Riders
4 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

All Hell Breaks Loose [Edition limitée] + The Killer Instinct
Prix pour les deux : EUR 32,23

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (27 mai 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD+DVD
  • Label: Nuclear Blast
  • ASIN : B00C25TCJQ
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 28.738 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. All hell breaks loose
2. Bound for glory
3. Kingdom of the lost
4. Bloodshot
5. Kissin' the ground
6. Hey judas
7. Hoodoo voodoo
8. Valley of the stones
9. Someday salvation
10. Before the war
Voir les 12 titres de ce disque
Disque : 2
1. Making of "all hell breaks loose"

Descriptions du produit

Description du produit

Edition limitée contenant un DVD de 90mn sur le Making Of de l'album !

Critique

Louons tout d'abord la fidélité et la pudeur de Scott Gorham qui a choisi de ne pas utiliser le nom Thin Lizzy pour faire vivre les nouvelles compositions de son groupe. Cette attitude pas si fréquente dans un milieu plutôt enclin à réutiliser abusivement les noms mythiques, évite d'emblée tout malentendu. Il n'en reste pas moins que Ricky Warwick (chant, guitare), Damon Johnson (guitare), et Marco Mendoza (basse) font tous partie de la nouvelle mouture de la re-formation scénique de Thin Lizzy qui est sur les routes depuis 2010. Le batteur Jimmy DeGrasso connu pour son travail avec Dokken ou David Lee Roth, vient compléter la formation de Black Star Riders.

Le nom Black Star Riders n'est pas choisi par hasard. Il provient du nom d'un gang de hors-la-loi qui sévit dans le western Tombstone (1993). Cela souligne l'appétit de la musique de Black star Riders pour un univers épique qui vient de l'imaginaire américain. Comme pour rappeler l'origine celtique de Thin Lizzy dont il est le descendant naturel, Black Star Riders prend soin de faire retentir les fifres sur « Kingdom of the Lost ». Black Star Riders n'a pas gardé le nom de Thin Lizzy, mais il en conserve grandement les schémas musicaux et forcément le son caractéristique de la guitare de Scott Gorham.

La filiation est parfois incestueuse lorsque Black Star Riders reproduit peu ou prou un thème de Johnny the Fox avec « Bound for Glory », ou lorsque Ricky Warwick prend des intonations de Phil Lynott pour « Bloodshot ». Hormis ces deux titres, Black Star Riders reste heureusement suffisamment éloigné de son aîné pour dégager une identité propre. Celle d'un très bon groupe de hard rock capable d'en remontrer à des Black Crowes ou Rival Sons. Des titres comme « Hoodoo Voodoo », l'étiré « Blues Ain't So Bad », et le martial « Before the War » méritent sans conteste une attention bienveillante.

Au final, remercions Scott Gorham d'avoir enfanté un digne héritier de Thin Lizzy. Sûr que de là-haut, Phil Lynott en a écrasé une petite larme.

François Alvarez - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
8
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 5 juin 2013
Format: CD Achat vérifié
De la tétrachiée de groupes s'inspirant plus ou moins directement du son et de la manière du plus grand groupe irlandais de tous les temps, j'ai nommé Thin Lizzy, Black Star Riders est sans doute le plus légitime déjà parce que, connu comme le tribute band officiel du combo de feu Phil Lynott dont il emprunte le nom lors de tournées nostalgisantes avec l'assentiment des légataires patrimoniaux, il connait la démarche par caeur, ensuite parce que Scott Gorham, 12 années soliste aux côté de l'irlando-brésilien bassiste/chanteur, en fait partie... Ce n'est pas rien.

De fait, s'il n'y avait eu l'honnêteté et la pudeur de musiciens tenant chèrement à l'héritage de la formation originelle, c'est sous le nom de Thin Lizzy qu'All Hell Breaks Loose serait arrivé dans les bacs. On ne les remerciera jamais assez d'avoir eu la délicatesse de na pas céder aux sirènes d' exécutifs qu'on imagine plutôt chaud à lancer un album vendu d'avance même en cas de cagade artistique.

Ce qu'All Hell Breaks Loose n'est pas. Efficace, racé c'est un album de hard'n'heavy à la manière de Thin Lizzy, pas le moindre doute là dessus, et qui convainc plus souvent qu'il n'irrite. Certes, Ricky Warwick (ex-The Almighty), malgré son bon timbre rocailleux et ses salutaires efforts, n'est pas Phil Lynott, l'élément soul, composante fondamentale, est ici absent.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Voodoo TOP 500 COMMENTATEURS le 31 mai 2013
Format: Album vinyle Achat vérifié
Né des cendres d'un Thin Lizzy Live, il est certain que le hard-rock des Black Star Riders ne tiendrait pas sans les solides fondations de Philip Parris Lynott.
Les BSR qui ont bien fait de s’attribuer un nouveau patronyme, surtout que depuis la dernière incarnation live de Thin Lizzy, Darren Wharton et Brian Downey ont quitté le groupe, laissant les deux nouveaux leaders Ricky Warwick et Scott Gorham piloter ce projet. Alors si de nombreux clins d’œil à Thin Lizzy émanent de ce nouveau projet, d’un "All Hell Breaks Loose" qui ouvre cet album avec de bonnes guitares, en passant par un "Bound For Glory" rappelant le plus gros hit du groupe incarné live, ou encore un "Hey Judas" (où l'on n’a pas de mal à reconnaître la patte de Gorham aux guitares). Ce BSR a cependant réussi à se forger une identité propre. Déjà niveau production Kevin Shirley a évité la redite, il leur a forgé un son bien à eux. Et si réminiscences il y a c'est surtout respectueusement, les compositions étant souvent écrites ou coécrites par le nouveau guitariste Damon Johnson. Ricky Warwick forcément dans le viseur, reste proche du phrasé d'un Lynott qu'il a interprété durant deux ans en live, comme sur "Kissin’ The Ground" rappelant souvent dans les intonations un leader qu’il ne peut toutefois égaler (trop unique le Phil). Mais le point fort du groupe, ce sont bien (heureusement) leurs compositions dotées de gros refrains et de bons groove, comme sur "Blooshot" ou "Valley Of The Stones", avec des airs tantôt celtiques sur "Kingdom Of The Lost", militaires sur "Before The War" (où les duels de guitares ont bien lieu).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS le 29 mai 2013
Format: CD
Black Star Riders est un nouveau groupe... mais pas tout à fait en fait. Black Star Riders est en quelque sorte l'héritier direct du grand Thin Lizzy. On y retrouve une partie de l'équipe qui tournait ces dernières années sous le nom de Thin Lizzy, le guitariste Scott Gorham en tête et le seul qui fit vraiment partie de ce groupe légendaire avant la disparition de son chanteur et bassiste, Phil Lynott.
Autour de lui, on retrouve le bassiste Marco Mendoza, le guitariste Damon Johnson et Ricky Warwick, l'ex-leader de The Almighty et celui à qui revenait la lourde tâche de succéder à Phil Lynott au niveau du chant. En revanche, Darren Wharton (claviers) et Brian Downey (batterie), les deux autres ex-Thin Lizzy n'ont pas pris part à cette nouvelle aventure. Ce dernier est remplacé sur cet album par Jimmy De Grasso (ex-Megadeth, Y&T, Alice Cooper, Ozzy Osbourne).

Pourquoi ce changement de nom alors ? Il faut bien reconnaître que le nom de Thin Lizzy est un héritage assez lourd à porter et qu'il est totalement associé à celui de Phil Lynott. Refaire un album de Thin Lizzy sans lui serait comme faire un album de Whitesnake sans Coverdale ou un album de Motörhead sans Lemmy. Assez inimaginable. Donc, les musiciens, pour se démarquer du groupe de Phil et aussi pour ne pas froisser une cohorte de fans, ont opté pour Black Star Riders.

Bien sûr, Black Star Riders ou pas, il va être difficile de ne pas faire de comparaison avec Thin Lizzy.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?