undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles6
4,5 sur 5 étoiles
Format: Relié|Modifier
Prix:21,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 août 2013
Présenté comme un livre culte, et même comme "le livre du siècle", cet ouvrage est à double face.
La première face est une étude intéressante sur les points communs des cycles narratifs de différentes cultures et à différentes époques. Elle montre comment toutes les grandes narrations obéissent à certaines lois et passages obligés qui leur permettent de toucher à l'universel et à l'humanité dans son essence. C'est là évidemment une étude forcément intéressante pour tous les scénaristes de la création et même pour de simples lettrés curieux de comprendre les rouages des textes littéraires.
La deuxième facette est plus discutable car Campbell tire de son étude une véritable philosophie de la vie. Selon lui les grandes narrations de l'humanité amènent l'être humain à une ouverture spirituelle au-delà des croyances et panthéons et débouche sur l'Illumination. Fortement influencée par le bouddhisme qui inspire tout son chapitre sur l'illumination du héros, cette philosophie se situe au-delà du bien et du mal dans la droite ligne de Nietzsche. Ses idées sont assez simples, bien illustrées, et plairont aux personnes en quête d'une spiritualité peu contraignante et très synthétique. Toutes les philosophies et religions y trouvent leur place pour s'abolir finalement en un Tout cohérent.

Pour ma part, j'ai trouvé Christopher Vogler et son "Writer's Journey" beaucoup plus clair et intéressant pour l'analyse des points communs des cycles narratifs. Vogler revendique l'héritage de Campbell et le considère comme son maître. Mais il le dépasse dans la vulgarisation de son analyse, la facilité de lecture, la clarté et la qualité de sa présentation. Il fait aussi appel à d'autres auteurs pertinents comme Vladimir Propp et sa "Morphologie du conte".
Quant à l'aspect philosophique du "héros aux mille et un visages", à chacun de se faire son opinion. Je regrette cependant que Campbell ne prenne jamais la peine de définir son sujet: le mythe. Il mélange ainsi sous ce terme attrape-tout mythologies, religions, fables folkloriques, contes pour enfants et traditions culturelles. Sont ainsi traités sur le même plan les plus grands textes de l'humanité, qui ont inspiré des millions d'hommes (textes bouddhiques, hindouistes, chrétiens, zoroastriens, ...) et des contes pour enfants ou des récits quasi-inconnus comme des légendes prétendument très anciennes du pays de Galles mais seulement couchées par écrit au 19è siècle. En bon universitaire, il devrait définir son sujet et c'est là une carence de son "Héros" qui jongle et mélange toutes les idées pourvu qu'elles aillent dans le sens qu'il défend. Il est ainsi assez gênant de voir le personnage de Jésus convoqué pour appuyer ses thèses par des citations soigneusement choisies. Ce alors que Campbell se garde bien de mentionner tout ce qui s'oppose radicalement à ses théories dans le christianisme en particulier et le monothéisme en général. Il mentionne cette opposition de façon brève et pour la rejeter immédiatement sans grand débat: Dieu est un mythe appelé à être dépassé par une communion totale avec l'univers. Soit, l'opinion est défendable, mais une prise en compte plus sérieuse des objections du monothéisme à cette idée et donc une analyse plus poussée de la façon dont le monothéisme peut s'inscrire ou non dans sa théorie seraient les bienvenus. En l'absence d'une telle discussion, "Le héros aux mille et un visages" fait figure de pamphlet sectaire au détriment de la valeur de sa théorie purement littéraire pourtant fort intéressante et bien résumée par Vogler.
Du reste, Campbell n'épuise pas la discussion sur la valeur des mythes puisque si lui défend leur authenticité et leur capacité à conduire l'humanité vers son identité propre, René Girard en dénonce lui le mensonge et remet en question la finalité de ces récits forcément écrits par les individus dominants dépositaires du monopole de la parole (cf "La violence et le sacré" par exemple).
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2013
Une oeuvre majeure, à lire en prenant son temps. On y retourne en permanence. Une édition très agréable à lire et à un prix très intéressant au vu de la qualité de l'édition.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2016
il s'agit d'un cadeau très apprécié par la personne qui l'a reçu .
pas d'autre commentaire car je ne l'ai pas lu
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2012
I believe this to be one of the most important books written in the XXth century... Je crois que ce livre est l'un des plus importants du XXe siècle.

- Alexandre Orion
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2013
Professor Campbell has produced a road map of the human mind, by which we can recognize familiar terrain and anticipate approaching contures on the highway of life.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2013
Ce livre à été offert en cadeau et il semble ravir le destinataire ! Il traite des points communs entre différentes histoires notamment le héros jeune apprenti, qui va rencontrer un maître bienveillant qui va le guider etcétéra....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,99 €
10,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)