Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,83
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : [mediapromo]
Ajouter au panier
EUR 8,63
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

24 Heures avant la nuit (La 25e Heure)


Prix : EUR 7,83 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock.
Vendu par KAPPA MEDIA et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
30 neufs à partir de EUR 2,87 27 d'occasion à partir de EUR 0,88 1 de collection à partir de EUR 327,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

24 Heures avant la nuit (La 25e Heure) + Peur primale
Prix pour les deux : EUR 16,13

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Edward Norton, Philip Seymour Hoffman, Barry Pepper, Rosario Dawson, Anna Paquin
  • Réalisateurs : Edward Norton, Philip Seymour Hoffman, Barry Pepper, Rosario Dawson, Anna Paquin
  • Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1), Néerlandais (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français, Néerlandais, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Touchstone Home Video
  • Date de sortie du DVD : 22 octobre 2003
  • Durée : 132 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • ASIN: B00008UEFW
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.927 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

7 scènes coupées
Commentaire audio de Spike Lee et de David Benioff
"L'évolution d'un cinéaste américain" : documentaire sur Spike Lee et le tournage (23')

Descriptions du produit

Descriptions du produit

La 25e heure est LE chef-d'oeuvre absolu de Spike Lee, ni plus, ni moins. Si le réalisateur nous avait déjà  bluffés avec Do the Right Thing , Jungle Fever et Summer of Sam , il réalise ici un film poignant d'une très grande humanité. Monty Brogan n'a plus que 24 heures de liberté avant d'être incarcéré pour sept ans au pénitencier d'Otisville. Son métier ? Dealer. Il décide, pour sa dernière journée, de se rapprocher de son père et de ses deux amis, et de savoir si sa petite amie, Naturelle, l'a livré ou non à  la police. Dans La 25e heure , Spike Lee traite de l'amour, de l'amitié, de la trahison, de la vie, des différentes communautés vivant à  New York et de leur difficulté à  cohabiter, de l'après-11 septembre  De très nombreux thèmes forts qui passent par un personnage, celui de Monty Brogan. Foncièrement mauvais par ses activités de dealer, il est celui par qui Spike Lee voit la vie, lui donnant une chance de se rattraper. Formidable ! dans American History X , Edward Norton brille une fois de plus et livre une interprétation marquante, tout comme Barry Pepper, la révélation du film. La 25e heure est très certainement le film qu'il faut voir pour connaître les à‰tats-Unis, la condition humaine et l'oeuvre du grand Spike Lee. --Marc Maesen

Amazon.fr

La 25e heure est LE chef-d’œuvre absolu de Spike Lee, ni plus, ni moins. Si le réalisateur nous avait déjà bluffés avec Do the Right Thing, Jungle Fever et Summer of Sam, il réalise ici un film poignant d’une très grande humanité. Monty Brogan n’a plus que 24 heures de liberté avant d’être incarcéré pour sept ans au pénitencier d’Otisville. Son métier ? Dealer. Il décide, pour sa dernière journée, de se rapprocher de son père et de ses deux amis, et de savoir si sa petite amie, Naturelle, l’a livré ou non à la police. Dans La 25e heure, Spike Lee traite de l’amour, de l’amitié, de la trahison, de la vie, des différentes communautés vivant à New York et de leur difficulté à cohabiter, de l’après-11 septembre… De très nombreux thèmes forts qui passent par un personnage, celui de Monty Brogan. Foncièrement mauvais par ses activités de dealer, il est celui par qui Spike Lee voit la vie, lui donnant une chance de se rattraper. Formidable ! dans American History X, Edward Norton brille une fois de plus et livre une interprétation marquante, tout comme Barry Pepper, la révélation du film. La 25e heure est très certainement le film qu’il faut voir pour connaître les États-Unis, la condition humaine et l’œuvre du grand Spike Lee. --Marc Maesen

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par L. Bernard sur 3 décembre 2006
Format: DVD
Plus que le parcours de Monty, La 25ème Heure est un film choral qui donne une place juste aux relations du dealer : la petite amie, ses deux meilleurs amis, son père et ses patrons russes. L'interprétation est globalement d'un très haut niveau, à l'image de celle d'Edward Norton, et portée par des seconds rôles inspirés. Philip Seymour Hoffman est extraordinaire, comme à son habitude, Rosario Dawson magnifique, Barry Piper juste et Brian Cox, dans le rôle du père, atteint une présence digne du meilleur Marlon Brando. Elle dénote, pour qui n'en était pas encore convaincu, les qualités de directeur d'acteur du cinéaste new-yorkais.

Ce film est assurément le plus abouti de Spike Lee qui revient à la description de New York comme toile de fond à son intrigue, comme dans sa précédente réalisation Summer of Sam. La narration intègre la ville dans chaque plan comme une âme qui imprègne les personnages et déteint sur leurs actes. La 25ème Heure constitue à ce titre le premier film post 11 septembre. Les attentats du World Trade Center sont un élément du récit, sans en être le moteur. Ainsi, quand les deux amis se retrouvent avant de voir une dernière fois Monty libre, le plan sur Ground Zero est un parallèle entre la cicatrice au cœur de New York et celle qui ne manquera pas d'affecter les deux hommes lors de l'incarcération de Monty. Il ne reste, dans les deux cas, qu'un grand vide et un sentiment de gâchis : la douleur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par alexandre sur 18 novembre 2004
Format: DVD
A première vue , rien d'extraordinaire...2h de blabla c'est pas trop mon truc, pas d'action à l'americaine, pas d'histoire à l'eau de rose...Et puis soudain la magie s'opere dès les premiers instants du film...Spike lee nous prend par le bout du nez et ne nous lache plus jusqu'à la fin. Comment raconter le film ? Il ne se raconte pas il se regarde tt simplement. Les acteurs sont impeccables et l'histoire, à la base simpliste, nous offre une reflexion sur la vie, sur la realité (le film a été tourné apres les evenements du 11 septembre).
Tout simplement un chef d'oeuvre !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Robert Redford sur 5 août 2009
Format: DVD
Monty Brogan va finir en prison pour trafic de drogues. Il lui reste 24 heures pour dire au revoir à son père, ses amis, sa fiancée, et trouver la personne qui l'a dénoncé à la police.

C'est un film qui nous aspire dans l'écran, grâce à la musique, tragique sans être lourde, à la tristesse qui émane de ce gâchis d'une vie qui aurait pu être tout autre, qui aurait du être tout autre, et par la finesse avec laquelle ont été écrits les personnages.

Le drame est partout. Il y a celui, central, du personnage d'Edward Norton, garçon charismatique à qui tout a toujours réussi, et qui fait face à l'échec de sa vie, au cauchemar qui l'attend dès le lendemain en prison. Celui de son ami trader, qui fantasme sur la copine d'Edward Norton (sublime Rosario Dawson) et a peur de trahir son ami. Celui de Philip Seymour Hoffman, universitaire coincé et bourré de complexes, bêtement amoureux d'une étudiante sans cervelle.
Il y a le drame de New York également, post-11 septembre, qui hante le film comme un fantome.

Ma scène préférée (et archi-connue) et celle où Monty Brogan insulte toute la ville de New York alors qu'il se regarde dans le miroir, la musique, triste, soulignant toute l'impuissance de sa haine jusqu'au moment où il se remet en question.

La fin, également, où le père se monte la tête et nous laisse croire que son fils pourrait échapper à la prison, en plus de ce dernier plan qui nous laisse sans réponse quant à l'avenir de Monty Brogan, juste avec nos espoirs, laisse en nous l'empreinte du film même lorsqu'il est terminé. Superbe.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frédéric Frognier COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 10 juin 2004
Format: DVD
24 HEURES AVANT LA NUIT
Spike Lee nous parle de l'amour qu'il porte à sa ville meurtrie après le 11/9. Au travers des images de sa caméra, on lit, on voit, on entend l'amour qu'il porte à celle-ci. Au départ, il s'agissait d'un livre de David Benioff (le scénariste du Troy de W. Petersen). Qu'en a fait Spike Lee? Un film monumental, un oeuvre inspirée traitant de la rédemption, des sentiments (surtout la peur), de l'amitié. Il en a fait son chef-d'oeuvre! Le film est porté par un climat étrange, une atmosphère propre à un New York déstabilisé. Observez bien le générique de début et vous comprendrez vous aussi ce malaise. Une fois de plus (décidemment) Edward Norton nous livre et nous fait vivre une prestation digne des plus grands. D'ailleurs, pour moi, il en fait partie depuis longtemps (des plus grands). Il porte le film à bout de bras. Ah, cette fameuse scène du miroir! Les autres servent le film parfaitement et sont tous très authentiques et très touchants. Je remercie Spike Lee pour cette oeuvre marquante. De loin un des meilleurs films de ce début de millénaire. Une oeuvre qui fera date et qui mérite d'être connue. Chef-d'oeuvre!
FF
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?