Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
High Rise
 
Agrandissez cette image
 

High Rise

28 octobre 2013 | Format : MP3

EUR 4,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 8,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:05
30
2
3:09
30
3
3:15
30
4
3:28
30
5
3:31

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 25 octobre 2013
  • Date de sortie: 25 octobre 2013
  • Label: Epic Deutschland
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 16:28
  • Genres:
  • ASIN: B00FX37KYS
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.957 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par sprigoo sur 11 novembre 2013
Format: CD
Pas vraiment convaincu de cette production. Certes la partie instrumentale assurée par le duo Kretz pour la batterie et les DeLeo pour la guitare/basse est fidèle à ce que l'on peut attendre des Stp, sans surprise même pour les plus fidèles des fans.
J'étais plutôt confiant de l'arrivée de Chester Bennington dans le groupe que je trouvais sous exploité depuis un moment dans son groupe Linkin Park. Seulement, au lieu de créer une nouvelle osmose (si il en existait déjà une avec son ancien chanteur plus habitué aux tabloïds en raison de ses addictions qu'au tableau d'honneur), Chester se "contente" (il faut le faire quand même) de reproduire à l'identique les mimiques de Scott Weiland (mots rallongés sur plusieurs temps avec son air dédaignant comme sur Black Heart)plutôt que d'y ajouter sa touche.
Le point positif réside dans les efforts du chanteur à s'intégrer dans le groupe dont, jadis il fut fan. Sur 5 chansons, le chanteur se dépense plus que sur les 3 derniers albums de son propre groupe, passant de son chant clair à ses cris avec une facilité qui me fait demander pourquoi il ne le fait plus dans Linkin Park.
Le reste du groupe semble lui en mode automatique comme si le changement de chanteur n'avais eu aucune incidence sur celui ci.
Pas l'album qui se distinguera par l'impact du changement. Juste un album qu'on aurait pu entendre des années de cela dans leur discographie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par HG sur 14 novembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Sans être un grand fan, il faut le reconnaître, Stone Temple Pilots a toujours été un grand groupe de rock américain. Cela étant, il était tout de même difficile de supporter les mimiques et les frasques de leur ancien chanteur Scott Weiland, malgré le talent indéniable du bonhomme. Le limogeage de celui-ci de STP, comme de Velvet Revolver, n'a pas été une grande surprise. Mais comment combler le vide au sein de ces 2 supers groupes ? Stone Temple Pilots a trouvé la solution en la personne de Chester Bennington, chanteur de Linkin Park. J'ai toujours aimé le grain de voix de Chester mais j'ai aussi toujours pensé qu'il était mal exploité au sein de LP. Sa texture puissante trouve enfin sa place au sein d'un vrai groupe de rock; ni néo-metal ni électro. L'écoute du 1er titre de cet EP "Out of Time" suffit à mettre tout le monde d'accord. Je ne trouve pas vraiment de comparaison à faire avec Scott Weiland, tellement les personnages sont différents, si ce n'est que ce sont 2 génies de la musique. Mais STP avec Chester, ca devient carrément magique. Je leur souhaite longévité et succès car la formation le mérite bien. Et j'espère un prochain vrai album avec plus de chansons, ainsi qu'un passage par l'hexagone pour nous en mettre plein les oreilles en live !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cdou13 sur 12 février 2014
Format: CD Achat vérifié
Cet EP est tous simplement génial.
Chester Bennington (leader de Linkin park et de Dead by sunrise) realise son rêve, chanter avec le groupe qui la fait rêver etant plus jeune.
Un album qui ne contient que 5 titres et c'est très regrettable.
A acheter de toute urgence si vous aimez le bon rock.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par linkovitch chomofsky sur 21 décembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Il faut reconnaitre que, Chester Bennington est un grand chanteur, mais lorsque j'ai appris, qu'il est devenu le nouveau chanteur de STP, je suis resté dubitatif. Scott Weiland, pouvait-il être remplacé, sans que le groupe en pâtisse ? Et bien, la réponse est oui ! Sans singer son prédécesseur, Chester s'intègre parfaitement dans l'univers du groupe, lui insufflant même, un second souffle. Sincèrement, j'ai hâte qu'ils enregistrent un album ensemble, car cet EP, aussi bon soit il, me laisse un goût de trop peu. Les cinq chansons proposées ici, sont du pur STP, on reconnait le groupe dès le premier riff de guitare, ça joue vraiment bien. Robert DeLeo, est impeccable à la guitare lead, et la rythmique, composée de Dean DeLeo et Eric Kretz, est vraiment très carrée. Très bonne surprise donc, que ce "High rise", en espérant, qu'il ne faille pas attendre trop longtemps, pour écouter un album complet.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphane sur 10 novembre 2013
Format: CD
Epineux problème que ce nouvel EP des Stone Temple Pilots sans leur charismatique chanteur Scott Weiland. Problème, histoire d'un split inhérent au fonctionnement du groupe, qui rappelle un peu le cas Queensryche, encore que les STP eux n'ont jamais véritablement déçu, même s'ils sont quasiment ignoré en Europe (la faute au manque de professionnalisme de Scott?). Grunge à l'origine, accusé de plagiat de Pearl Jam et Alice in Chains au départ, STP a rapidement, dès le deuxième album purple, développé une personnalité aussi forte et distincte des saints du Grunge cités (+ Nirvana et Soundgarden). L'attitude de Scott Weiland y faisait beaucoup, mais le style rock un peu retro tout en restant frais (des lourdeurs apparaitront quand même plus tard) s'appuyait sur le talent du trio guitare-basse-batterie des frères Deleo et de Éric Kretz. C'est ce trio que l'on retrouve ici pour la première fois sous le nom des STP sans Scott mais avec Chester Bennington, l'un des chanteurs des affreux et insupportables Linkin Park. Donc deux raisons d'entrée apparurent pour rejeter cette nouvelle version des STP, Linkin Park et le fait qu'étonnament ce chanteur imite parfaitement la manière de Weiland, en prononçant les mots avec une attitude rock qui rendait les STP unique... Donc encore un plagiat de plus? Pas tout à fait, car on entend quand même bien que ce n'est pas Scott, c'est plus les mélodies qu'imposent la musique qui fait au final très STP...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique