Higway to Hell [Remastere... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par CD Amérique
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedie par avion depuis Etats-Unis dans les 24 heures. Livraison en moyenne de 6 - 15 jours ouvrables.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,19

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Higway to Hell [Remastered]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Higway to Hell [Remastered] Enregistrement original remasterisé, Import


Prix : EUR 18,85 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Fulfillment Express et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
18 neufs à partir de EUR 5,74 9 d'occasion à partir de EUR 5,31 1 de collection à partir de EUR 29,99

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
EUR 18,85 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock. Vendu par Fulfillment Express et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste AC/DC

Discographie

Image de l'album de AC/DC

Photos

Image de AC/DC

Biographie

La famille Young quitte Glasgow en Ecosse et émigre à Sydney en Australie en 1963. Le fils cadet de sept frères, George, guitariste et auteur compositeur y fonde The Easybeats avec le Hollandais Harry Vanda. The Easybeats connaît une gloire internationale en 1966 avec « Friday On My Mind ». L'aventure terminée fin 1969, Vanda & Young se ... Plus de détails sur la Page Artiste AC/DC

Visitez la Page Artiste AC/DC
136 albums, 14 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Higway to Hell [Remastered] + Back In Black - Edition digipack remasteriséé (inclus lien interactif vers le site AC/DC) + Let There Be Rock - Edition digipack remasteriséé (inclus lien interactif vers le site AC/DC)
Prix pour les trois: EUR 36,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (18 février 2003)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Sony
  • ASIN : B00008BXJG
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (59 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 107.798 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Highway To Hell
2. Girls Got Rhythm
3. Walk All Over You
4. Touch Too Much
5. Beating Around The Bush
6. Shot Down In Flames
7. Get It Hot
8. If You Want Blood (You've Got It)
9. Love Hungry Man
10. Night Prowler

Descriptions du produit

Critique

L’intro de guitare suivie d’une entrée de batterie les plus célèbres de l’histoire du hard rock. « Highway To Hell » inonde les ondes en août 1979 et l’album qu’il débute devient rapidement une vente conséquente dans le monde entier, démontrant que le genre est de plus en plus populaire malgré les différents genres musicaux qui éclatent un peu partout. Le son diffère des précédentes productions, plus rond et légèrement compressé, admirablement mixé ; le producteur « moderne » Robert John « Mutt » Lange a imposé sa patte et créé à partir d’un matériel encore fruste une parfaite combinaison pour la radio (le seul vecteur promotionnel qui manquait encore à AC/DC), sans altérer en aucune façon ni la frénésie ni l’enthousiasme pour les chansons d’un groupe arrivé à maturité. C’est un peu comme si ses auteurs Scott et les frères Young avaient réservé pour cet album leurs meilleures compositions.

Bon Scott n’a jamais aussi bien chanté, soutenu par des chœurs mieux en place, et la rythmique bourdonne derrière les éclairs des deux guitaristes en pleine forme. Un véritable feu d’artifice continuel et tellement joyeux que ce Highway To Hell où il n’y a rien à jeter. Pratiquement tous ses morceaux vont faire partie du répertoire de scène du groupe pour un bon moment. Comment résister amateur de rock aux dévastateurs « Touch Too Much », « Get It Hot » (qui revisite Chuck Berry comme l’avait fait « High Voltage »), « If You Want Blood (You’ve Got It », et bien évidemment à ce « Shot Down In Flames » absolument sidérant. « Night Prowler » qui termine l’album en tempo moyen, et dernier témoignage artistique de Bon Scott avant sa disparition, a été la source d’inspiration pour le surnom du tueur en série Rodriguez, « The Night Stalker », contribuant –avec la photo de pochette- à la réputation « satanique » du groupe. Toujours à l’avant-garde, les radios françaises ont fait du titre phare un hit en France… dix mois après sa sortie, n°22 en mai 1980. L’album s’est vendu à sept millions d’exemplaires aux Etats-Unis (et non pas dix huit comme on peut le lire dans une célèbre encyclopédie du Web), six cent mille en France, et demeure le plus célèbre du groupe de l’époque bénie de Bon Scott.

                                                                                                      

Jean-Noël Ogouz - Copyright 2015 Music Story

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par I like the rock le 14 janvier 2009
Format: CD
Disque génial et inspiré, ce qui se fait de mieux en bon rock bien carré avec des riffs de guitares d'anthologie.
On dirait un "best of", tellement les compositions sont excellentes avec la voix de Bon Scott inégalable. AC/DC à son apogée.
(à posséder en plus : 10.000 volts, qui reprend les sessions d'enregistrement d'Highway to hell" avec des titres différents).
Un des meilleurs album rock de tous les temps passés et à venir...!!!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Janet Molins le 8 mars 2001
Format: CD
1979, AC/DC constitue une valeur sûre du Hard Rock. Ses précédents albums, notamment " High Voltage " et " Let There Be Rock " ont démontré toute la qualité de ce groupe australien. Avec " Highway to Hell ", Angus Young & Co passent à la vitesse supérieure. Dix titres qui sont devenus par la suite autant de classiques du Hard Rock et même du Rock ( " Highway to Hell ", " Girls got rhythm ", " Beating around the Bush " ). Considéré par beaucoup comme l'album phare de la discographie d' AC/DC, ce disque restera surtout dans l'histoire, comme le dernier avec son mythique chanteur Bon Scott décédé d'une absorbtion èxagérée d'alcool. Pourtant, le groupe n'en restera pas là puisque l'intégration parfaitement réussie d'un nouveau chanteur: Brian Johnson, donnera naissance à un autre fabuleux album: " Back in Black ".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
Je sais...Tout a été dit, ou presque, sur cet album trentenaire,déjà mythique et légendaire...
Oui,Je sais Bon Scott est absolument irremplaçable et sa voix EST AC/DC!!
Oui je sais qu'après lui le groupe n'a jamais plus été tout à fait le même...Peut-être,peut-être... "Back in black"?... Mais LA voix n'était plus là...
Et chaque fois que je prends mon pied à faire tourner cette galette de rois sur ma platine je m'incline,en rythme,devant autant de génie!...
C'est lyrique,carré au millimètre,virtuose,inspiré,Pêchu,Excitant,enthousiasmant,en un mot,du Bonheur pur et brut!Et comme on dirait aujourd'hui:"Ca arrache grave"!Mais là,pour de vrai!...
Oui AC/DC fait honneur au Rock,au vrai,celui qui n'inspire aujourd'hui que quelques dinosaures ayant échappés à la terrible et relativement récente glaciation musicale ... Ce Rock éternel dont certains morceaux hanteront vos souvenirs jusqu'à la mort et vous envahiront à chaque fois et à chaque riff, d'une poignante,mais vibrante nostalgie...
Merci Bon...

Joël BONHOMME
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client d'Amazon le 22 février 2005
Format: CD
Sans aucune hésitation le meilleur album d'AC/DC...
Du rock à l'état pur, sans fioritures, et ça sonne à mort! On retrouve tout ce qui caractérise ce groupe légendaire, une rythmique en béton, des riffs hyper entraînants, une lead guitare -celle d'Angus Young- complètement folle... Et un Bon Scott toujours en grande forme!
Ajoutez à cela un mastering de qualité (j'aime beaucoup le son de cet album) et un super feeling sur les morceaux, et vous obtenez un album qu'on peut classer dans la catégorie des piliers du hard rock...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par StarChild - Destination Rock le 27 mai 2009
Format: CD
Par définition, l'antithèse se fonde sur l'opposition d'idées, de situations, comme de personnages. Aussi, cette année là, lorsque l'opportuniste Highway To Hell s'érige en grand rassembleur des foules, c'est tout naturellement avec l'intransigeant Let There Be Rock que la comparaison s'impose. Alors que son prédécesseur cultivait tension, urgence et agressivité sous une production abrasive, cette nouvelle voie rapide vers le succès, particulièrement calibrée radio, s'autorise toutes les audaces commerciales. Au niveau du son, tout d'abord, car celui-ci est devenu totalement aseptisé, pratiquement purifié de toute aspérité, mais aussi, parce que la plupart des compositions se sont achetées une conduite pour rendre l'album imparablement fréquentable.

Si Let There Be Rock attisait sans cesse l'incendie, Highway To Hell est un pyromane plus subtil, plus formaté et qui, tout en proposant une majorité de titres n'excédant pas plus de quatre minutes, brûle d'une personnalité unique. Tandis que sur ce disque, plusieurs évidences prouvent que quelque chose a changé au pays des kangourous, d'entrée, c'est la mise en avant toute en puissance de la batterie de Phil Rud, ainsi que la voix de Bon Scott haut placée, qui font la différence. Non seulement, ces ajustements radicalisent l'efficacité de chaque titre, tout en leur conférant une authenticité immédiate, mais en plus, ils en exaltent l'enthousiasme. Ce genre même d'enthousiasme que l'on avait pu rencontrer avec le premier Van Halen.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?