EUR 13,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Histoire de la Commune de... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 3,87 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Histoire de la Commune de 1871 Poche – 1 février 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 1 février 2005
"Veuillez réessayer"
EUR 13,90
EUR 13,90 EUR 14,00

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Histoire de la Commune de 1871 + La Commune, histoire et souvenirs + 1848, la révolution oubliée
Prix pour les trois: EUR 39,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Ce livre, vendu à plus de 65 000 exemplaires depuis sa réédition dans la " Petite collection Maspero ", reste un grand classique : son auteur fut acteur et témoin de la Commune de Paris. Il se mit au travail au lendemain de la défaite et ce travail dura vingt-cinq ans. Il a enquêté avec acharnement auprès de tous les survivants, dans l'exil à Londres, en Suisse, puis consulté tous les documents disponibles à l'époque. Le résultat est cette " somme ", qui n'est pas seulement un récit historique événementiel, de l'insurrection à la répression : elle est un tableau de tous les courants de la pensée sociale, de tous les affrontements internes, un bilan des réalisations ou des tentatives, " mesures éparses, tôt dispersées au vent de la lutte et des divergences, mesures significatives pourtant ", qui caractérisent, pour Jean Maitron, cette Commune qui fut " un trait d'union plutôt qu'une coupure dans l'histoire du mouvement ouvrier français ". " La dernière barricade des journées de Mai, écrit Lissaragay, est rue Ramponneau. Pendant un quart d'heure, un seul fédéré la défend. Trois fois il casse la hampe du drapeau versaillais. Pour prix de son courage, le dernier soldat de la Commune réussit à s'échapper. " La légende veut que ce dernier combattant anonyme ne fut autre que Lissagaray lui-même : tant il est vrai que chez lui la modestie de l'historien va toujours de pair avec la ténacité et l'intransigeance du militant.

Biographie de l'auteur

Prosper-Olivier Lissagaray (1838-1901), journaliste républicain et socialiste, a enquêté avec acharnement auprès de tous les survivants, dans l'exil à Londres, en Suisse, puis consulté tous les documents disponibles à l'époque. Le résultat est cette " somme ", qui n'est pas seulement un récit historique événementiel, de l'insurrection à la répression : elle est un tableau de tous les courants de la pensée sociale, de tous les affrontements internes, un bilan des réalisations ou des tentatives de la commune.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,87
Vendez Histoire de la Commune de 1871 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,87, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 526 pages
  • Editeur : LA DECOUVERTE (1 février 2005)
  • Collection : La Découverte/Poche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2707145203
  • ISBN-13: 978-2707145208
  • Dimensions du produit: 19,1 x 12,7 x 3,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.122 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Dans ce livre

(En savoir plus)
Première phrase
Le 12, on ne peut refuser la lumière, ignorer les mensonges de Rouher, de Le Boeuf révoqué par force, l'idiotie du commandement général transmis par l'Empereur à Bazaine, à la joie du public qui n'a cessé de dire : « C'est Bazaine qu'il nous faut!». Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sebrider le 20 novembre 2010
C'est un bel ouvrage journalistique prenant les documents de l'époque et les vivants comme témoins. ce n'est pas un roman avec son romantisme et son sentimentalisme à la Chateaubriand ou à la Tolstoi. Lissa montre sans illusion les Versaillais et leurs propagandes anti-communards à travers les journaux nationaux, surtout le Figaro fermement ancré à droite (à l'époque les monarchistes) encore aujourd'hui. Cependant, il vise plus fermement et avec plus de veine les Communards c'est à dire les représentants de la Commune et leurs incompétences aussi bien politique que militaire face à la situation du moment. Il met en avant les héros de la Commune comme Florens, Dombrowsky, Delescluse, Varlin et cie qui sont tombés sous les balles Versaillaises. Mais, "le parti pris" comme disent certains est largement minimisé, voire nul. Les anecdotes sont validés par les témoins, les documents officiels et les journaux versaillais (cf aussi sur Gallica le "Le Livre rouge de la justice rurale - À la mémoire de Ch. Delescluze", éd originale, Blanchard, Genève, 1871).

Moi, je parlerais plutôt d'un récit "cru". Les épisodes se succèdent les un après les autres sans interruption comme une mitraille.

Beaucoup disent "parti pris" puisque cela gêne les bonnes pensées (la moyenne bourgeoisie = grosse industrie et gros commerce, et l'aristocratie = haute bourgeoisie et noblesse) ou les biens pensants (les historiens anti-histoire scientifique) dont l'histoire ne leur appartient plus mais à l'histoire des kakos, des petites gens, des travailleurs (petite bourgeoisie à ouvrier).
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par B. Francois le 26 avril 2008
Achat vérifié
Voulant comprendre l'épisode de "La Commune de Paris", j'ai voulu commencer par le livre de Lissagaray... et j'avoue être déçu...
Bien que je conçois que la force de ce livre est : d'être le seul écrit par un témoin, il est en néanmoins peu objectif, n'hésitant pas à règler ses comptes aux anti-communards... (mais la génêse du livre peut expliquer cela)...
Par exemple l'auteur n'évoque à aucun moment la famine provoquée par le siège Prussien, ni l'hiver terrible de 1870 / 1871, et préfère exalter le patriotisme de quelques hommes qui, unis, seraient venus à bout d'une armée supérieure en nombre et avec un armement intact !
Autre point négatif c'est que l'auteur n'est pas un écrivain exceptionnel et qu'il s'est senti obligé (pour légitimer sa plume) d'abreuver le lecteur d'un luxe de détails sans parvenir à faire ressentir à ce dernier le drame humain de cet événement exceptionnel.

Je conseille à ceux qui veulent comprendre cette période le très bon livre de MILZA L'année terrible : Tome 2, La Commune (mars-juin 1871) complet et objectif, tout en étant agréable à lire.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Aquilan le 4 mars 2015
Achat vérifié
passionnant et détaillé,
concernant ces troubles qui n'ont guère déchaîné l’engouement de la littérature (enfin, je crois...)

j'ai vraiment aimé cet ouvrage et bcp appris.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Achat vérifié
Prosper-Olivier Lissagaray a vécu ces événements
son récit est donc très intéressent et vraiment documenté
A lire pour avoir un avis objectif de cette période
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par margot78180 le 29 avril 2014
Achat vérifié
ce livre, je l'ai offert. La personne a aimé. Je ne peux pas d'avantage entrer dans le détail pour commenter
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?