• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Histoire de l'industrie e... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Histoire de l'industrie en France - du XVIe siècle à nos jours Poche – 2 mars 1998


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 10,10
EUR 9,99 EUR 4,00

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Histoire de l'industrie en France - du XVIe siècle à nos jours + La Révolution industrielle, 1780-1880
Prix pour les deux : EUR 17,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Revue de presse

Georges Pompidou le déplorait: La France n'aime pas son industrie. Cette dernière eut souvent mauvaise presse. La puissance de la civilisation agraire, la méfiance des élites, le soupçon permanent de retard par rapport à l'industrie anglaise ont entaché son image.
Perçue depuis Colbert comme une éternelle mineure, incapable de se développer sans le soutien permanent de l'Etat, l'industrie française subit avec la crise un nouveau pilonnage. On ne la croit plus capable de créer des emplois, ni même de les conserver. Auteur de cet ambitieux panorama historique, Denis Woronoff décèle, à travers cinq siècles, l'existence d'une voie nationale originale.
Par rapport à ses grandes voisines européennes, l'industrie française n'a souffert ni d' archaïsme ni de retard. Pas de révolutions spectaculaires, mais un aménagement réformiste, qui laisse coexister des modes d'organisation, des équipements d'âges divers. Non sans profiter, sous la houlette des pouvoirs publics, d'un compromis avec l'économie agraire et la paysannerie. --Vincent Giret-- -- L'Expansion

Quatrième de couverture

" La France n'aime pas son industrie ", disait Georges Pompidou. De fait, entre la société française et l'activité manufacturière, le malentendu vient de loin. Comme si notre industrie avait toujours été " en retard " et que nos patrons ne savaient être que " malthusiens ". L'auteur n'a pas voulu bâtir une légende dorée contre cette légende noire, mais éclairer Ia complexité d'une aventure qui dure depuis cinq cents ans. S'appuyant sur une historiographie en plein renouvellement, cet ouvrage décrit les étapes et les rythmes de cette industrialisation de longue haleine, en essayant de répondre aux questions de fond : peut-on encore parler, dans le cas de la France, de révolution industrielle ou faut-il proposer une autre trajectoire ? L'industrie a ses territoires. Comment a évolué, à toutes échelles, la géographie de la production et que nous apprend, pour l'étude des sites, l'archéologie industrielle ? Cette histoire, enfin, est à la fois celle des procédés et de ceux qui les mettent en oeuvre, entrepreneurs et ouvriers. Ont-ils dû compter avec cet acteur central de l'histoire nationale, l'Etat ? --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?