Hitler, mon voisin et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Hitler, mon voisin a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Hitler, mon voisin Broché – 10 janvier 2013


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,50
EUR 13,00 EUR 6,06

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

1929

Une heureuse prédestination m'a fait naître à Braunau-am-Inn, bourgade située précisément à la frontière de ces deux États allemands dont la nouvelle fusion nous apparaît comme la tâche essentielle de notre vie, à poursuivre par tous les moyens.

Adolf Hitler, première phrase de Mein Kampf

J'aime quand elle me joue ce morceau au piano. C'est un menuet. Elle m'a dit que Mozart l'avait composé à mon âge. J'ai cinq ans. J'écoute les notes et c'est très joli. J'ai envie de danser. Allongé par terre, je nage sur le parquet comme si c'était un lac. Les fauteuils sont des bateaux, le canapé une île et la table un château. Si maman me voit, elle va me gronder et dire que je salis mon costume. Je m'en fiche. Il me gratte de toute façon. Maintenant, je suis à plat ventre sous la chaise. Avec mon fusil, je ne crains rien si les Français attaquent. Je resterai caché.
J'ai encore eu peur ce matin, quand les pauvres sont venus sonner à la porte, en bas, devant chez notre gardien. Maman est descendue et j'ai observé du haut de l'escalier. Ils étaient barbus, leurs vêtements étaient troués. Ils voulaient de l'argent. Ils vendaient des lacets de chaussures. Maman est remontée, elle est passée devant moi sans me voir, elle a pris une miche du pain que j'adore, blanc et croustillant, avec de la croûte dorée qui s'emmêle dessus comme des nattes de fille, et elle est redescendue. Quand elle la leur a donnée, les pauvres lui ont souri et ils sont partis dans la rue.
D'autres sont venus dans l'après-midi. Elle jouait encore du piano, le morceau qui va vite à la fin, elle riait et je tournais en regardant filer la pièce autour de moi.

Les mendiants sont revenus. C'est moi qui les ai entendus tambouriner à la porte. Maman a arrêté de jouer et elle est allée ouvrir. L'un d'eux criait fort. Il disait qu'on leur avait pris leur maison, leurs économies, et qu'ils étaient dans la rue avec leurs enfants. Il disait que c'était à cause des Juifs. J'ai eu peur, ça m'a donné envie de pleurer. Maman a été gentille et un gros, plus grand et plus fort que les autres, avec une grande barbe blanche, a dit qu'il la connaissait. Il a crié : «C'est une Feuchtwanger !»
Il a tiré en arrière le petit méchant qui hurlait. Il a expliqué qu'il avait connu oncle Lion à l'école et que même il avait lu ses livres. J'étais caché en haut, aux aguets avec mon fusil. J'avais envie d'être invisible, comme dans le livre qu'on me lit le soir. Le barbu m'a fait un clin d'oeil et il a dit au petit qu'il lui cassait les oreilles avec ses histoires de Juifs. Maman l'a remercié gentiment et a demandé à Rosie d'aller chercher des saucisses. Rosie, c'est ma gouvernante. J'ai roulé sur moi-même comme un soldat et elle ne m'a pas vu en passant. Son tablier blanc et sa robe noire ont fait un bruit de feuillage. J'étais sous une chaise. Je l'ai regardée marcher vers la cuisine. Elle râlait en patois, cette autre langue qu'elle parle quand personne ne l'entend. Elle traitait les pauvres d'imbéciles, jurait que des saucisses on n'en avait pas tant que ça, et qu'elle ne savait pas ce qu'on aurait ce soir à dîner. Elle est revenue avec les saucisses et a fait un sourire au gros monsieur. Il l'a remerciée, il a béni ma mère, et il est reparti avec la troupe.

Revue de presse

De 1929 à 1939, Edgar Feuchtwanger a vécu dans la même rue que le chef du parti nazi. Dans Hitler mon voisin, Il raconte ses souvenirs d'enfance...
Edgar Feuchtwanger avait déjà publié ses Mémoires, en Allemagne, dans la maison d'édition où travaillait son père. Celle de Thomas Mann et de Carl Schmitt auxquels, enfant, il était fier de servir le thé lorsque ces grands écrivains rendaient visite à leur éditeur. Ce livre-ci, Hitler, mon voisin, est écrit du point de vue du petit garçon qu'il était, à partir de ses souvenirs et de ceux de sa mère, enrichi aussi de ce qu'il a appris plus tard des événements auxquels il avait assisté aux premières loges. Le récit, mis en scène de façon rigoureuse et plaisante, suit l'ordre chronologique des événements de 1929 à 1939. Il mêle harmonieusement le récit de la vie quotidienne de cette famille juive, aisée, raffinée et cultivée, dont les aïeux avaient fait souche près de Nuremberg au XVIe siècle, et celui des événements politiques tels qu'ils se sont déroulés sous ses fenêtres. (Astrid de Larminat - Le Figaro du 17 janvier 2013)



Détails sur le produit

  • Broché: 295 pages
  • Editeur : Michel Lafon (10 janvier 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2749917670
  • ISBN-13: 978-2749917672
  • Dimensions du produit: 22,8 x 2,7 x 14,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 171.940 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 18 janvier 2013
Format: Broché
De 1929 à 1939, Edgar Feuchtwanger a vécu dans la même rue qu'Adolf Hitler. Sans doute sont-ils nombreux à être dans le même cas et avoir croisé le petit homme à moustache, un jour où l'autre, mais ce qui rend cette histoire réellement particulière, c'est qu'Edgar Feuchtwanger est juif ! Son récit, raconté de manière rigoureuse et agréable, suit l'ordre chronologique des événements de 1929 à 1939, entre vie quotidienne d'une famille juive, aisée, cultivée et événements politiques. De Mein Kampf à la Nuit de cristal, on vit les événements de l'intérieur, au grè des conversations de ses parents qui deviennent de plus en plus soucieux de la tournure que prennent les choses.

Dix ans de voisinage où la petite histoire côtoie la grande; il en aura fallu 17 à Bertil Scali pour convaincre Edgar Feuchtwanger de raconter son histoire. Un témoignage unique dont l'importance réside sans doute dans la démonstration que l'un des hommes les plus barbares du XXème siècle a mené pendant des années une "petite vie" de "monsieur tout le monde". A l'heure où la crise exacerbe les haines et les rejets, tâchons de nous en souvenirs...

CREW.KOOS
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par lasouillon le 2 février 2013
Format: Broché
Un excellent ouvrage. On suit la montée du nazisme en Allemagne et en Europe à travers les yeux d un enfant de 5 ans jusqu'à son adolescence . Le fond est dramatique mais l écriture n est pas mélodramatique. La naïveté du narrateur apporte un regard différent sur cette sombre partie de l'histoire. Touchant et très addictif
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par chrisitne le 31 janvier 2013
Format: Broché
Avec émotion nous suivons l'histoire vraie du petit Edgar, enfant juif qui grandit en même temps que le nazisme monte en Allemagne. Il observe de sa fenêtre le petit homme qui deviendra le monstre absolu. Il a cinq ans au début du récit et il est impressionné par les beaux uniformes et les belles voitures qui circulent dans sa rue. Mais peu à peu, au fil des ans, en écoutant ses parents et en lisant les titres des journaux, il comprend qui est son voisin Adolf Hitler et quelles sont ses ambitions. Le livre entremêle avec justesse et délicatesse la vie quotidienne de cet enfant choyé et l'ascension irrésistible de son horrible voisin qui veut dominer le monde et détruire ses coreligionnaires. Ce livre permet de comprendre les événements de 1929 à 1939 en suivant un enfant qui parcourt d'un pas léger les pages les plus sombres de l'Histoire, devant les fenêtres de Hitler qu'il observe au quotidien. L'auteur a réussi d'une plume légère et précise raconter une histoire terrible, émouvante et charmante à la fois. A lire absolument.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par carrasset thierry le 8 avril 2013
Format: Broché Achat vérifié
on se replonge dans la crise économique de l entre 2 guerres avec le point de vue de cet enfant sa naiveté mais aussi son regard sur les adultes et sur son voisin qu il croise régulièrement. Roman facile à lire et surtout à faire lire par nos adolescents une vraie page d histoire
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par BOLMONT Martine le 1 mars 2013
Format: Broché Achat vérifié
approche interessante de la période avant guerre vecue au quotidien par un enfant qui transmet des faits bruts quasi jour après jour, sans en préssentir la gravité : c'est au lecteur de faire les liens avec l' HISTOIRE, liens qui sont criant de vérité
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ulli67 le 23 mars 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Après avoir lu un commentaire sur ce livre, il fallait que je le lise. L'hitoire de l'auteur qui avait 5 ans avant la prise de pouvoir des Nazis raconte sa vie en tant que voisin direct de ce Mégalomane d'Hitler. En plus, au début de chaque chapitre se trouve un extrait de "Mein Kampf" qui relate déjà la haine contre les Juifs pendant son emprisonnement en Autriche.
Je recommande de lire cet ouvrage pour ne jamais oublier ces horreurs.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Actu-Littéraire - Tests-Electro TOP 100 COMMENTATEURS le 15 octobre 2014
Format: Broché
Edgar Feuchtwanger nous livre un témoignage unique, lui le voisin juif du petit Hitler, nous dévoile au fil des pages, la vie d'un garçon « comme tout le monde » devenu Führer. A lire !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
J' ai choisi cette appréciation parce que ce livre montre la montée du nazisme vue par un petit garçon juif et que ces souvenirs autobiographiques sont racontés avec le langage d' un enfant , son innocence , mais par un historien qui se souvient. Il y a beaucoup de documents en annexe ,cahiers d' école , photos . Tous les chapitres ont en exergue quelques lignes de " Mein Kampf" , servant de repoussoir au texte. La traduction est excellente , le livre se lit facilement. Je recommenderais ce livres à tous ceux qui veulent comprendre le début des années 30 en Allemagne.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?