Hole


Hole : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 55
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Hole
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

holerock

Merch Madness sale $5 shirts. Loves NY tee - http://t.co/RSuQrHVT Skinny Little Bitch tee - http://t.co/ko7hSkEZ


Biographie

En 1989, Courtney Love (24 ans) est à Los Angeles, et veut monter un groupe de garage rock. La chanteuse, guitariste, auteur et compositeur n'en est pas à son premier essai. Après un bref passage au sein de Faith No More en 1982, elle crée avec Kat Bjelland et Jennifer Finch (futures fondatrices respectivement de Babes In Toyland et de L7) le groupe Sugar Baby Doll (également appelé Sugar Babylon). Avec Kat Bjelland, elle fonde ensuite The Pagan Babies, à San Francisco, dont elle sera plus tard exclue - ce qui la décide à apprendre la guitare. Décidée à créer son groupe, la jeune femme, pas ... Lire la suite

En 1989, Courtney Love (24 ans) est à Los Angeles, et veut monter un groupe de garage rock. La chanteuse, guitariste, auteur et compositeur n'en est pas à son premier essai. Après un bref passage au sein de Faith No More en 1982, elle crée avec Kat Bjelland et Jennifer Finch (futures fondatrices respectivement de Babes In Toyland et de L7) le groupe Sugar Baby Doll (également appelé Sugar Babylon). Avec Kat Bjelland, elle fonde ensuite The Pagan Babies, à San Francisco, dont elle sera plus tard exclue - ce qui la décide à apprendre la guitare. Décidée à créer son groupe, la jeune femme, pas du genre à renoncer, poste l'annonce suivante dans les journaux The Recycler et Flipside : « Je veux former un groupe. Influences : Big Black, Sonic Youth et Fleetwood Mac ». Le géant guitariste Eric Erlandson (né le 9 janvier 1963), par ailleurs employé de Capitol Records, est le premier à répondre. Courtney Love recrute ensuite Jill Emery à la basse et Caroline Rue à la batterie. Elle décide de nommer le groupe Hole, en référence au trou qu'elle a en permanence dans le coeur à l'instar de la Médée d'Euripide.

Strip-tease et rock'n'roll

Courtney Love et Eric Erlandson se produisent pour la première fois au club Raji's sur Hollywood Boulevard, en première partie du quatuor féminin punk/metal L7 (groupe rattaché au mouvement punk féministe « riot grrrl »), mené par son amie Jennifer Finch. Lors d'un concert, Hole se fait remarquer par le label Sympathy for the Record Industry (SFRI) qui publie un premier EP, le 3-titres Retard Girl , en juillet 1990. Le groupe se lance ensuite dans une mini-tournée américaine, durant laquelle Courtney Love rencontre à Chicago Billy Corgan, leader des Smashing Pumpkins, avec qui elle sort un temps et dont elle restera durablement amie par la suite.

Début 1991, Courtney Love croise à Portland le chemin du leader de Nirvana, Kurt Cobain, donnant naissance à l'une des idylles les plus mythiques du rock. Au printemps 1991, Hole signe sur Caroline Records (Bad Brains, Suicidal Tendencies, Misfits, Primus...) et prépare son premier album. Dans l'intervalle, le label de Seattle Sub Pop sort le single, « Dicknail » (face B : « Burnblack » ) en mars 91. Le mois suivant, Everett True écrit la première chronique du groupe dans le Melody Maker , clamant son enthousiasme au sujet de l'album Pretty On The Inside (septembre 91), co-produit par Kim Gordon (Sonic Youth) et Don Fleming (leader de Gumball et qui avait déjà produit Goo de Sonic Youth, ainsi que Teenage Fanclub et Dinosaur Jr.). La critique accueille favorablement cet essai, le comparant aux débuts du punk américain et à Patti Smith. L'album se classe dans la liste des vingt meilleurs albums du Melody Maker et le single « Teenage Whore » atteint le Top 20 anglais.

En janvier 92, Courtney Love est enceinte de son premier enfant, dont le père est en passe de devenir l'icône du grunge. Le couple scelle son union sur une plage hawaïenne, et la romance se transforme en légende : leurs déboires sont contés dans les journaux à scandales dans la plus pure tradition sex, drugs and rock'n'roll. Se sentant écrasés par cette médiatisation, Caroline Rue et Jill Emery quittent la formation. Hole recrute donc la batteuse Patty Schemel (28 avril 1967), recommandée par Kurt Cobain - qui a renoncé à la recruter pour Nirvana après l'arrivée de Dave Grohl -, ainsi que la bassiste Kristen Pfaff (26 mai 1967).

Le 18 août 1992 naît Frances Bean Cobain. Alors que le couple est aux anges, un article du Vanity Fair vient assombrir le tableau. La journaliste les dépeint comme un couple de junkies irresponsables et incapables de prendre soin du nourrisson. Les services sociaux interviennent, interdisant au couple de rendre visite à l'enfant sans la présence du personnel. (Sur le deuxième album, Courtney Love chantera sa douleur dans le titre « I Think That I Would Die » , co-écrit avec Kat Bjelland : « I want my baby / Where is my baby ? ») Le 22 septembre, le résultat du test sanguin soulage les « Bonnie and Clyde du grunge » qui peuvent ainsi récupérer Frances Bean et préparer leurs tournées, après l'acquisition d'une maison à Seattle.

Kurt Cobain se suicide

Au printemps 1993, alors que Hole participe à Londres à un festival, débute une histoire d'amour entre Eric Erlandson et Kristen Pfaff. En juillet, la formation donne un concert à l'Offramp de Seattle (considéré comme le meilleur concert du groupe), avant de poursuivre la tournée en Europe. A la fin de l'été, Hole entre en studio pour travailler sur le deuxième album Live Through This au Triclops Studio (dans lequel les Smashing Pumpkins ont enregistré Siamese Dream ). Tout semble aller parfaitement pour Hole, mais Courtney Love est profondément affectée par les problèmes de drogue de son mari. La situation devient vite incontrôlable. En mars 1994, Cobain fait une overdose à Rome. Sa femme l'oblige à faire une énième cure de désintoxication. Sans succès : son mari met fin à ses jours le 5 avril 1994.

Le monde du rock est en deuil, ayant perdu une de ses figures le plus marquantes. Hole annule sa tournée devant servir à la promotion de Live Through This , qui paraît le mardi 12 avril. Sans promotion, le disque se vend très bien et console les fans du chanteur de Nirvana qui y voient comme le testament de leur idole, vu par sa femme Courtney. Les paroles sont d'autant plus poignantes, étant souvent adressées à Kurt Cobain : « Si tu arrives à traverser ça avec moi et à t'en sortir vivant, je jure que je mourrai pour toi » ( « Asking for It » ). Elle y parle également de lait empoisonné, de maladie, de grossesse... La malédiction de Hole ne s'arrête pas là, puisque quelques semaines après la mort de Kurt Cobain, c'est la bassiste Kristen Pfaff qui est retrouvée morte dans sa baignoire, des suites d'une overdose, le 16 juin 1994. Le groupe doit trouver une nouvelle bassiste et Courtney Love fait appel à la Canadienne Melissa Auf der Maur (née le 17 mars 1972), recommandée par Billy Corgan ; Hole se lance ensuite dans une série de concerts, ouvrant pour la tournée d'été de Nine Inch Nails, alors au sommet de sa popularité après la sortie de The Downward Spiral . Fin 1994, Hole enregistre « Drown Soda » pour la bande originale de Tank Girl (film de Rachel Talalay adapté d'une BD), qui sort en 1995.

En septembre 1995, paraît l'EP Ask For It , dont la pochette représente des poignets scarifiés cicatrisés. Constitué de sept morceaux, le disque contient notamment plusieurs reprises : « Over the Edge » des Wipers, « Pale Blue Eyes » du Velvet Underground et « Forming / Hot Chocolate Boy » (le premier morceau des Germs, le second de Beat Happening), cette dernière ayant été enregistré lors d'une John Peel Session pour la radio BBC 1. Parallèlement, tandis que Live Through This dépasse le million d'exemplaires vendus, Courtney Love - qui était déjà apparue dans quelques petits rôles, notamment dans Sid & Nancy , en 1986 - apparaît dans des films à succès, qui sortent en 1996 : Feeling Minnesota (de Steven Baigelman), Basquiat (de Julian Schnabel) et Larry Flint (de Milo? Forman). Dans ce dernier film, elle joue le rôle d'Althea, épouse du pornographe des années 70 ; sa prestation lui vaut une nomination aux Golden Globes. En juillet 1996, Hole reprend « Gold Dust Woman » de Fleetwood Mac pour la B.O. du film The Crow .

Celebrity Skin

En septembre paraît la compilation My Body, the Hand Grenade , qui rassemble des inédits du quatuor, notamment une reprise de « Miss World » (initialement sur Live Through This ) avec Kurt Cobain à la basse et « Old Age » co-crédité Love/Cobain (la chanson réapparaît aussi, interprétée par Nirvana, sur le coffret du trio paru fin 2004). Parallèlement, Hole commence à l'élaboration de son troisième album, auquel participent Billy Corgan et Michael Beinhorn (producteur des Soundgarden et des Red Hot Chili Peppers). Le disque se veut plus mélodieux et - power pop, moins « grunge » donc : un punk glamour sur lequel Courtney Love se fait plus douce et infantile. Celebrity Skin sort le 8 septembre 1998 chez Geffen et se vend remarquablement. Le single « Malibu » est une bombe de punk rock rose bonbon, ce genre de douceurs auxquelles Courtney n'a pas habitué son public. Une tournée mondiale s'ensuit, qui dure plus d'un an.

En 1999, Melissa Auf der Maur quitte Hole et rejoint les Smashing Pumpkins. Elle collabore également avec Indochine, réalisant le duo « Le Grand secret » (qui figure sur Paradize , sorti début 2002). Hole ne tourne plus, ne produit plus et finit par se dissoudre en mai 2002 après que Courtney Love a tenté de monter un groupe de filles, Bastard, qui disparaît dans la foulée.

Courtney Love n'a pas dit son dernier mot pour autant : en 2004, elle signe son grand retour avec l'album solo America's Sweetheart , la publication de son journal intime The Diaries of Courtney Love (2006), puis le documentaire The Return of Courtney Love (2006). La diva du grunge redevient ainsi cette rock star destroy et éperdument seule, mais a-t-elle jamais été autre chose ?

Après maints atermoiements, Hole revient finalement en 2010 avec Nobody's Daughter. Réalisé avec Linda Perry et Billy Corgan, Nobody's Daughter apparaît plus comme un album solo de Courtney Love, Eric Erlandson et Melissa Auf der Maur en étant absents. Le premier simple extrait, « Skinny Little Bitch » se classe honorablement dans le classement rock du Billboard. Copyright 2014 Music Story Carole Le Bras

En 1989, Courtney Love (24 ans) est à Los Angeles, et veut monter un groupe de garage rock. La chanteuse, guitariste, auteur et compositeur n'en est pas à son premier essai. Après un bref passage au sein de Faith No More en 1982, elle crée avec Kat Bjelland et Jennifer Finch (futures fondatrices respectivement de Babes In Toyland et de L7) le groupe Sugar Baby Doll (également appelé Sugar Babylon). Avec Kat Bjelland, elle fonde ensuite The Pagan Babies, à San Francisco, dont elle sera plus tard exclue - ce qui la décide à apprendre la guitare. Décidée à créer son groupe, la jeune femme, pas du genre à renoncer, poste l'annonce suivante dans les journaux The Recycler et Flipside : « Je veux former un groupe. Influences : Big Black, Sonic Youth et Fleetwood Mac ». Le géant guitariste Eric Erlandson (né le 9 janvier 1963), par ailleurs employé de Capitol Records, est le premier à répondre. Courtney Love recrute ensuite Jill Emery à la basse et Caroline Rue à la batterie. Elle décide de nommer le groupe Hole, en référence au trou qu'elle a en permanence dans le coeur à l'instar de la Médée d'Euripide.

Strip-tease et rock'n'roll

Courtney Love et Eric Erlandson se produisent pour la première fois au club Raji's sur Hollywood Boulevard, en première partie du quatuor féminin punk/metal L7 (groupe rattaché au mouvement punk féministe « riot grrrl »), mené par son amie Jennifer Finch. Lors d'un concert, Hole se fait remarquer par le label Sympathy for the Record Industry (SFRI) qui publie un premier EP, le 3-titres Retard Girl , en juillet 1990. Le groupe se lance ensuite dans une mini-tournée américaine, durant laquelle Courtney Love rencontre à Chicago Billy Corgan, leader des Smashing Pumpkins, avec qui elle sort un temps et dont elle restera durablement amie par la suite.

Début 1991, Courtney Love croise à Portland le chemin du leader de Nirvana, Kurt Cobain, donnant naissance à l'une des idylles les plus mythiques du rock. Au printemps 1991, Hole signe sur Caroline Records (Bad Brains, Suicidal Tendencies, Misfits, Primus...) et prépare son premier album. Dans l'intervalle, le label de Seattle Sub Pop sort le single, « Dicknail » (face B : « Burnblack » ) en mars 91. Le mois suivant, Everett True écrit la première chronique du groupe dans le Melody Maker , clamant son enthousiasme au sujet de l'album Pretty On The Inside (septembre 91), co-produit par Kim Gordon (Sonic Youth) et Don Fleming (leader de Gumball et qui avait déjà produit Goo de Sonic Youth, ainsi que Teenage Fanclub et Dinosaur Jr.). La critique accueille favorablement cet essai, le comparant aux débuts du punk américain et à Patti Smith. L'album se classe dans la liste des vingt meilleurs albums du Melody Maker et le single « Teenage Whore » atteint le Top 20 anglais.

En janvier 92, Courtney Love est enceinte de son premier enfant, dont le père est en passe de devenir l'icône du grunge. Le couple scelle son union sur une plage hawaïenne, et la romance se transforme en légende : leurs déboires sont contés dans les journaux à scandales dans la plus pure tradition sex, drugs and rock'n'roll. Se sentant écrasés par cette médiatisation, Caroline Rue et Jill Emery quittent la formation. Hole recrute donc la batteuse Patty Schemel (28 avril 1967), recommandée par Kurt Cobain - qui a renoncé à la recruter pour Nirvana après l'arrivée de Dave Grohl -, ainsi que la bassiste Kristen Pfaff (26 mai 1967).

Le 18 août 1992 naît Frances Bean Cobain. Alors que le couple est aux anges, un article du Vanity Fair vient assombrir le tableau. La journaliste les dépeint comme un couple de junkies irresponsables et incapables de prendre soin du nourrisson. Les services sociaux interviennent, interdisant au couple de rendre visite à l'enfant sans la présence du personnel. (Sur le deuxième album, Courtney Love chantera sa douleur dans le titre « I Think That I Would Die » , co-écrit avec Kat Bjelland : « I want my baby / Where is my baby ? ») Le 22 septembre, le résultat du test sanguin soulage les « Bonnie and Clyde du grunge » qui peuvent ainsi récupérer Frances Bean et préparer leurs tournées, après l'acquisition d'une maison à Seattle.

Kurt Cobain se suicide

Au printemps 1993, alors que Hole participe à Londres à un festival, débute une histoire d'amour entre Eric Erlandson et Kristen Pfaff. En juillet, la formation donne un concert à l'Offramp de Seattle (considéré comme le meilleur concert du groupe), avant de poursuivre la tournée en Europe. A la fin de l'été, Hole entre en studio pour travailler sur le deuxième album Live Through This au Triclops Studio (dans lequel les Smashing Pumpkins ont enregistré Siamese Dream ). Tout semble aller parfaitement pour Hole, mais Courtney Love est profondément affectée par les problèmes de drogue de son mari. La situation devient vite incontrôlable. En mars 1994, Cobain fait une overdose à Rome. Sa femme l'oblige à faire une énième cure de désintoxication. Sans succès : son mari met fin à ses jours le 5 avril 1994.

Le monde du rock est en deuil, ayant perdu une de ses figures le plus marquantes. Hole annule sa tournée devant servir à la promotion de Live Through This , qui paraît le mardi 12 avril. Sans promotion, le disque se vend très bien et console les fans du chanteur de Nirvana qui y voient comme le testament de leur idole, vu par sa femme Courtney. Les paroles sont d'autant plus poignantes, étant souvent adressées à Kurt Cobain : « Si tu arrives à traverser ça avec moi et à t'en sortir vivant, je jure que je mourrai pour toi » ( « Asking for It » ). Elle y parle également de lait empoisonné, de maladie, de grossesse... La malédiction de Hole ne s'arrête pas là, puisque quelques semaines après la mort de Kurt Cobain, c'est la bassiste Kristen Pfaff qui est retrouvée morte dans sa baignoire, des suites d'une overdose, le 16 juin 1994. Le groupe doit trouver une nouvelle bassiste et Courtney Love fait appel à la Canadienne Melissa Auf der Maur (née le 17 mars 1972), recommandée par Billy Corgan ; Hole se lance ensuite dans une série de concerts, ouvrant pour la tournée d'été de Nine Inch Nails, alors au sommet de sa popularité après la sortie de The Downward Spiral . Fin 1994, Hole enregistre « Drown Soda » pour la bande originale de Tank Girl (film de Rachel Talalay adapté d'une BD), qui sort en 1995.

En septembre 1995, paraît l'EP Ask For It , dont la pochette représente des poignets scarifiés cicatrisés. Constitué de sept morceaux, le disque contient notamment plusieurs reprises : « Over the Edge » des Wipers, « Pale Blue Eyes » du Velvet Underground et « Forming / Hot Chocolate Boy » (le premier morceau des Germs, le second de Beat Happening), cette dernière ayant été enregistré lors d'une John Peel Session pour la radio BBC 1. Parallèlement, tandis que Live Through This dépasse le million d'exemplaires vendus, Courtney Love - qui était déjà apparue dans quelques petits rôles, notamment dans Sid & Nancy , en 1986 - apparaît dans des films à succès, qui sortent en 1996 : Feeling Minnesota (de Steven Baigelman), Basquiat (de Julian Schnabel) et Larry Flint (de Milo? Forman). Dans ce dernier film, elle joue le rôle d'Althea, épouse du pornographe des années 70 ; sa prestation lui vaut une nomination aux Golden Globes. En juillet 1996, Hole reprend « Gold Dust Woman » de Fleetwood Mac pour la B.O. du film The Crow .

Celebrity Skin

En septembre paraît la compilation My Body, the Hand Grenade , qui rassemble des inédits du quatuor, notamment une reprise de « Miss World » (initialement sur Live Through This ) avec Kurt Cobain à la basse et « Old Age » co-crédité Love/Cobain (la chanson réapparaît aussi, interprétée par Nirvana, sur le coffret du trio paru fin 2004). Parallèlement, Hole commence à l'élaboration de son troisième album, auquel participent Billy Corgan et Michael Beinhorn (producteur des Soundgarden et des Red Hot Chili Peppers). Le disque se veut plus mélodieux et - power pop, moins « grunge » donc : un punk glamour sur lequel Courtney Love se fait plus douce et infantile. Celebrity Skin sort le 8 septembre 1998 chez Geffen et se vend remarquablement. Le single « Malibu » est une bombe de punk rock rose bonbon, ce genre de douceurs auxquelles Courtney n'a pas habitué son public. Une tournée mondiale s'ensuit, qui dure plus d'un an.

En 1999, Melissa Auf der Maur quitte Hole et rejoint les Smashing Pumpkins. Elle collabore également avec Indochine, réalisant le duo « Le Grand secret » (qui figure sur Paradize , sorti début 2002). Hole ne tourne plus, ne produit plus et finit par se dissoudre en mai 2002 après que Courtney Love a tenté de monter un groupe de filles, Bastard, qui disparaît dans la foulée.

Courtney Love n'a pas dit son dernier mot pour autant : en 2004, elle signe son grand retour avec l'album solo America's Sweetheart , la publication de son journal intime The Diaries of Courtney Love (2006), puis le documentaire The Return of Courtney Love (2006). La diva du grunge redevient ainsi cette rock star destroy et éperdument seule, mais a-t-elle jamais été autre chose ?

Après maints atermoiements, Hole revient finalement en 2010 avec Nobody's Daughter. Réalisé avec Linda Perry et Billy Corgan, Nobody's Daughter apparaît plus comme un album solo de Courtney Love, Eric Erlandson et Melissa Auf der Maur en étant absents. Le premier simple extrait, « Skinny Little Bitch » se classe honorablement dans le classement rock du Billboard. Copyright 2014 Music Story Carole Le Bras

En 1989, Courtney Love (24 ans) est à Los Angeles, et veut monter un groupe de garage rock. La chanteuse, guitariste, auteur et compositeur n'en est pas à son premier essai. Après un bref passage au sein de Faith No More en 1982, elle crée avec Kat Bjelland et Jennifer Finch (futures fondatrices respectivement de Babes In Toyland et de L7) le groupe Sugar Baby Doll (également appelé Sugar Babylon). Avec Kat Bjelland, elle fonde ensuite The Pagan Babies, à San Francisco, dont elle sera plus tard exclue - ce qui la décide à apprendre la guitare. Décidée à créer son groupe, la jeune femme, pas du genre à renoncer, poste l'annonce suivante dans les journaux The Recycler et Flipside : « Je veux former un groupe. Influences : Big Black, Sonic Youth et Fleetwood Mac ». Le géant guitariste Eric Erlandson (né le 9 janvier 1963), par ailleurs employé de Capitol Records, est le premier à répondre. Courtney Love recrute ensuite Jill Emery à la basse et Caroline Rue à la batterie. Elle décide de nommer le groupe Hole, en référence au trou qu'elle a en permanence dans le coeur à l'instar de la Médée d'Euripide.

Strip-tease et rock'n'roll

Courtney Love et Eric Erlandson se produisent pour la première fois au club Raji's sur Hollywood Boulevard, en première partie du quatuor féminin punk/metal L7 (groupe rattaché au mouvement punk féministe « riot grrrl »), mené par son amie Jennifer Finch. Lors d'un concert, Hole se fait remarquer par le label Sympathy for the Record Industry (SFRI) qui publie un premier EP, le 3-titres Retard Girl , en juillet 1990. Le groupe se lance ensuite dans une mini-tournée américaine, durant laquelle Courtney Love rencontre à Chicago Billy Corgan, leader des Smashing Pumpkins, avec qui elle sort un temps et dont elle restera durablement amie par la suite.

Début 1991, Courtney Love croise à Portland le chemin du leader de Nirvana, Kurt Cobain, donnant naissance à l'une des idylles les plus mythiques du rock. Au printemps 1991, Hole signe sur Caroline Records (Bad Brains, Suicidal Tendencies, Misfits, Primus...) et prépare son premier album. Dans l'intervalle, le label de Seattle Sub Pop sort le single, « Dicknail » (face B : « Burnblack » ) en mars 91. Le mois suivant, Everett True écrit la première chronique du groupe dans le Melody Maker , clamant son enthousiasme au sujet de l'album Pretty On The Inside (septembre 91), co-produit par Kim Gordon (Sonic Youth) et Don Fleming (leader de Gumball et qui avait déjà produit Goo de Sonic Youth, ainsi que Teenage Fanclub et Dinosaur Jr.). La critique accueille favorablement cet essai, le comparant aux débuts du punk américain et à Patti Smith. L'album se classe dans la liste des vingt meilleurs albums du Melody Maker et le single « Teenage Whore » atteint le Top 20 anglais.

En janvier 92, Courtney Love est enceinte de son premier enfant, dont le père est en passe de devenir l'icône du grunge. Le couple scelle son union sur une plage hawaïenne, et la romance se transforme en légende : leurs déboires sont contés dans les journaux à scandales dans la plus pure tradition sex, drugs and rock'n'roll. Se sentant écrasés par cette médiatisation, Caroline Rue et Jill Emery quittent la formation. Hole recrute donc la batteuse Patty Schemel (28 avril 1967), recommandée par Kurt Cobain - qui a renoncé à la recruter pour Nirvana après l'arrivée de Dave Grohl -, ainsi que la bassiste Kristen Pfaff (26 mai 1967).

Le 18 août 1992 naît Frances Bean Cobain. Alors que le couple est aux anges, un article du Vanity Fair vient assombrir le tableau. La journaliste les dépeint comme un couple de junkies irresponsables et incapables de prendre soin du nourrisson. Les services sociaux interviennent, interdisant au couple de rendre visite à l'enfant sans la présence du personnel. (Sur le deuxième album, Courtney Love chantera sa douleur dans le titre « I Think That I Would Die » , co-écrit avec Kat Bjelland : « I want my baby / Where is my baby ? ») Le 22 septembre, le résultat du test sanguin soulage les « Bonnie and Clyde du grunge » qui peuvent ainsi récupérer Frances Bean et préparer leurs tournées, après l'acquisition d'une maison à Seattle.

Kurt Cobain se suicide

Au printemps 1993, alors que Hole participe à Londres à un festival, débute une histoire d'amour entre Eric Erlandson et Kristen Pfaff. En juillet, la formation donne un concert à l'Offramp de Seattle (considéré comme le meilleur concert du groupe), avant de poursuivre la tournée en Europe. A la fin de l'été, Hole entre en studio pour travailler sur le deuxième album Live Through This au Triclops Studio (dans lequel les Smashing Pumpkins ont enregistré Siamese Dream ). Tout semble aller parfaitement pour Hole, mais Courtney Love est profondément affectée par les problèmes de drogue de son mari. La situation devient vite incontrôlable. En mars 1994, Cobain fait une overdose à Rome. Sa femme l'oblige à faire une énième cure de désintoxication. Sans succès : son mari met fin à ses jours le 5 avril 1994.

Le monde du rock est en deuil, ayant perdu une de ses figures le plus marquantes. Hole annule sa tournée devant servir à la promotion de Live Through This , qui paraît le mardi 12 avril. Sans promotion, le disque se vend très bien et console les fans du chanteur de Nirvana qui y voient comme le testament de leur idole, vu par sa femme Courtney. Les paroles sont d'autant plus poignantes, étant souvent adressées à Kurt Cobain : « Si tu arrives à traverser ça avec moi et à t'en sortir vivant, je jure que je mourrai pour toi » ( « Asking for It » ). Elle y parle également de lait empoisonné, de maladie, de grossesse... La malédiction de Hole ne s'arrête pas là, puisque quelques semaines après la mort de Kurt Cobain, c'est la bassiste Kristen Pfaff qui est retrouvée morte dans sa baignoire, des suites d'une overdose, le 16 juin 1994. Le groupe doit trouver une nouvelle bassiste et Courtney Love fait appel à la Canadienne Melissa Auf der Maur (née le 17 mars 1972), recommandée par Billy Corgan ; Hole se lance ensuite dans une série de concerts, ouvrant pour la tournée d'été de Nine Inch Nails, alors au sommet de sa popularité après la sortie de The Downward Spiral . Fin 1994, Hole enregistre « Drown Soda » pour la bande originale de Tank Girl (film de Rachel Talalay adapté d'une BD), qui sort en 1995.

En septembre 1995, paraît l'EP Ask For It , dont la pochette représente des poignets scarifiés cicatrisés. Constitué de sept morceaux, le disque contient notamment plusieurs reprises : « Over the Edge » des Wipers, « Pale Blue Eyes » du Velvet Underground et « Forming / Hot Chocolate Boy » (le premier morceau des Germs, le second de Beat Happening), cette dernière ayant été enregistré lors d'une John Peel Session pour la radio BBC 1. Parallèlement, tandis que Live Through This dépasse le million d'exemplaires vendus, Courtney Love - qui était déjà apparue dans quelques petits rôles, notamment dans Sid & Nancy , en 1986 - apparaît dans des films à succès, qui sortent en 1996 : Feeling Minnesota (de Steven Baigelman), Basquiat (de Julian Schnabel) et Larry Flint (de Milo? Forman). Dans ce dernier film, elle joue le rôle d'Althea, épouse du pornographe des années 70 ; sa prestation lui vaut une nomination aux Golden Globes. En juillet 1996, Hole reprend « Gold Dust Woman » de Fleetwood Mac pour la B.O. du film The Crow .

Celebrity Skin

En septembre paraît la compilation My Body, the Hand Grenade , qui rassemble des inédits du quatuor, notamment une reprise de « Miss World » (initialement sur Live Through This ) avec Kurt Cobain à la basse et « Old Age » co-crédité Love/Cobain (la chanson réapparaît aussi, interprétée par Nirvana, sur le coffret du trio paru fin 2004). Parallèlement, Hole commence à l'élaboration de son troisième album, auquel participent Billy Corgan et Michael Beinhorn (producteur des Soundgarden et des Red Hot Chili Peppers). Le disque se veut plus mélodieux et - power pop, moins « grunge » donc : un punk glamour sur lequel Courtney Love se fait plus douce et infantile. Celebrity Skin sort le 8 septembre 1998 chez Geffen et se vend remarquablement. Le single « Malibu » est une bombe de punk rock rose bonbon, ce genre de douceurs auxquelles Courtney n'a pas habitué son public. Une tournée mondiale s'ensuit, qui dure plus d'un an.

En 1999, Melissa Auf der Maur quitte Hole et rejoint les Smashing Pumpkins. Elle collabore également avec Indochine, réalisant le duo « Le Grand secret » (qui figure sur Paradize , sorti début 2002). Hole ne tourne plus, ne produit plus et finit par se dissoudre en mai 2002 après que Courtney Love a tenté de monter un groupe de filles, Bastard, qui disparaît dans la foulée.

Courtney Love n'a pas dit son dernier mot pour autant : en 2004, elle signe son grand retour avec l'album solo America's Sweetheart , la publication de son journal intime The Diaries of Courtney Love (2006), puis le documentaire The Return of Courtney Love (2006). La diva du grunge redevient ainsi cette rock star destroy et éperdument seule, mais a-t-elle jamais été autre chose ?

Après maints atermoiements, Hole revient finalement en 2010 avec Nobody's Daughter. Réalisé avec Linda Perry et Billy Corgan, Nobody's Daughter apparaît plus comme un album solo de Courtney Love, Eric Erlandson et Melissa Auf der Maur en étant absents. Le premier simple extrait, « Skinny Little Bitch » se classe honorablement dans le classement rock du Billboard. Copyright 2014 Music Story Carole Le Bras


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page