Quantité :1
Holy Wood a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Holy Wood
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Holy Wood


Prix : EUR 9,09 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
30 neufs à partir de EUR 6,59 18 d'occasion à partir de EUR 2,78

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Marilyn Manson

Discographie

Image de l'album de Marilyn Manson

Photos

Image de Marilyn Manson

Biographie

Marilyn Manson, de son vrai nom Brian Warner, est une personnalitétourmentée, et ce dès son plus jeune âge. Il découvre très tôt le rock« décadent » avec des groupes comme Iron Maiden ou Judas Priest, et sesicônes telles David Bowie ou Alice Cooper. Après quelques expériencesdans le journalisme et ... Plus de détails sur la Page Artiste Marilyn Manson

Visitez la Page Artiste Marilyn Manson
162 albums, 10 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Holy Wood + Mechanical Animals + Antichrist Superstar
Prix pour les trois: EUR 25,17

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (5 janvier 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Interscope
  • ASIN : B000050ITX
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 8.479 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Godeatgod
2. The love song
3. The fight song
4. Disposable teens
5. Target audience (narcissus narcosis)
6. President dead
7. In the shadow of the valley of death
8. Cruci-fiction in space
9. A place in the dirt
10. The nobodies
11. The death song
12. Lamb of god
13. Born again
14. Burning flag
15. Coma black
16. Valentine's day
17. The fall of adam
18. King kill 33
19. Count to six and die (the vacuum of infinite space encompassing)

Descriptions du produit

Description du produit

Holy Wood (In the Shadow of the Valley of Death) (Dans l'Ombre de la Vallée de la Mort) est le cinquième album du groupe Marilyn Manson. Il est sorti le 13 novembre 2000 et a pour label Interscope Records. L'album Holy Wood apparaît comme une introduction aux deux albums qui l'ont précédé, Mechanical Animals et Antichrist Superstar, les trois oeuvres formant une sorte de trilogie.[réf. nécessaire] Trois singles (The Disposable Teens, The Fight Song et The Nobodies ) en sont issus, ainsi qu'un roman qui n'a toujours pas été publié.

Amazon.fr

Si le trip glam-rock de Mechanical Animal avait détourné de Marilyn Manson ses fans les plus déjantés, Holy Wood ne devrait pas avoir trop de mal à battre le rappel des troupes. Certes, à l'image de son livret intérieur sur lequel les symboles kabbalistiques (cf. les lames de tarot empruntées à Aleister Crowley ou le pentagramme syncrétique à Éliphas Lévi) côtoient les croquis anatomiques ou médico-légaux, cet album aux multiples facettes évoquera tantôt l'agressivité déployée sur Antichrist Superstar, tantôt la torpeur mélancolique de Mechanical Animal. Quant aux aspects blasphémateurs de Marilyn Manson, ils sont également de retour – notamment dans cette superbe pochette, d'ores et déjà censurée dans divers coins du globe, sur laquelle le fils maudit de la génération MTV singe le Christ sur sa croix. Sachant que son fonds de commerce repose en grande partie sur la provocation et que Holy Wood n'est pas non plus avare de hits potentiels ("The Fight Song", sur lequel on croirait presque reconnaître la voix de Johnny Rotten des Sex Pistols, "Disposable Teens", "The Nobodies"… voire "Burning Flag", dont les bouffées de violence ne sont pas sans rappeler le célèbre "March Of The Pigs" de Nine Inch Nails), autant dire que Marilyn Manson n'est pas près de tirer sa révérence ! -- Hervé SK Guégano

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par pauline le 27 février 2002
Format: CD
Marylin Manson et son gothisme exacerbé, encore un album qui ne parle que de sang, de mort, d'injustice, malgré tout moins violent que certains précédents et pourtant toujours aussi envoûtant... La dernière chanson est frissonante et la 15ème (coma black) peuvent donner un aperçu de la déprime de cet album qu'on écoutera pourtant sans discontinuer, grâce à la rage et à la beauté obscure qu'il dégage.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cayre Frangois le 24 août 2001
Format: CD
"I never really hated the one true God, but the God of the people I hated" : voilà une mise au point qui s'imposait. Manson déclare la guerre aux médias taxés de connivence avec les religieux et les business men : "Pucked up and down in morbid faith, you should have seen the ratings that day" (rapport au massacre de Columbine dont le Révérend fut à tort accusé d'être un inspirateur lointain). Au final, un album "conceptuel" riche et plaisant même si la première partie n'a pas dû demander énormément d'efforts... les parties suivantes recèlent quelques belles pépites, plus détachées des influences de la première (ahhh, "The Death Song"... tout un programme). Et comme toujours, on ne saurait trop conseiller de lire les paroles - c'est pas pour rien qu'elles sont imprimées, et s'il fallait parler de poésie on trouverait des échos chez William Burroughs (avis éminemment subjectif). Décidément une bonne galette, où la noirceur d'Antichrist Superstar fait place à une petite lumière : celle de la haine froide contre les faibles, au sens nietzschéen bien sûr ;-), les beautiful people. L'intérêt de Manson réside autant sinon bien plus dans son discours que dans sa musique, toutefois force est de reconnaître qu'il a bien potassé les leçons de Trent et que Manson est aussi un songwriter de talent, sans doute de la trempe d'un Kurt Cobain (simple, efficace, accrocheur mais terriblement travaillé). Ses albums ne vieillissent pas non plus. Un vrai petit chef-d'oeuvre, comme d'habitude - et accessoirement une déclaration de guerre en bonne et due forme.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 15 janvier 2001
Format: CD
Je ne puis trouver les mots qualifiants ce cd géant tant la musique et bonne. Certaines mauvaises langues diront que quelques chansons ressemblent quelques peu aux versions précèdentes mais vraiment je ne vois vraiment pas ce qu'il y aurait à redire sur ce chef d'oeuvre musical.Et ce que je ferais remarquer avant tout, c'est le peu de gachis présent sur ce dernier cd. C'est bien simple tout est bon. Donc je vous le conseille vivement!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par megaotal TOP 1000 COMMENTATEURS le 14 février 2014
Format: CD
Premier MANSON du troisiéme millénnaires,et l'on peut dire que ce fou génial sait y faire pour prendre à contre pied l'auditeur.Pochette provocante montrant un révérand se prenant pour le christ crucifié,et textes à la fois déséspérés (réalistes!) et trés engagés quand à la politique américaine sonts toujours au menu.Mais la surprise vient surtout de la musique elle méme,aprés l'industriel et le glam ,manson offre à ses fans un disque rock/metal assez violent mais ou la mélodie est toujours de mise.Ainsi des morceaux comme "the love song"(ne vous fiez pas au titre!)ou "disposable teens" sonts des perles de rock révolutionnaire,alors que "the nobodies"ou ma préféré "valentine day" sonts magnifiques de noirceurs ou l'on sent une rock star qui en dépit d'un immense succés(à l'époque) est en réalité un étre torturé et meurtri par l'existence qui n'a pas toujours était cool avec lui( c'est le moins que l'on puisse dire).à noter une suite géante du sublime "coma white" nommée "coma black"(!!!) qui est assurément l'une des meilleures chansons de ce TRéS grand artiste qui mériterait largement de retrouver le succés qui fut le sien au milieu des 90's,et début 2000.à titre perso',je suis fan de BRIAN WARNER depuis 1998 et vraiment j'ai toujours autant de plaisir à l'écouter à 32ans,qu'à mes 17.MANSON n'était pas un effet de mode,mais un véritable artiste.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Bruce Tringale TOP 100 COMMENTATEURS le 17 juillet 2013
Format: CD
Bouc émissaire préféré de l'Amérique Bushienne , Marilyn Manson signait avec cet opus une tribune au virtiol contre son pays . Accusé d'influencer les tueries dans les lycées américains , Brian Warner qui s'était considérablement calmé avec Mechanical Animals, repartait bile aux lèvres pour crier sa rage . Ca tombe bien , c'est le moteur de tout bon disque de rock .
Une décennie après sa sortie , et malgré un son très Pro-Tools , Holywood garde la force de son Uppercut .
Manson se pose comme un observateur impitoyable des moeurs américaines qui revendiquent le droit de posséder une arme mais choqués lorsque des gamins désaxés s'en servent .Jamais sa voix n'aura été aussi narquoise , cynique , enragée . Pour la première fois d'une longue série , Manson convoque John Lennon : "You say you want a Revolution ?"

Mais le rejeton d'Alice Cooper avait retenu une leçon : faire le con sur scène c'est bien , avec les chansons , c'est mieux . Chacune porte un regard sociologique pertinent ; chaque refrain est quasiment un slogan véhiculant les idées fortes du rocker.Et malgré les outrances , Manson aligne des chansons imparables : Une parodie de "Song "2 de Blur avec "Fight Song" où il hurle que les gosses sont élevés dans le culte de la célébrité et que la normalité n’intéresse personne .

"In The Shadow Of the Valley of Death" : dans une ballade à la Radiohead ( !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?