Horowitz : Live And Unedi... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Horowitz : Live And Unedited, The Historic 1965 Carnegie Hall Return Concert
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Horowitz : Live And Unedited, The Historic 1965 Carnegie Hall Return Concert Coffret, Import


Prix : EUR 22,26 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
17 neufs à partir de EUR 11,41 4 d'occasion à partir de EUR 11,41

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Horowitz : Live And Unedited, The Historic 1965 Carnegie Hall Return Concert + Horowitz in Moscow
Prix pour les deux : EUR 29,26

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (30 septembre 2003)
  • Nombre de disques: 3
  • Format : Coffret, Import
  • Label: Sony Music
  • ASIN : B0000CF314
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 68.056 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Organ Toccata, Adagio And Fugue In C Major, BWV 564 I. - J.S. Bach
2. Organ Toccata, Adagio And Fugue In C Major, BWV 564 II. - J.S. Bach
3. Organ Toccata, Adagio And Fugue In C Major, BWV 564 III. - J.S. Bach
4. Fantasy In C Major, Op.17 (I)
5. Fantasy In C Major, Op.17 (II)
6. Fantasy In C Major, Op.17 (III)
7. Piano Sonata No. 9 In F Major, Op. 68 'Black Mass' - Scriabin
8. Poeme In F-Sharp Major, Op. 32, No. 1 - Scriabin
Disque : 2
1. Mazurka In C-Sharp Minor, Op. 30, No.4 - Chopin
2. Etude No. 8 In F Major, Op. 10 - Chopin
3. Ballade in G Minor, Op. 23, No.1 - Chopin
4. Serenade For The Doll No.3 - DeBussy
5. Etude In C-Sharp Minor, Op.2, No.1 - Scriabin
6. Etude No. 11 In A-Flat Major, Op.72 - Moszkowski
7. Traumerei
8. Kinderszenen, Op. 15 (1)
9. Kinderszenen, Op. 15 (2)
10. Kinderszenen, Op. 15 (3)
Voir les 20 titres de ce disque

Descriptions du produit

LIVE & UNEDITED: HISTORIC 1965 CARNEGIE HALL (DIG)

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par frenchjazzfan VOIX VINE le 5 décembre 2008
Les circonstances qui entourent ce concert sont exceptionnelles à plus d' un titre. C'est le premier concert que Horowitz donna depuis douze ans et la ferveur populaire et médiatique qui entoura ce concert est quasiment unique dans l' histoire récente de la musique classique. Mais les concerts historiques ne sont pas toujours les meilleurs musicalement, et à l' écoute des quelques imperfections au sein de la Fantaisie de Schumann, on est tenté de ranger ce concert dans cette catégorie.
Mais ce serait oublier les moments de grâce qui parsèment ce disque.
De la pièce majestueuse inaugural de Bach à la renversante version de la première ballade de Chopin, en passant par les pièces de Scriabin qu' il joue mieux que personne, on est transporté par la constante invention du jeu d' Horowitz et ses nombreuses prises de risque.
En bonus, on trouve la merveilleuse version studio des scènes d' enfants de Schumann. Le Dvd trés (trop) bref m' a par contre un peu déçu même s'il permet de voir en action la sensationnelle technique du maître.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean de THIER le 16 novembre 2013
Achat vérifié
Compe tenu des commentaires qui précèdent et auxquels je souscris "dans l'esprit", il me semble que ce retour d'Horowitz à Carnegie Hall 1965/live vaut essentiellement pour Schumann et Chopin.
On sait qu'Horowitz fut, pour beaucoup de pianistes et de critiques, "un empêcheur de jouer en rond". Sacré personnage que ce musicien libéré de toutes les entraves conventionnelles ! Il le démontre, une fois encore, dans une version incandescente de la merveilleuse Fantaisie Opus 17 (Schumann), sorte de manifeste du romantisme pur à l'état naissant.
Les deux grands axes clair-obscur sont servis avec une sublime articulation des plans sonores qui se chevauchent et tendent vers l'unité sans jamais s'abîmer.Seul Horowitz était capable à ce point de rendre l'interdépendance des élans qui parcourent l'oeuvre. Il délaisse les effets de phrasé (staccato-legato) qu'on lui connaît ailleurs (et qu'il maîtrise si bien)pour rendre à la spontanéité du lyrisme le fil conducteur de tout le discours.Ainsi, en particulier, du 3me mouvement (Langsam getragen) d'une luminosité tragique et bouleversante.Que d'émois d'un registre à l'autre du clavier ! Un sommet, tout simplement.
La 1re Ballade Opus 23 de Chopin se situe dans la même veine. De cet immense poème passionné et douloureux, Schumann disait à Chopin qu'il le trouvait "génial". Liszt en parlait comme "d'une odyssée de l'âme". C'est exactement ce qu'en fait un Horowitz en pleine maturité.
On a peine à imaginer lecture plus profonde, allant chercher partout les méandres de l'inspiration.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paul Banion le 13 mars 2012
I do wish I had been there to listen to the famous miracle pianist's programme on 9 May 1965. I am certain that even HE did not expect such cheerings from the audience. I realize that the CD had to capture some of that, but without a clean recording of each item -- why not IN ADDITION to the live recording ? It would have been well worth it, I think -- we are left with the vague impression that the famous virtuoso was not much more than a trick entertainer (and I know that many would agree to that !). What a pity !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?